Visioconférence sur la retraite des Frontaliers

Bonjour, je mets ici un lien pour une visioconférence qui va avoir lieu ce soir lundi 28 juin à 18h30 par la société Planifique qui est spécialisée pour le départ en retraite des Frontaliers et cette visioconférence est ouverte à toutes et tous. Il faut juste s’inscrire sur www.planifique.

Je précise avant qu’on me le reproche, je ne suis pas salarié de cette entreprise mais futur client si je puis dire ainsi car j’ai 48 ans et je suis entrain de voir comment ça va se passer pour ma retraite. Je suis infirmier aux HUG , donc tout autre boulot !

Pourquoi je vous mets ce lien ? :

Je commence à m’intéresser à ma retraite et j’ai pas envie de faire cela au dernier moment. J’ai fait des recherches et je m’aperçois que ça va pas être une partie de plaisir avec l’imposition Française ou Suisse , 3èmle pillier etc …

J’ai connu cette société par une collègue et sur des avis sur réseaux sociaux et je l’ai conseillé à une autre collègue qui part en fin d’année à la retraite. Ces deux personnes m’ont fait de très bon retours !
J’ai moi même eu un entretien avec eux où j’ai pu avoir énormément d’explication sur comment faire pour optimiser au mieux et pas se faire plumer quand la retraite va arriver.

Il y a surement d’autres sociétés qui font le même travail mais je ne les connais pas.

Donc voila, et si pour les Admins du Forum vous considérez que c’est de la Pub , je comprendrais que vous supprimiez ma publication, pas de soucis.

Mais je pense que cela pourras aider pas mal de monde à y voir plus clair !

Bonne journée !

Olivier et nicolas C nos moderateurs ont le contact d’une fiduciaire ou certains d’entre nous ont eu
un contact direct avec une bonne impression

Et si on a raté la visio conférence , y a t il un moyen de savoir ce qui c’est dit?
Je viens de m’inscrire car je suis une ancienne frontalière (de 1985 à 2003) bientôt à la retraite en France , le 1er Aout 2022.
Je suis saisonnière depuis plusieurs années et indemnisée par Pôle Emploi entre 2 CDD.
Hors , la CARSAT me compte une retraite à taux plein car elle a pris en compte tout mes trimestres d’activité en Suisse.
J’ai lu sur le site de CDTF que :
"Selon la convention chômage en vigueur , dans la plupart des cas , pour les chômeurs inscrits à P.Emploi après l’âge de 59 ans: maintien des allocations chômage jusqu’à l’âge légal de la retraite Suisse.
J’ai téléphoné à la CARSAT et à Pôle Emploi, personne ne semble au courant.
Peu ton me dire qui ou quel organisme contacter ?

J’ai visionné la conférence, pas inintéressant surtout pour la CEHR concernant le deuxième pilier, un truc nouveau pour moi. Par contre évidemment ils ne répondent pas spécifiquement aux problèmes tels que implications CMU/Lamal à la retraite. Pouvez-vous partager un peu les conseils qu’ils vous ont donné ? Je pense être dans un cas similaire au vôtre…

Bonjour, en fait chaque personne est un cas particulier. Il n’y a pas de réponse bateau qui soit valable pour l’ensemble des gens. Ce que je sais, c’est que plusieurs personnes dans mon entourage professionnel l’on fait et cela leur a permit d’optimiser leure retraite afin de payer le moins d’impôts possible et surtout si vous avez une retraite en plus en France etc. Moi perso j’ai pris contacte avec eux, pourtant la retraite pour moi c’est pas avant une dizaine d’années, et j’ai donc fait une visio conférence avec une personne de chez eux qui nous a demandé pas mal de documents et qui a regardé globalement ce qu’on y gagnerait. C’était hyper interressant et on s’est rendu compte de la complexité du problème. Cette visio perso était gratuite.

1 « J'aime »

Bonjour, peut être pourriez vous m’aider par vos conseils, je suis un peu dans votre situation je veux épargner pour ma retraite j ai un statut de frontalière et j hésite entre épargner en 3 ème pilier en Suisse ou en Perp en France .Les avis de 2 conseillers sont contradictoires je suis un peu perdue ,qu’en pensez vous ?

