Un travail vite en suisse , où ? comment ?

Bonjour à tous ,
Mes amis ont été muté en Suisse depuis 1 an . Ayant travaillé sur Paris, j’ai enchainé les contrats courts durées dans la restauration , le hôtellerie et la grande distribution.
Je n’ai que le niveau BAC avec un parcours comprenant des petites expériences mais pas de « références » . J’aimerais rejoindre mes amis qui sont en colocation pour l’instant et ne peuvent pas m’héberger mais ils m’ont proposé de donner leur adresse suisse dans le cv .
Pour l’instant , depuis 6 mois où j’envoie des cv en grande distribution et dans le commerce toutes villes confondues , je n’ai eu aucune réponses ou des réponses négatives , j’ai donné mon numéro français avec "+33 ", je me demande du coup , est-ce utile d’acheter une carte prépayée suisse pour avoir des appels ? Est-ce que c’est le numéro français qui fait fuir ? Aurais-je plus de chance en étant frontalière ? J’ai la nationalité française et autrichienne , j’ai travaillé également en Autriche mais après des démarches pour faire reconnaitre mon diplôme en Suisse , cela n’a pas abouti car il aurait fallu refaire toute la formation qui est de 3 ans en Suisse
. Mes amis me conseillent de me présenter directement dans les commerces et de parler avec les responsables , est-ce que tout se passe par les RH sur internet ou at-on plus de chance en se présentant et en laissant un cv ? Avez-vous des retrours d’autres personnes ?
Avez-vous des conseils à me donner pour trouver du travail rapidement (sites ? intermédiaires payants ? °
Merci de vos réponses
Bonne soirée
Flora

Vous mettez une adresse Suisse sur votre CV mais avec un numéro de téléphone Français. Les recruteurs se doutent bien que vous ne résidez pas en Suisse surtout que vous n’avez aucune expérience en Suisse sur votre CV et que vous n’avez pas écrit dans votre CV que vous avez un permis de travail B.
Tout ceci est confus aux yeux du recruteur.

Non les recruteurs privilégient les résidents ou étrangers prêt a s’établir en Suisse.
Comme expliqué précédemment je pense qu’aux yeux du recruteur votre situation est confuse (adresse Suisse, numéro Français, pas de permis B, pas d’expérience en Suisse…). Vous devriez peut être clarifier votre situation dans votre lettre de motivation.

Bonsoir Tesla ,

Merci de votre réponse . Peut-on acheter un permis frontalier ou un permis B ou cela est-il toujours demandé que par l’employeur ? Comment fonctionne la carte prépayée ( nécessité d’avoir une adresse suisse ?) l’activation se fait le jour même ? Si je vais voir un employeur dois-je lui dire que j’ai la nationalité française et actuellement pas de permis de travail ?
Comment me conseillez-vous de procéder ?

Bonne soirée
Cordialement ,
Flora

Pour avoir un permis de travail de résident il faut avoir un travail. Donc d’abord le travail puis le permis B.

Pour la carte prépayée il me semble qu’il faut une adresse Suisse mais c’est a vérifier. Oui activation se fait le jours même.

Oui bien sur. Il ne faut pas mentir. En Suisse on s’en aperçoit tôt ou tard et après vous n’aurez plus aucune chance. Donc il faut dire la vérité.

Le problème est que vous partez avec plusieurs handicaps. Pas de diplôme, pas de recommandations, pas de permis de travail Suisse, vous n’êtes pas résident Suisse.

Dans votre lettre de motivation vous pouvez expliquer par exemple que vous désirez être résidente si vous obtenez le job.