Impôts France versus Lausanne pour célibataire sans enfant

Bonjour à tous,
Je suis en discussion pour un contrat de travail à Lausanne (CHF 80’000 /an).
Je quitte Zürich pour Lausanne.

J’hésite entre le statut de frontalier et donc vivre à Evian ou me loger à Lausanne ou à Vouvry (canton Valais).
Je suis célibataire, sans enfants donc les impôts sont un budget important pour moi …
Qu’est- ce qui serait plus rentable au niveau de l’imposition pour moi?
Et rentable de manière générale?
Merci de votre aide :pray:t3:
Nina

1 J'aime

Moi j’habite a Vouvry en Valais :slight_smile: et mon mari travaille a Lausanne. C’est la meilleure option que l’on est trouvé.

Oui pour un tel salaire en célibataire vous payerez environ 10’500chf (après déductions) d’impôts en France Vs 9300chf (après déductions ) sur Vaud Vs 7’500chf/an (après déductions) en Valais. Ces
chiffres sont approximatifs car dépend autre autre si vous faite par exemple la deduction 3ième pilier.
De plus en France vous devriez payer la taxe d’habitation, la taxe foncière, l’impôts sur les plus values d’action… alors que ça n’éxiste pas en Suisse.

On a déjà traité plein de fois le sujet, optez la résidence en Suisse sans aucune hésitation. Que des avantages par rapport au statut de frontalier.

Je vous ai copié ci-dessous un ancien poste que j’avais écrit.

Evians n’est pas un bon choix du tout même car le bateau entre Lausanne et Evians ne circule pas en quand de fort vent. Par exemple depuis le début de l’année il n’a pas fonctionné pendant 8 jours de la semaine (la plupart du temps en automne/hiver).
De plus Evians, c’est 35mn de bateau mais il faut aller jusqu’à l’embarcadère 10-20mn suivant ou l’on habite plus 5-10mn d’attente pour la bateau car il vaut mieux ne pas être en retard vu qu’il n y a qu’un bateau que tous les 1h30, plus min 20mn de frais de transport a Lausanne. En tout min 1h30/trajet soit 3h00 aller retour. Et ça pour 2 personnes. Aussi ça un coût, c’est 310CHF/mois pour le bateau et transport/lausanne.

Mon mari est informaticien sur Lausanne et on a préféré habiter du côté d’Aigle en Suisse (on habite précisément a Vouvry en Valais, on est a 9mn du Lac), c’est 29mn de train jusqu’au centre de Lausanne. Les loyers sont plus bas que sur Evians et il y a 1 train toutes les 20mn (tous les 1h30 pour le bateau). C’est super fiable il circule tout le temps contrairement au bateau. Donc c’est 100 fois mieux que d’habiter a Evians. Car tu as aussi tous les avantages d’habiter en Suisse, meilleur assurance chômage 70% du dernier salaire contre 56% pour les frontaliers), plus facile de trouver un travail avec une adresse Suisse, souvent mieux payé,moins d’impôts (par exemple pas de taxe d’habitation en Suisse, l’IR est bien bien moins élevé en Valais qu’en France…). Ça revient bien moins chère d’habiter en Valais qu’a Evians

L’avantage du Valais c’est que les assurances maladies sont très basses et moins chère que l’assurance maladie du frontalier, que les impôts sur le revenu sont bien plus bas que sur France suivant les cas (plus on a un salaire élevé plus on économise) et que les loyers sont plus bas que sur Evians. Énormément d’anciens frontaliers se sont installés a Vouvry (valais) ou a Aigle. Mon mari prend le train avec eux le matin et le soir. Le Valais est le canton le moins chère de Suisse et les impôts et assurances maladie le plus bas de Suisse romande.
Le bateau oubliez.

Sinon 2ième option, vous pouvez vous prendre un appart de 50m2 a Lausanne dans les 1200CHF plus charges. Ca vous fait 1090 euros. A Evian le même va vous coûter 750 euros mais vous devez ajouter 300 euros de frais de bateau, donc en fait si vous incluez le tout ça vous revient bien plus chère (et même moins si vous prenez en compte que vous ne payez pas de taxe d’habitation en Suisse et un peux moins d’IR a Lausanne et que souvent on est un peu plus payé avec une adresse Suisse) et en plus vous économisez 3h00 de transport /jours et une bien meilleure qualité de vie du coté Suisse.
Enfin Lausanne a une qualité de vie extraordinaire. Il y a plein de choses a faire, en France voisine y a franchement rien a faire, Evians c’est super mort… alors quand on est jeune comme vous…

Mon mari est le seul a travailler, on a 2 enfants dont un bébé de moins d’au an et même avec un unique salaire pour 4 on a pu facilement s’acheter un bien en Valais. On a payé 465’000CHF (425’000 euros) pour un bien de 145m2 avec jardin a Vouvry. A Evians vous ne trouverez jamais un bien équivalent a un tel prix. De plus en Valais pas de taxe d’habitation, pas de taxe foncière, pas d’impôt sur les values, des frais de notaires lors de l’achat d’un bien immo presque divisé par 2 par rapport a la France, pas de frais de succession et donation… En Valais on est près de 65% de propriétaire contre 57% en France. C’est super facile d’acheter un bien grâce a des biens immos pas chères et une fiscalité très avantageuse pour les propriétaires.
Vous savez si beaucoup d’ex frontalier d’Evians qui travaillent a Lausanne sont venu acheter et s’installer autour de Vouvry c’est qu’il y a une raison…

Sinon Voici un autre poste que j’ai écrit récemment sur les avantges d’être résident par rapport au statut de frontalier. Je vous copie le message.

