Je quitte mon entreprise pour un nouveau post

Bonjour ,

Je vais changer de job à partir du mois de septembre 2022 , donc je travaiille encore pour mon entreprise actuelle jusqu’au 31 août.

Pouvez-vous svp me dire ce que je vais toucher en fin de contrat ?
au total cela fera que je travaille depuis 3ans et un mois dans cette entreprise.
Je n’ai pas d’heures supplémentaires.

l’assurance je vais devoir en souscrire une nouvelle ? car ils m’ont transmis la feuille pour répatrier l’argent sur la nouvelle assurance de mon nouvel employer ? je ne comprends rien … :frowning:

merci d’avance pour vos retours.

Rien (si ce n’est le remboursement des jours de congés payés non pris (à vérifier).
Pourquoi toucheriez vous quoi que ce soit?

Il ne s’agit pas d’assurance mais de votre capital de second pilier.
Chaque employeur travaille avec sa propre caisse de second pilier.
Vous quittez votre employeur actuel (et donc sa caisse de second pilier), pour rejoindre un nouvel employeur et sa nouvelle caisse de second pilier. Votre capital sera transmis du premier au second.

(je vous laisse chercher ce qu’est le second pilier)

1 « J'aime »

Bonjour,

Merci pour votre réponse.
Les congés je les ai déjà tous posés.
On ne touche pas une partie du 13ième ? car j’ai quand même fait 8 mois cette année dans cette entreprise ?

D’accord alors je dois demander à ma nouvelle entreprise leur caisse pour que je puisse faire le transfert.

Vous n’avez pas dit que vous aviez un 13eme!
Oui au prorata du nombre de mois (mais à vérifier dans votre contrat de travail)

NON! C’est votre nouvelle entreprise qui s’en charge!
Vous leur donner juste une copie du document que vous venez de recevoir.

1 « J'aime »

Oui j’ai le 13ième mois rien n’ai écris dans mon contrat en cas de démission… je verrais bien
Ok, merci je vais alors leur transmettre le document.

Merci.

trouve bizarre votre conseil, normalement c’est la salarié qui gére sa LPP et doit demander le transfert.

1 « J'aime »

Une démission n’a rien à voir là dedans. Vous partez fin aout, vous avez droit aux 8/12e du 13e.
Et si vous avez un 13e chez votre nouvel employeur, ce n’est pas compliqué, vous aurez 4/12e en décembre.

A ma connaissance, c’est l’employeur qui met en relation les 2 caises. Juste une mise en relation puisque les employeurs n’ont pas à connaitre les montants transférés. Et si vous laissez faire les salariés, il y a fort à parier que dans quelques cas, ,le transfert ait une grosse fuite…

En plus de 30 ans je ne me suis jamais soucié de transférer la LPP, le seul souvenir que j’en ai c’est d’avoir indiqué au nouvel employeur quel était l’ancien fond de gestion de la LPP.
Ne changeant pas de boulot tous les jours, il se peut que cela ai changé depuis.

Pour transfer vers libre passage ou nouvel employeur j ai tojours eu aa completer un formulaire fourni par la nouvelle institution qui doit etre adressé a l’ancienne pour le transfert.
Donc des employeus qui le font parait bizarre car ils connaissent alors indirectement votre nouvel employeur.

1 « J'aime »

NON, les employeurs passés et futurs n’ont pas de contacts pour la LPP, mais entre caisses LPP c’est possible. Le dernier employeur vous fait remplir ou juste signer un formulaire de sortie de caisse LPP que vous aurez à remettre à votre nouvel employeur, c’est tout. Je suis suisse et en 34 ans de carrière dans divers milieux cela a toujours été fait de cette manière.

Évidemment que les employeurs connaissent exactement les sommes LPP transférées!! Cela rentre en ligne de compte chaque année dans les entrées et sorties de collaborateurs et dans la somme annuelle LPP à cotiser employés/employeurs. Il n’y a absolument rien de secret!!!

désolé mais si vous faites des rachats votre employeur n’est pas sensé le savoir. L’employeur applique le taux de cotisation qui lui revient.
Perso j’ai maintenant aussi un 2éme étage LPP, Plan 1e, c’est moi qui peut décider chaque mois sur quel fond la cotisation va, c’est entre moi et la caisse LPP, mon employeur vers juste l’argent.
Pour moi la relation est bien entre la caisse de pension et l’employé.
C’est l’employé qui signe un formulaire. L’employeur veut juste être certain que vous récupérer bien les fonds.

