Horaires de travail pour infirmière en Suisse

J’ai comme projet de déménager et de travailler en tant que frontalière. Il y a des postes à pouvoir en tant qu’'infirmière mais aucune indication n’est faite sûr les horaires de travail et le rythme.
Séparée avec deux enfants de 13 et 9 ans, l’organisation est importante.
J’ai besoin d’avoir des infos et me rendre compte concrètement des conditions de vie.
Merci à vous.

C’est selon les contraintes du poste offert par l’hôpital! Tout est possible!
Mais c’est l’hôpital qui vous dira quel est le besoin du service!

salut severine
3 postes d’infirmiere:
1er le matin de 7 à 15h
2eme apres midi de 14 à 22h
3eme nuit de 22h à 7h

c’est le ou la chef de service qui fait son planning tous les mois en fonction des vacances, autre…
les horaires ne sont pas fixes suivant le service
ou nounou ou garderie, mieux famille si pas trop loin :slightly_smiling_face:

1 J'aime

C’est l’hopital. Presque tout est possible, comme par exemple:

« 60 heures par semaines, ou plus si besoin ».

https://www.seco.admin.ch/seco/fr/home/Arbeit/Arbeitsbedingungen/Arbeitnehmerschutz/Arbeits-und-Ruhezeiten/Krankenanstalten-und-Kliniken.html#366626240

effectivement likorn, j’ai oublié que l’on peut travailler à 90 80 50% de son temps

Merci pour les infos.:wink:

Et pour travailler en libéral ça se passe comment ?

d’apres ce que je sais, c’est assez compliqué ne serait-ce que pour circuler dans geneve et surtout pour se garer
pour aller soigner les gens, desolé je ne peux en dire plus, voir le lien qui pourra t’aider peut être :slightly_smiling_face:

giige.org/

1 J'aime

La plupart des infirmières à domicile sont salariées par une entité étatiques. C’est le cas dans les Cantons de Vaud, Neuchâtel et Jura. Genève je ne sais plus.

Et pour travailler en libéral ça se passe comment ?

Ca se fait très très peu, pour dire vrai la plus part du temps c’est plus l’équivalent d’un ssiad.

En ce qui concerne les horaires tout ce fait, 8h, 10h, 12h dans un sens ou l’autre, tout dépends des besoins et de l’organisations des services.

1 J'aime

Bonjour.

En Suisse on travaille 42 heures par semaine. Donc, 7 heures de plus qu’en France…

L’hôpital décidera de vos horaires en tenant compte (peut-être) de vos désirs.

N’oubliez pas que l’assurance maladie est obligatoire et que vous avez le choix entre le système suisse ou français.

Ah non.
Déjà, si l’hôpital est est de droit public et que son personnel est engagé comme tel, il n’est pas soumis à la loi sur le travail.
(Ltr, Art.2 alinéa 1a).
Dans ce cas, c’est le droit Cantonal qui s’applique. Dans certains Cantons, la limite est de 60 heures par semaine.

Par ailleurs, en Suisse, on travaille 50heures par semaine selon la Loi.
Votre employeur peut en prévoir moins, mais c’est son choix.
(art 9. alinéa 1b Ltr).

On peut encore ajouter deux heures par jour, ou plus si nécessité, mais au maximum 140 par an, en cas de travail supplémentaire.
(art 12. Ltr)
Si le travail supplémentaire est compensé par du congé, il n’est alors plus comptabilisé ni indemnisé,
(art.13 Ltr)

https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19640049/index.html

On ne le répétera jamais assez, en droit suisse il y a deux type de boulot supplémentaire.
-Au delà de la limite contractuelle, jusqu’à la limite légale, on parle d’heures supplémentaires.
-Au delà de la limite légale, selon art.12 Ltr, on parle de travail supplémentaire.

Les heures supplémentaires sont indemnisées à hauteur de 25%, sauf si le contrat prévoit l’inverse ou qu’elles sont compensées en congé.
Le travail supplémentaire est indemnisé aussi à 25%, mais pour le personnel qui n’est pas dans l’industrie, il n’est indemnisé que dès la 61ème heure annuelle (Ltr, Art 13). L’indemnisation n’est pas due si le travail est compensé par un congé de même durée dans les 14 semaines, au maximum 12 mois si le contrat prévoit un autre délai (OLT1, art.25 al.2)

Enfin, selon l’Ordonnance sur le Travail 1 (OLT1), art 73, on peut renoncer à comptabiliser le temps de travail, ou la simplifier.
C’est souvent le cas pour les médecins.

Je connais assez bien le domaine. Les conditions de travail en Suisse sont encore bien meilleures qu’en France. Mais plus pour très longtemps.