Nouvel emploi à Genève - Relocalisation ou Frontalier

Bonjour,

Je me présente rapidement pour faciliter la compréhension, je vis en couple à Paris, nous avons acheté, à crédit bien sûr, un 3 pièces intra-muros.

J’ai 36 ans, elle en a 33.
J’ai 8 ans d’expérience dans mon domaine actuel, elle en a 6 dans le sien.

Je suis rémunéré actuellement 60K fixe brut / an + 20k brut / an de variable, ce qui n’est pas énorme pour mon secteur à Paris.
Elle est rémunérée actuellement 62K fixe brut / an + 6K brut / an de variable.
Hors bonus, le net à payer fin de mois donne sur la fiche de paie en bas après prélèvement à la source etc. :
3450 pour moi
3550 pour elle
Soit 7000 total net mensuel hors variables pour vivre à Paris en remboursant un crédit tout inclus assurance etc de 2700 eur / mois

Je poste ici car on me propose aujourd’hui un poste dans mon secteur à Genève, l’employeur souhaite évidemment une relocalisation à terme, payé aux environs de 105K chf brut / an + 30K chf brut / an

Je souhaitais savoir dans le cas où
-nous partions en couple faire cette mobilité (ma conjointe quittant son job parisien)
-pour vivre downtown geneve avec un loyer d’environ 2500 CHF/mois
-une LAMAL + Mutuelle de 550CHF/mois environ

-Est-ce que les premiers mois à 2 avec ce seul revenu seront compliqués ou conforts selon vous ?

-Est-ce que nous améliorons selon vous notre niveau de vie, notamment après recherche et obtention d’un poste resp compta/RAF pour ma conjointe, en faisant ce move ?

Ou bien le coût de la vie à Genève annule tout ?
Et il faudrait alors s’installer en frontalier.

Apres impot a la source avec un salaire de 105k, vous serez un peu en dessous de 6000chf net par mois sur 13 mois
Pour 2 500chf de loyer, vous aurez au studio, guère plus grand (dans le cas où vous reussiriez à trouver un logement en centre ville)

Bonjour,

On était frontalier (Genève) et on est devenu résident à Carouge (Genève) avant de démanger dans un autre canton pour plusieurs raisons que je vais vous détailler après. En frontière je n’arrivai pas trouver un travail à Genève, vous devez comprendre qu’il est beaucoup plus facile de trouver un travail à Genève en ayant une adresse en Suisse. Donc pour que votre femme puisse trouver un travail je vous conseille vivement de vous installer à Genève, cela augmentera très significativement ces chances. En frontière je n’arriverai pas a trouver un emploi à Genève et comme par magie quand je suis devenue résidente en 4 mois j’avais un travail. Pour vous aussi, vous aurez bien plus d’opportunités professionnelles en étant résident et sou8vent bien mieux payés.

Nous on a vécu 5 mois avec un seul salaire (celui de mon mari) et une fille qui avait à l’époque 4 ans. Donc on vivait a 3 avec 105kchf il me semble. On a vraiment eu aucun problème a boucler nos fins de mois, on arrivait même à épargner un peu. Après 4 mois j’ai eu un emploi (5 mois mon premier salaire), on utilisait mon salaire pour l’épargne et un peu celui de mon mari. Non je vous rassure vous arriverez parfaitement a tourner avec 105kchf +30kchf a Genève a 2, vraiment aucun problème. Après quand votre femme aura aussi un salaire ce ne sera que du bonus.

Mon mari est Parisien et selon lui le coût de la vie est un plus élevé à Genève qu’a Paris intra muros mais la différence est minime. Paris intra muros est de loin la ville la plus chère de France comme Genève et Zurich en Suisse. Quand vous travaillerez tous les 2, vous serez largement gagnant au niveau de votre pouvoir d’achat à Genève par rapport à Paris.

Nous a Carouge (ville sympa qui touche Genève) on avait un 90m2 pour 2450chf plus 200chf de charge (eau chauffage), pour vous donner une idée.