Vous n’avez aucun intérêt a être frontalier en Valais.

  1. Le Valais est le canton le moins chère de Suisse. Les loyers y sont moins chères qu’en frontière (Evians). Nous on s’est acheté un bien immo de 145m2 plus jardin pour 465’000chf (430’000 euros). On trouve des appartements de 80m2 autour de 900-1000 euros/mois. A noter qu’en Suisse contrairement a la France l’eau froide, l’eau chaude et le chauffage sont comprises dans les charges de loyer. Pas de taxe d’habitation en Suisse.
  2. Le Valais est le canton avec le plus faible taux d’imposition de Suisse. On paye beaucoup moins d’impôts en Valais qu’en France pour les frontaliers. Dans notre cas la différence était très significative. Vous avez raison on peut faire beaucoup de déductions qui font bien baisser les impôts A noter qu’il n y a pas non plus d’imposition sur les plus values d’action en Suisse. Pas de CSGCRDS, pas de taxe d’habitation et pas de taxe foncière.
  3. Si vous résidez en Suisse vous touchez les allocations chômage Suisses (70% du dernier salaire) qui sont bien plus élevées que celle que tu auras en France en tant que frontalier (56% du dernier salaire et dégressif)
  4. On trouve beaucoup plus facilement un travail avec une adresse de résident que de frontalier. Le jours ou tu voudras changer, ça fera une grande différence et souvent le salaire est plus élevé pour un résident avec de meilleurs perspectives professionnels. En Valais c’est encore plus vrai car les gens on une identité très forte (uj peu comme les corses en France) et n’apprécie franchement pas les frontaliers.
  5. Le transport. La ville la plus proche est Evians, la route Evians jusqu’a le bouveret est super bouchonnée, c’est une route très étroite et souvent verglacé en hiver. A faire tous les jours dans les bouchons surtout en hiver ça peut devenir un enfer. Je ne sais pas ou vous allez travailler en Valais mais vous allez mettre beaucoup de temps, trajet fatiguant surtout en hiver et ça revient très chère.
  6. Le Valais a un microclimat, c’est la région la plus ensoleillée de Suisse, 300 jours de soleil/an. Vous allez avoir une très grosse différence d’ensoleillement entre par exemple Martigny et Evians et plus on s’enfonce dans le Valais plus c’est ensoleillé.
  7. Qualité de vie est vraiment meilleure coté Suisse
  8. Le télétravail est illimité pour les résidents Suisse alors qu’il est limité a 25% pour les frontaliers
    Pour toutes ces raisons on a préféré être résident, on y gagne beaucoup financièrement et en qualité de vie et professionnellement. Il n y a que des avantages a être résident en Valais. D’ailleurs a Vouvry, la ou on habite il y a plusieurs anciens frontaliers d’Evians qui travaillent sur Lausanne qui sont venu s’installer en Valais (vont travailler tous les jours a Lausanne avec mon mari) car il n y a que des avantages a résider en Valais par rapport a Evians en frontière. De plus, Evians est vraiment tout petit (8000 habitants) y a pas grand chose a faire .

Si vous avez d’autres questions vous pouvez me les poser en message privé, je me ferais un plaisir de vous répondre.

Effectivement beaucoup davantage à être résident c’est un fait.
Personnellement je suis frontalier, je suis devenu propriétaire en 3 ans (impossible en suisse). Les dépenses sont moins lourdes en France sur certaines choses de la vie courante : abonnement téléphone, internet, eau, électricité, les assurances auto ou habitations, les courses, les restaurants, les loisirs (cinéma, SPA, parcs,), les soins de santé et les médicaments, les entretiens et réparation automobiles, le mobilier de maison, l’électroménager, les vêtements, etc… Enfin et c’est personnel, je trouve la France plus riche culturellement et étant natif de ce pays, j’y reste attaché ce qui ne m’empêche pas de respecter la Suisse comme il se le doit.

Parler de Suisse ne veut rien dire, le coût de vie est tellement différent d’un canton a l’autre.