3ème pillier à fuir ! C’est plus du tout intéressant pour les frontaliers, pas de garantie car basé hors de Suisse au Liechtenstein, frais de dossier , 2 voir 3 première années où vous perdez votre argent car cela sert à payer les courtiers, l’assurance et je ne sais plus quoi ! Un arnaque le truc !
Par contre Perp en France c’est intéressant pour des personnes qui ne s’y connaissent pas , voir un PEA avec des ETF. Prenez des ETF world et ensuite quand vous connaitrez le produit vous pourrez vous diversifiez au sein des ETF.
Et pour des placements légèrement plus risqués, il y a les cryptos mais en ne prenant pas de cryptos volatile, mais des stabelcoins qui sont adossés au dollar et dont vous bloquez l’argent sur le temps que vous voulez avec des rendements entre 7 à 10% (Renseignez vous sur Youtube, sites généraux qui parlent de SWISSBORG, c’est pas dur, ça parait compliqué mais ça ne l’ai pas du tout et vraiment abordable pour un néophyte)

Je tiens à temporiser les propos sur le 3e pilier. L’intérêt principal est la réduction de vote net imposable afin de réduire votre impôt sur le revenu si vous avez le stay de quasi résident.

  • Il existe un 3e pilier assurance 3b qui mélange le concept d’assurance vie pour protéger vie famille de votre décès ou invalidité et d’épargne pour la retraite. Celui là est à fuir car chargé en frais , avec une partie conséquente non récupérable afin de financer cette assurance. Ils préparés par tous les assurances Axa, Zurich, SwissLife. A éviter au maximum

  • Si vous souhaitez épargner pour la retraite il y a le 3e pilier bancaire 3a proposez par toutes les banques avec des fonds d investissements (plus où nous chargé en frais). Il m’a intérêt que si investi en actions sur le long terme avec des fonds à faible frais. Mieux vaut donc éviter le pilier des banques classiques comme BCGE, UBS, crédit Suisse qui vous propose leurr propre fonds chargé en frais. Et rajoute en sus des frais de grain annuel salé. Mieux vaut choisir les Neo 3e pilier comme Viac, FinPension qui peuvent aussi géré votre compte de libre passage. Ces banques en ligne propose des frais annuels faible <0,50% et des fonds autant des frais faible. Vous pouvez ajuster votre profil de risque en gardant le 3e pilier en cash, or, fond immobilier et même crypto sur FinPension!

Merci pour votre réponse. J ai le statut frontalier car le quasi résident n est pas intéressant pour moi , croyez vous que le 3 ème pilier dont vous parlez du coup puisse être bénéfique poir moi ?

Le problème avec ce 3ème pilier, c’est que comme beaucoup j’en ai pris un quand j’ai commencé mon activité en Suisse il y a maintenant plus de 17 ans. A l’époque, celui qui n’en avait pas un était un looser car sur le papier c’était clair que ça valait le coup. Un remboursement conséquent par les impôts à Genève et donc le placement valait le coup. Et puis, on change la loi, et du coup seul les quasi-résidents peuvent se faire rembourser etc… Bref on complique la chose, et pour peu que le conjoint travaille en France etc…
Bref quel sera le prochain changement qu’ils vont faire , personne n’en sait rien et celui qui dirait ici le contraire serait un sacré charlatan !
Ce que je veux dire par là, c’est que si vous faites un 3ème pilier c’est pour la retraite et la retraite j’imagine que c’est pas dans 2 ans , autrement raison de plus pour ne pas en faire un car là vous perdriez vraiment tout. Donc que se passera t il dans 5 ans et après , on en sait rien !
Par contre ce que l’on sait, c’est qu’ils ont changé les règles et que rien ne dit qu’il ne le feront pas de nouveau. Donc plus confiance !
Bref , renseignez vous bien car le frontalier qui n’y connait rien roucoule comme un pigeon pour bien des courtiers sur la place et il est une bonne vache à lait des deux côtés de la frontière !

Le 3e pilier a surtout un intérêt pour la défiscalisation avec le statut de quasi résident. Mieux vaut oublier si vous n’êtes pas éligible.

Oui mais pour combien de temps ?