Vous êtes habitué a vivre a Paris intra muros, Genève sera bien mieux pour vous, sorties, animation, offres culturelles…

105K +30kchf vous fera
6724chf net après impôts à la source /mois sur 12 mois + vos 30kchf de bonus.

1 J'aime

J’ai vécu à Genève et j’ai des amis qui y vivent encore. Même en ville de Genève pour 2500chf on a un 2 chambres de 75-90m2 (eau et chauffage compris). Dans les villes périphériques de Genève ce sera un peu moins chère.

https://fr.comparis.ch/immobilien/result/list?requestobject={"DealType"%3A10%2C"SiteId"%3A-1%2C"RootPropertyTypes"%3A[]%2C"PropertyTypes"%3A[]%2C"RoomsFrom"%3A"3"%2C"RoomsTo"%3Anull%2C"FloorSearchType"%3A0%2C"LivingSpaceFrom"%3Anull%2C"LivingSpaceTo"%3Anull%2C"PriceFrom"%3Anull%2C"PriceTo"%3A"2600"%2C"ComparisPointsMin"%3A-1%2C"AdAgeMax"%3A-1%2C"AdAgeInHoursMax"%3Anull%2C"Keyword"%3A""%2C"WithImagesOnly"%3Anull%2C"WithPointsOnly"%3Anull%2C"Radius"%3A"2"%2C"MinAvailableDate"%3A"1753-01-01T00%3A00%3A00"%2C"MinChangeDate"%3A"1753-01-01T00%3A00%3A00"%2C"LocationSearchString"%3A"geneve"%2C"Sort"%3A11%2C"HasBalcony"%3Afalse%2C"HasTerrace"%3Afalse%2C"HasFireplace"%3Afalse%2C"HasDishwasher"%3Afalse%2C"HasWashingMachine"%3Afalse%2C"HasLift"%3Afalse%2C"HasParking"%3Afalse%2C"PetsAllowed"%3Afalse%2C"MinergieCertified"%3Afalse%2C"WheelchairAccessible"%3Afalse%2C"LowerLeftLatitude"%3Anull%2C"LowerLeftLongitude"%3Anull%2C"UpperRightLatitude"%3Anull%2C"UpperRightLongitude"%3Anull}&page=2

de quoi concurrencer stephane plazza non? :smile: :blush:

1 J'aime

Bon, ces dernières semaines il est bien occupé avec Karine Le Marchand, donc je le remplace un peu :wink:

Concernant @pierre23 ils feront a eu 2 plus de 260kchf (bonus compris), la question ne se pose même pas, il faut directement être résident et habiter a qq mn a pied/vélo de son travail. : économie transport bien meilleure qualité de vie…
Avec de tels salaires ils pourront même être propriétaire dans le canton de Genève s’ils le désire dans le futur.
Et ce sera un très gros plus d’être résident pour que Mme trouve un emploi à Genève. Dans l’interval ils arriveront sans aucun problème a vivre avec un seul salaire pendant quelques mois.

Ca ne vaut même pas le coup pour eux de s’embêter à aller dans le canton de Vaud pour réduire le loyer dans la mesure ou ils auront une très grosse marge financière.

Etes vous sur qu’une responsable compta sans aucune experience suisse trouve facilement un travail dans ce domaine et à 130k?
En habitant en France , c’est sur que non. En suisse, peut etre mais il faudra surement faire une remise à niveau ou pretendre beaucoup moins

Ah oui justement tous les derniers classements que je lis depuis plusieurs années disent que le métier de comptable ou responsable comptable est le métier le plus en pénurie en Suisse romande devant les informaticiens

On se les arrache a prix d’or.

Les cantons romands font face à une vraie pénurie de personnel dans le secteur comptable et financier selon une étude menée par Adecco.

