CDTF : assemblée générale sous le sceau du combat!

Publié à l’origine sur: http://frontalier.moncoachfinance.com/2015/12/cdtf-assemblee-generale-sous-le-sceau-du-combat-11272.html

Ce vendredi 27 novembre, le Comité de défense des travailleurs frontaliers du Haut-Rhin (CDTF) tenait son assemblée générale, au Parc des Expositions de Mulhouse. Devant près de 2’500 participants, Jean-Luc Johaneck, le président, a notamment présenté les comptes et les actions à venir, avant de s’attarder plus longuement, avec plusieurs intervenants, sur les actions juridiques en…

2 « J'aime »

– Adieux !..

1 « J'aime »

J’aimerais bien soutenir le CDTF, mais seulement si ils viennent bousculer le monopole du GTF de notre région en ouvrant une antenne ou quelque chose s’y rapprochant. Il est évidant que les premiers mois ou premières années ne vont pas attirer beaucoup de monde, mais c’est peut-être l’occasion de mettre les pieds dans le plat, car de plus en plus de frontalier sont certainement en train de réaliser le contrecoup de tout ce cheni.

  • Adieux !..

OK mais ca va prendre combien de temps? La double cotisation va couter très cher et au final on n’est même pas sûr de gagner. C’est quoi le plan B si la CJUE dit: « la Suisse n’a pas respecté l’accord, la France est dans son droit »… on se retourne contre les cantons qui n’ont pas fait leur boulot correctement? Moi je pense vraiment déménager, c’est à mon avis notre seul salut et la méthode la plus rapide pour nous sortir de la mouise… ce qui n’empêche pas de poursuivre le combat devant les tribunaux! Peut-être que le CDTF peut louer un grand appartement en Suisse et le proposer en colocation 2-3 mois aux intéressés pour nous aider à sortir du système…?

Merci à ceux qui ont réussi à bloquer le Forum !
:imp:

Starwars, l’étoile noire …

Au moins le petit musiciens bas de gamme de Staff ! Ressemblance dans les actes.

Entièrement d’accord.

Pour ceux qui courent le risque du double appel à cotisation, la 1ère réaction responsable envers sa famille et ses ayants-droit est de mettre fin à l’incertitude. Donc de déménager pour être radié de la CMU.

1 « J'aime »

ChesuiscontrelaCMU, là aussi, un pseudo que l’on rencontre beaucoup, en plusieurs endroits.

Faudra dire au chef que toute cette histoire aura eu du bon et m’aura rapporté quelque chose : une économie de 38 euros !

:kissing_heart:

Adieux ! ,…

Adieux !..

@Pierre: est-ce que le fil "« repasser à la LAMAL » va être réouvert? J’ai bien compris que certains se sont dangeureusement lachés sur ce fil (et sur d’autres d’ailleurs), mais j’ai le sentiment que certaines infos partagées étaient intéressantes pour tous.

Merci Pierre d’avoir réouvert le fil de discussion :slight_smile:

A propos du cdtf, y a-t-il sur ce Forum des frontaliers ayant quitté ce comité ?

J’ai reçu hier leur fascicule d’information accompagné d’un bulletin d’adhésion ou re-adhésion + une enveloppe pour le retour.

il y a écrit qu’il fallait faire vite, payer vite, le tout pour éviter des frais de relance, ce que je peux comprendre.
Seulement voila, je n’ai pas l’intention de prolonger, et je n’ai pas non plus la volonté de provoquer des frais pour le cdtf.

Faut il faire quelque chose de particulier pour se désinscrire ?

T’inquiètes, tu recevras une lettre de relance et puis ça s’arrêtera.
Sur leur talon réponse je crois qu’il y a deux choix : Adhésion et renouvellement. S’ils mettaient un 3e choix tel demission ou arrêt, ça ne leur couterait pas de relance.
Alors oui, tu vas leur couter une enveloppe et un timbre, mais à mon avis tu ne seras pas le seul. Pas de remords à avoir dans ce cas.

Suffit de les appeler pour se faire desinscrire, en ayant quitté MutaSanté au préalable, le cas échéant…

Merci Chesuiscontrelacmu,

N’ayant jamais été convaincu par Mutasanté, ça ne me dérangera pas. J’ai toujours trouvé qu’il y avait conflit d’intérêt.

Que voulez vous dire par conflit d’intérêt? Je viens de passer chez eux donc je n’ai aucune idée de à quoi je dois m’attendre…

Je ne pense pas que vous puissiez être déçue, ce n’est pas ce que j’ai voulu dire.

Mais on a d’un côté un assureur qui a un partenariat avec un comité de défense des frontaliers, et de l’autre, un comité de défense qui est engagé sur le front de l’assurance maladie des frontaliers.

Disons que ça peut créer un doute…