Travailer en Suisse - Habiter en France à la frontière Suisse-Allemande

Bonjour,

D’ici la fin du mois d’août je vais emménager en France à la frontière Suisse pour y travailler en tant qu’infirmière.
Cependant je sais que certaines régions sont dites bouchées pour les frontaliers.
De plus, maîtrisant le français, l’anglais et l’allemand; et ayant entendu dire que les salaires étaient plus élevés en suisse allemande, je voulais savoir si vous aviez une ville à me conseiller pour emménager dans ce secteur.
Mais du coup où est-ce que je pourrais aussi travailler en suisse en étant frontalière dans cette région?
Quelle région est la plus intéressante pour être frontalier ?

Par ailleurs, je voulais aussi savoir quel budget il fallait prévoir environ pour un F2 à la frontière?
Et pour les Infirmiers frontaliers, l’équivalence à 700€ est-elle obligatoire partout ou seulement sur Genève comme j’ai pu le voir dans mes recherches?

Merci d’avance pour votre aide et vos réponses :slight_smile:

salut alexx
tu vas devoir t’installer sur suisse si tu veux travailler dans les hopitaux

Oui d’accord avec @mr341 beaucoup d’hôpitaux exigent depuis 1 ou 2 ans la résidence en Suisse pour les nouveaux emplois fixes. Ils peuvent prendre des frontaliers pour du temporaire mais souvent pour du fixe ils exigent que les étrangers s’installent en Suisse. Regardez les anciens postes de ce forum on en parle.

Concernant la Suisse alémanique, il faut parler le Suisse Allemand. Les Suisses Allemand détestent parler l’Allemand, ils veulent parler le Suisse Allemand.

Si vous voulez travailler comme infirmière en Suisse alors vous, vous installez dans un canton ou le coût de la vie est peu chère : Fribourg, Valais par exemple, vous y trouverez des logements très abordables.

Canton de Genève et de Vaud il faut l’équivalence, les cantons du Valais et de Fribourg pas besoin.

Merci pour ces infos.
Mon projet est d’être fro taliere interimaire puis de bosser en fixe et habiter en Suisse la par suite.
Peut on parler francais en suisse alemanique aussi?
Comment est la proposition au niveau travail et les salaires ?

Mais même pour de l’intérimaire ils vont préférer une personne qui accepte de résider en Suisse. Donc s’ils ont le choix entre plusieurs candidats entre les résidents et les étrangers qui acceptent de résider en Suisse forcement les frontaliers passeront a la trappe.

Pour être infirmière en Suisse il est de plus en plus recommandé de résider en Suisse. Dans les hôpitaux publiques ont la pression des cantons pour ne plus engagé de frontaliers. Et la crise du COV n’a fait qu’amplifier ce phénomène, moins dépendre des frontaliers.

Non en Suisse alémanique le Français ne sert a rien. Il faut des personnes qui parlent le Suisse Allemand.

Comme je vous l’ai dit auparavant, le mieux pour vous est de regarder du coté de Fribourg et du Valais, il n y a pas besoin d’équivalence et les prix des logements sont plus qu’abordables.

Il est facile de trouver du travail temporaire (on dit « temporaire », en Suisse. Pensez-y lors de vos recherches sur le net :slight_smile:), mais en résidant en Suisse. Beaucoup moins depuis la France, et alors comme bouche-trou.

Il est par contre possible de faire une promesse de déménagement dans votre postulation. C’est plus dur de trouver ainsi que de résider en Suisse, mais c’est moins risqué financièrement et ça marche parfois aussi, au moins dans le secteur NE/VD.

Concernant la langue, je vous laisser imaginer vous faire soigner par un infirmier uniquement germanophone dans un CHU quelconques. Vous voyez bien que ce n’est pas sérieux.
Il est impératif de parler la langue du lieu.

pour info 200 postes en interim ont été crées aux hug geneve dernierement

1 J'aime

Pas besoin de vivre en Suisse pour travailler dans les hôpitaux la grande majorité des infirmiers et aide soignant sont frontaliers n’écoutez pas tout ces avis négatifs qui veulent seulement démotiver les gens par jalousie.