Les métiers de la fiduciaire sont recherchés par les employeurs qui peinent à recruter du personnel qualifié. C’est ce qu’indique l’indice de pénurie de l’emploi de l’agence de placement Suisse Adecco et le Moniteur de l’emploi de l’Université de Zurich. Les métiers de la fiduciaire sont : les aide-comptables, les comptables, les spécialistes en comptabilité et les agents fiduciaires, mais cela inclut aussi les fiscalistes.

Selon l’interview de Béatrice Galizzi, Responsable d’Adecco pour la Suisse romande, réalisée par l’émission de télévision suisse romande TTC (toutes taxes comprises) lundi 19 novembre 2018, il manquera 500’000 personnes d’ici 2030 pour couvrir les besoins en ressources humaines (RH) dans les postes techniques et les postes comptables et financiers. C’est donc une tendance qui s’inscrit à long terme. Cela signifie que les entreprises auront de la peine à recruter des personnes avec un profil de comptable qualifié.

Dans le secteur fiduciaire, ce sont surtout les postes de spécialistes qui viendront à manquer significativement. De facto, le taux de chômage dans la finance d’entreprise et la comptabilité y est bas, ce qui réduit la concurrence entre les demandeurs d’emploi dans ce domaine d’activité.

De plus, l’employé(e) sera avantagé(e) face aux employeurs dans les négociations salariales et des autres conditions de travail (horaires, vacances, avantages sociaux, financement de formations continues, bonus et diverses primes). Les salaires pratiqués dans le domaine comptable et financier sont déjà parmi les plus élevés par rapport à la moyenne des autres professions en Suisse. Cela devrait donc se renforcer avec la pénurie de travailleur(se) qualifié(e).

A l’inverse, pour les métiers administratifs et de la branche commerciale, ils présentent un excédent de main d’oeuvre par rapport aux besoins de l’économie. Il existe néanmoins des solutions pour réussir leur transition professionnelle. En effet, une opportunité pour ces profils, souvent bien formés car au bénéfice d’un CFC d’employé(e) de commerce, est de poursuivre leur formation avec un cours de comptabilité. Une formation professionnelle spécialisée en comptabilité et en finance offre un complément nécessaire pour se réorienter professionnellement vers ces types d’emploi plus recherchés.

Parmi les professions qui manquent le plus de main d’oeuvre, l’on retrouve les métiers de la finance d’entreprise et la comptabilité en 2ème position selon Adecco avant les médecins et pharmacien(ne)s, les ingénieur(e)s et les informaticien(ne)s

Un comptable gagne en moyenne 90kchf à Genève et un responsable comptable à Genève gagne en moyenne 10-140kchfIls sont tellement en pénurie qu’ils forment volontiers.

Les salaires dans la comptabilité et la finance sont élevés en Suisse . Un.e comptable peut gagner facilement plus de CHF 90’000.- par an, soit plus de CHF 7’500.- brut par mois.

Les niveaux de salaires dépendent de plusieurs facteurs. Par exemple, le niveau de formation influence grandement le salaire. L’expérience professionnelle impacte aussi le salaire. Cela signifie que votre salaire augmentera au fil du temps, c’est donc une bonne nouvelle.

En revanche, la maîtrise des langues affecte peu le niveau de rémunération. Si vous ne parlez pas de deuxième langue, vous obtiendrez tout de même un salaire plus ou moins équivalent à un homologue qui parle plusieurs langues selon l’entreprise pour laquelle vous travaillerez.

Vous verrez que la région , le secteur d’activité , la t aille de l’entreprise peuvent aussi influencer le salaire. Mais quels que soient ces facteurs, il faut retenir que la profession comptable offre des niveaux de salaires élevés , ce qui est bénéfique aussi pour les conditions de retraites (rentes plus confortables), mais aussi des conditions de travail intéressantes avec des horaires de bureau et des emplois stables.
Quel est le salaire dans les métiers de la finance et la comptabilité en Suisse?
A l’issue de cette étude, il s’est avéré que la rémunération moyenne se situe aux alentours de 90 510 CHF, contre 89 310 CHF en 2014, soit une hausse de 1%. Les profils les mieux rémunérés sont ceux de CFO avec un salaire de 180 000 CHF et de directeur du controlling avec une rémunération de 165 000 CHF.