Si nous on est devenu propriétaire quasiment aussitôt après s’être installé en Suisse (un bien immo de 145m2 plus jardin pour 465’000chf (430’000 euros) a Vouvry en Valais, impossible de trouver un tel prix sur Evians ou Divonne, donc pour devenir propriétaire quand on travaille a Lausanne, Le Valais est l’idéal (en plus pas de taxe d’habitation, pas de taxe foncière et frais de notaire bien plus bas qu’en France). D’ailleurs le Valais est le canton avec le plus fort taux de propriétaire en Suisse. Prêt de 68% de propriétaire en Valais (chiffre qui monte d’année en année et supérieur au taux de propriétaire en France), c’est le paradis pour être propriétaire, forte incitation fiscale, logement très bas. Plein de promoteur propose d’acquérir des biens neufs avec seulement 10% de fonds propres en Valais, c’est un des seuls cantons ou c’est largement répandu.

Concernant le coût de la vie le Valais est très bas (le plus bas de Suisse), le coût de la vie globale (logement, impôts…) se rapproche de celui de la France voisine. Nous en incluant les impôts on dépense même moins en Valais que quand on était frontalier. Tout est moins chère en Valais par rapport aux autres cantons. Le coiffeur de mon mari lui fait une coupe pour 16chf (14 euros) par exemple.

Bonjour,
Il me semblait que le système suisse incitait les gens qui deviennent propriétaires à ne jamais complétement rembourser leur emprunt car il serait possible de déduire des choses auprès des impôts dans cette situation. Par curiosité, est-ce le cas pour vous aussi ? ou alors vous être plutôt sur un modèle français où l’on rembourse tout ? Ma question est peut-être stupide car il est possible que je n’aie pas compris comment fonctionne exactement les emprunts en suisse :smiley:

En ce qui concerne la France, la norme est plutôt apparement de rembourser, ce qui permet de ne plus avoir de « loyer » hormis les charges courantes et d’entretien.

En Suisse, il est en général impossible de rembourser une hypothèque, il est donc courant de rester endetter jusqu’à sa mort. Au delà de cette impossibilité, cela n’est pas intéressant car des impôts remplaçent les intérêts. Cela se nomme la valeur locative et s’ajoute au revenu. La valeur locative est réduite par la somme des intérêts hypothéquaire dû ainsi que les charges d’entretien (ce n’est pas entièrement vrai à Neuchâtel)

En Suisse, il est donc primordial de penser en deux phases : vie active, avec un fort endettement et un amortissement indirect; retraite, où il devient necessaire d’amortir de manière à ne pas être dépendant des taux d’intérêts des hypothèques qui peuvent parfois amener des banques à renouveller leur prêt.
De plus la plupart des banques refusent toute hypothèque dépassant les 60% du bien à partir de cette période, pour des raisons de risque.

Nous on a choisi de tout rembourser sur 10 ans. quitte a payer plus d’impôts (on a encore une mentalité Française) ou l’on aime pas la dette. Par contre vu que l’on épargne quand même beaucoup même si mon mari est le seul a travailler, on regarde pour s’acheter une maison de standing plus grande de catégorie supérieure. Avec l’arrivée du 3ième notre chez soi est vraiment important.

Là avec ce que l’on a déjà remboursé de notre premier bien et l’épargne que l’on a a coté on pourra apporter environ 35% d’une grande maison de standing en Valais.

Pour le 2ième bien on va opter pour une autre stratégie plus Suisse. C’est a dire rembourser le minimum/mois (emprunt sur 30 ou 40 ans) et avec l’argent que l’on épargne on le place en bourse vu que les gains en action ne sont pas taxés en Suisse. Le but est que la nouvelle maison de grand standing soit quasiment remboursé a la retraite et d’avoir un gros capital a coté en bourse. Bon mon mari planifie tout. Mais c’est vrai que la stratégie Suisse n’est pas idiote, on emprunte a moins de 1% pour la maison et avec l’argent économisé ils la placent en bourse avec des rendements a 6-7% /an non taxé a longterme.
On voudrait avoir une retraite très confortable ou l’on voyagera beaucoup. Le Valais est vraiment top pour le pouvoir d’achat et acheter un bien immobilier.

Re Bonjour à tous!
Merci infiniment pour toutes vos informations qui m’éclairent beaucoup:)
Rainbow, j’avais déjà lu une précédente discussion de votre part et me réjouis que vous avez répondu aussi à la mienne, merci.
Je vous écris volontiers en privé :blush:

Bonjour!
Oui je suis aussi très attachée à la France car j’y ai grandi et je la trouve également plus riche culturellement… Je trouve les dépenses courantes effectivement beaucoup moins chers en France mais l’impôt est assez rédhibitoire :frowning:

il ne faut pas oublier que depuis Evian, le bateau ne circule pas les jours de grands vents (environ 10 jours par an) et selon où vous habitez et où vous travaillez, vous allez passer entre 2 et 3h par jour dans les transports

Oui j’ai été très surprise de l’apprendre grâce à ce forum… Vu le tarif, je m’attendais au moins un moyen de locomotion 100 % fiable :-/

La situation a l’air parfaite pour une vie dans ce canton, autant faut-il l’apprécié :slight_smile: merci pour le retour sur le Valais.

Oui alors bon, aucun moyen de transport n’est 100% fiable

Le Vaudaire, ce n’est pas de la blague, l’air de rien. La navigation reste quelque chose de mortelle potentiellement, y compris dans un lac.