1 « J'aime »

Personnellement je suis en contact direct avec le comptable de ma LPP. Il me fait remplir un questionnaire personnel avant chaque rachat.

Ca sera à l’employé d’indiquer les contacts de l’ancien LPP au LPP du nouvel employeur lors de son arrivée sur le nouveau poste.

Faux !
D’ailleurs ce n’est pas pour rien que les correspondances écrites se font toujours directement de la caisse à l’employé, et jamais via l’employeur.
Mon employeur actuel n’a pas à savoir combien j’ai cotisé avant d’arriver chez lui, tout comme il n’a pas accès à mon compte bancaire, quoi de plus normal !

Bonjour,
Ce que vous dîtes n’a aucun sens. Personne ne décide où vont les cotisations LPP. Vous avez un fonds de prévoyance qui découle d’une loi fédérale. Puis vous pouvez avoir une partie surobligatoire, mais jamais vous ne décidez où vont les cotisations. Vous avez la possibilité de racheter des années (cotisations manquantes)

Personnellement on s’en fout, l’employeur aussi. Je travaille dans la comptabilité et les salaires, si vous pensez que votre avoir intéresse quelqu’un…
Bonne soirée

Bonsoir,

Vous allez recevoir un courrier de votre caisse de pension lorsque votre employeur aura annoncé votre sortie de cette caisse.
Si vous avez un nouvel employeur, ce qui est votre cas, vous donnerez les coordonnées de votre ancienne caisse. Sans réponse de votre part, votre avoir peut-être être transféré sur un compte de libre passage dans une banque. Vous ne pourrez pas retirer cette somme, sauf sous certaines conditions ou alors à la Fondation supplétive.
Il est également possible que la nouvelle caisse vous fasse passer un examen médical. Je vous conseille de lire attentivement le règlement de votre nouvelle caisse. Cordialement

Archi faux!
La loi a évoluée un employrur peut proposer au desus d’un certain salaire un druxieme plan lpp appelé plan 1e dans lesquels c’est le salarié qui choisi sur quels fonds il veut investir. De même maintenant un salarié qui serait proche retraite prut depuis 2021 rester dans la caisse de pension de son employeur en cas de fin de contrat, le salarié payant zlors lui même les cotisations. Bref LPP evolue et devrait encore bouger avant fin 2022.

Et bien sûr la terre est plate
Cher Monsieur ou Madame, pour votre information. Il y a la loi fédérale sur la LPP qui fixe les minimum obligatoires et l’assurance surobligatoire qui est au bon vouloir de l’employeur, pour cette partie chaque règlement de caisses LPP peut être différent car ce n’est pas obligatoire. Alors avant d’induire les gens en erreur, renseignez-vous. C’est exactement pareil pour les vacances : obligatoire 4 semaines et 5 semaines jusqu’à l’âge de 20 ans; mais rien n’empêche à votre employeur de donner plus. Mon travail étant gestionnaire de salaires en Suisse

je n’induis personne en erreur, je donne juste des compléments d’information. La LPP est plus complexe de nos jours que uniquement la notion de part obligatoire et suboligatoire, puisque maintenant on pale de plus en plus en pilier 2A et pilier 2B dont les plans 1e facultatifs .
Et on ne peut pas dire qu’un salarié dans une caisse de pension LPP ne peuix pas être acteur de sa préoyance pour:

  • le montant de sa cotisation: dans ma caisse de pension il y a 3 niveaux que le salarié peut choisir mensuellement. Je vous accorde surplus va dans la part subobligatore
  • Et depuis une modification de la loi LPP en 2016, les plans LPP 1e sont de plus en plus répandus certes à partir d’un certain niveau de salaire mais permette au salarié de choisir lui même comment investir une partie de sa part subobligatoire. Je ne trouve pas ça forcément positif car le risque est alors supporté par le salarié.