Ils auront de quoi vivre super confortablement à Genève tout en épargnant beaucoup.

Juste une petite note à prendre en compte: vous venez de Paris intra-muros, vous êtes sans doute habitués à une offre culturelle hyper hyper large, une vie nocturne diversifiée, une vie citadine très dynamique. Il faut garder en tête que cela ne sera pas la même chose à Genève !
Je vous conseillerai donc vivement de viser un appartement en plein centre ville, car si vous vous éloignez dans une ville proche (Lancy par ex.) voire une petite commune de la campagne Genevoise vous allez sacrément vous ennuyer ! Frontaliers dans une ville de périphérie de la frontière on en parle même pas…

Question salaire/niveau de vie, je rejoins ce qui a été dit plus haut, pas d’inquiétude !
Idem que plus haut, j’ai noté une énorme différence d’employabilité en passant de permis G à permis B. Si vous voulez maximiser votre salaire et minimiser vos temps de transport, n’hésitez pas: relocalisation.

Bienvenue !

Merci pour toutes ces réponses bien détaillées, on est un peu rassuré sur notre niveau de vie au démarrage avec 1 revenu, et nous avions en tête de viser le centre ville, vos recommandations convergent vers cela aussi, donc on va probablement maintenir cet objectif.

En me renseignant sur les simulateurs en lignes de helsana, concordia luzern etc… je m’aperçois que les sujet de l’assurance sociale est plus complexe qu’attendu.
Je précise que ma boîte ne paie rien.

Je porte des lunettes et j’ai des soins dentaires réguliers à faire, et quand je mets ces options les couts sur une simulation de type « assurance base + complémentaire » sont plus élevés qu’anticipé.

J’arrive facile à 600chf/mois juste pour moi. ce qui ferait environ 1000chf/mois à 2.
Est ce que je m’y prends mal ? :
je sélectionne une base type consultation en HMO, hospitalisation demi privée et options dentaire + optique (les 2 au minimum).

Me conseillez vous de prendre plutôt juste l’assurance base suisse et de garder ma carte vitale active+de continuer à payer ma mutuelle FR à 75eur/mois pour faire les soins « complexes » en France ? C’est pas hyper clean/réglo vis à vis du système français.

Qu’en pensez vous vis-à-vis de votre expérience?

En Suisse la LAMAL rembourse tout sauf l’optique et le dentaire.

Concernant l’optique ça ne sert a rien de prendre une complémentaire pour ça. Juste pour vous donner une idée, pour ma fille je vais chez Fielmann (opticien présent dans le centre de Genève et partout en Suisse), les prix sont souvent moins chères qu’en France, pour ma fille j’ai fait monture plus verre Essilor traitement anti reflet et anti rayure pour 165chf (150 euros) le tout. Fliemann c’est vraiment les moins cher en Suisse. Bon elle a choisi dans les montures les moins chères a 25chf mais ils sont super compétitifs. Sachant que l’on change de lunette tous les 3 ou 4 ans. ça ne vaut strictement pas le coup de prendre une assurance pour ça, mieux vaut payer les lunettes de notre poche, on a fait plein de calculs même en prenant une monture plus chère, il est largement préférable de ne pas prendre d’assurance lunette et de payer les lunettes de notre poche chez Fielmann.

Concernant les dents à Genève, comme la frontière est juste a coté la plupart des Genevois font réparer leur dent en France et payent de leur poche. La encore ça revient moins chère que de prendre une complémentaire pour les dents.

Pour l’hospitalisation demi privée en Suisse ce n’est pas nécessaire, on est pas en France les hôpitaux publics sont vraiment top ici
Juste pour vous donner une idée de la qualité des hôpitaux publics Suisses le CHUV a Lausanne est même classé dans le top 9 des meilleurs hôpitaux au monde, le HUG est très bien classé, on ne voit aucun hôpital Français dans le top 20.


Votre LAMAL vous couvre pour le public c’est largement suffisant.
Mon mari a du se faire opérer d’une otospongiose (ils ont remplacé 3 osselets de son oreille par des implants en titane) au HUG à Genève, il a été opéré en 1 semaine au HUG (hôpital public de Genève) il a une des meilleures spécialistes en EU dans ce domaine Mme Koss (qui est maintenant a la retraite). On a été super content et tout a été remboursé par la LAMAL.

Donc a votre place je prendrai que l’assurance LAMAL sans aucune option. Nous c’est ce que l’on a fait pour toute la famille et ça vous coutera bien moins chère.

Bonjour

Je confirme.
A mon arrivée depuis Paris, sans expérience en Suisse (mais expérience probante en France) j’ai trouvé très vite du boulot et à 130 K (= fixe + bonus), en tant que reponsable comptable. Anglais courant nécessaire mais je suppose que pour Madame c’est le cas, les exigences à Paris sont à peu près les mêmes.

Pour une fois rainbow je vais être contre vous :wink:
Je viens de changer mes verres parés juste un an car ma vue a changé.

V

Vous nous battez tous, changer vos verres au bout d’un an, personne ne pourra faire mieux :wink:, même ma fille qui est un enfant donc la vue baisse vite c’est tous les 2 ou 3 ans. Pour un adulte, la vue ne baisse quasiment pas.
En tout cas Pierre aura compris mon raisonnement.

Pour le prix des appartements sur Genève vous trouverez de tout. Mieux vaut viser non meublé et être prêt à racheter les meubles du locataire sortant en cas de reprise de bail.
Pour vous donner une idée, j’ai visité 3 appartements 4 pièces (70-80m2) dans les quartiers de Servettes, Charmilles, Saint-Jean très propre pour des tarifs de 1900-2100 chf/mois charges comprises.
Un de mes collègues loue un appartement similaire un peu plus standing dans le quartier de plaine de Plainpalais pour 2500chf.
Le mieux je pense est de s’inscrire à tous les sites y compris les groupes Facebook pour les reprises de bail et les sites des régies directement. Puis d’en visiter une 12e en 2 semaines. J’ai déposé 8 dossiers pour des appartements différents de type 3-4 pièces et j’ai eu 4 retour des régies. Je vous conseille d’éviter la régie Privera car ce sont les champions des appartements sans rénovation, visite groupée et sans aucun retour de mon dossier.

Le mieux est d’avoir déjà son permis B en règle pour déposer les dossiers car sinon c’est plus compliqué pour les régies.
Pour votre budget de loyer annuel, les régies prennent 25% de votre brut fixe.

Pour l’assurance LAmal sachez quelle sera plus ou moins chère selon la franchise. La moins chère du moment doit être Assura avec la franchise à 2500chf et la Quote-part de 900 chf par an pour 280-310 chf / mois selon l’âge de la personne. Si vous prenez Helsana avec la franchise à 300chf alors vous serez plus dans les 500-600chf / mois.
Bon courage !

Non mais n’exagérons pas, à 2500 chf on peut avoir bien plus qu’un studio.
Je loue maintenant à Genève Plainpalais (centre ville) un 3p de 64m2 (3p suisse = 1 salon + 1 chambre + 1 cuisine) pour 2010 CHF CC.
La plupart des appartements en centre ville de ce type étaient dans ces prix là lors de mes recherches.
En revanche très compliqué pour trouver quelque chose à louer, surtout en n’ayant pas encore de permis B. Pour ce type de bien, au moins 40-50 personnes qui font la queue pour les visites, et autant de dossiers…

Essayez de faire une reprise de bail sur les groupes Facebook, c’est comme ça que l’on a pu trouver (moins de dossiers, 1ère sélection par le locataire qui transmet à la régie 5-10 dossiers solvables).

Bonne installation !

1 J'aime

Bonjour à tous et meilleurs voeux,

Je poursuis ce sujet car je suis en train de vérifier les derniers points avant de valider leur proposition.

Je me suis mis d’accord avec eux pour faire des allers retours hebdos, la 1ere année.

3 jours par semaine à Geneve en milieu de semaine et le reste à Paris (lundi / vendredi / weekends) le temps de voir comment çà se passe avant de faire quitter son job parisien à ma compagne.

Je suppose que je vais avoir un permis b ou g du coup et une imposition à la source à geneve.

Je m’interroge mtnt sur la fiscalité/cotisations en france et en suisse.

J’ai déduit du document ici ( lhttps://www.ge.ch/document/baremes-2021-perception-impot-source-0) que j’aurais le barême A0 vu que notre pacs avec ma compagne ne sera pas reconnu.

Nos dernières discussions portaient sur un accord sur un fixe brut annuel finalement à 115K CHF donc j’en déduis un A0 à 17,77%.

J’ai du coup 3 questions :

1/ Dois je obligatoirement prendre une couverture santé suisse avec ce mode de vie, bien que je vais être + résident français à paris qu’en suisse finalement ? si oui, suis je éligible à une couverture pour « frontalier »?

2/ Pour connaitre mon vrai net mensuel en chf, mon calcul est il le bon?
j’ai estimé devoir déduire de mon fixe brut mensuel (9583 CHF)
Cotisation AssVieillesse 5.28%
Cotisation AssChomg 1.10%
Cotisation complémentaire AssChomg 0.50%
Cotisation Assurance Maternité - 0.0460 %
Cotisation Assurance Accident Non Professionnel (AANP) - 1.3550 %
Cotisation Indemnité Journalière pour perte de gain en cas de Maladie - 0 0.39%
Cotisation LPP 2eme pilier - 10% (pour mon age 36 ans)
et
Impot bareme A0 tranche 115K CHF - 17,77%

soit 6469 CHF net mensuel

est-ce correct? (je traite le sujet santé à part)

3/ Enfin, je ne comprends pas bien l’aspect fiscal.

Je vais déclarer ces revenus en France, ces revenus provenant du canton de geneve.

Je crois que la regle à Geneve pour un travailleur résident français est d’être prélevé à la source en Suisse sur ces revenus genevois.

Mais aux yeux de Geneve je suis célibataire (pacs non reconnu).
Aux yeux du fisc francais je suis en couple pacsé, décla commune.

Pendant ce temps ma compagne aura travailé et touché ses revenus de son cdi parisien, qui vont atterir sur cette decla commune en france.
du coup, vais-je devoir repayer quelque chose en France pour mes revenus genevois sur cette déclaration commune en france?

J’ai aussi lu que dans certains cas, le fisc suisse applique forfaitairement un revenu fictif de 65K chf pour le conjoint du déclarant lorsqu’ils n’ont pas d’infos dessus, je suppose que la non reconnaissance de mon pacs annule ce point ?

Vous devez savoir qu’avec un permis G vous n’avez pas le droit de faire de télétravail plus de 1 jours par semaine. En ce moment il y a une exception a cause du COVID jusqu’au juin. A cette date toutes les personnes a risque en Suisse et en France seront vaccinées et l’on reprendra une vie normale, donc cette exception ne sera pas renouvelé.
Donc votre cas il vous faut obligatoire un permis B surtout que vous résiderez à Genève. Par contre un permis B implique de résider plus de 50% du temps en Suisse… donc l’arrangement que vous avez fait avec votre patron est tout simplement illégal, vous allez devoir passer 4 jours/semaine en Suisse.

Juste pour préciser, je ne serai pas en « télétravail » les lundis/vendredis à Paris, il se trouve que la boîte a un bureau à paris, dans lequel travaille la principale membre de mon équipe, bien que ma fonction soit à geneve.

Je serai donc au travail mais pas dans le meme bureau ni dans le meme pays, du coup je ne comprends pas très bien en quoi cela serait un problème dans le cadre d’un permis G par exemple ?

Un permis G limite à 25% le temps de travail en France, que ce soit télétravail ou travail dans un bureau de votre société en France