Devenir Frontalier en tant qu'ADS, ADS Incendie

Bonjour,

Je passe par se forum car j’aurais pour projet de devenir frontalier en tant qu’Agent de sécurité Incendie (S.S.I.A.P 1). J’ai d’ores et déjà mes dossiers de candidature prêt, et je vise notamment le canton de Genève. Cependant je me dit que c’est un peu trop…facile et que j’ai oublier de prendre en compte bien des démarches ou éléments qui au final, pourrais s’avérer embêtante.

Je ne mentirais pas, c’est clairement pour le salaire que j’envisage de me déporter en Suisse, un ADS étant payer une misère en France au vu des heures travaillés et des conditions de travail entre autres choses, disons que j’apprécie mon métier, mais que j’aimerais un confort de vie plus intéressant.

De se point de vue donc, et concernant se métier en particulier, la différence est elle intéressante ? Peut être existe t’il un barème de salaire propre à se Canton ? Le frontalier est il " reconnus " ou ils ont mauvaises réputations ?

Ensuite, comment procéder pour se qui est du permis de travail, ici le permis G ? Est se à moi de faire les démarches une fois que j’aurais poser mes candidatures ou le patron le prend à sa charge ?

Faut t’il d’autre justificatif afin de postuler sur le canton de Genève ? J’ai pu lire ici et la " carte de résidence française " par exemple, sauf que personnellement, je ne mettrais pas en place des démarches de location d’appartement à la Frontière, si je ne possède pas le " travail " pour exercer en Suisse, c’est logique…

Parlant d’appartement, en terme de tarif, y as t’il des zones à privilégier ? J’ai regarder Ferney-Voltaire / Saint-genis Pouilly / Prévessin Moens et c’est des locations assez cher (encore une fois, tout est relatif, si le salaire suisse est intéressant, la location à 800€ n’est pas franchement un problème…)

Pour se qui est des différentes assurances, notamment Mutuel, Habitation ect… Si je loue en France, je dépend des organismes Francais ??

Merci à tout le monde pour vos renseignements, je n’est pas envie de me précipiter et foirer mon truc vous voyez :slight_smile:

Des tas de questions de ce type ont déjà été traitées ici, je vous invite à faire quelques recherches avec la loupe en haut de la page.

Pour répondre ici vous aurez des calculateurs de salaires et une méthode pour estimer votre net :

Si vous visez Genève et envisagez d’être frontalier lisez aussi ceci :

C’est en général l’employeur qui fera la demande de permis.
Je pense que la différence de salaire FR/CH justifiera les démarches.

Pour vos assurances ça sera au France sauf la question de l’assurance maladie (ce sujet est largement traité sur ce forum en gros vous pouvez dépendre de la Suisse (LAMal) ou de la France (sécu) et vous trouverez peu de monde ici pour vous recommander la sécu ! :smiley: )

Donc i j’ai bien compris, je serais imposable deux fois, et par la France (impôt sur le revenu ), et par la Suisse en prélèvement à la source ?

Si je ne me suis pas tromper sur le Salarium, ne connaissant pas le domaine économique de mon métier, c’est très intéressant et effectivement, sa justifie amplement les démarches :sweat_smile:, mais il me semble que la société doit être suisse et non une succursale française afin de " bénéficier " du salaire Suisse ?

Donc, théoriquement, vu que je me suis procurer la vignette pour circuler, je peut, mettons dès demain ou cette après-midi, me rendre dans les différentes entreprises de sécurités privés du Canton de Genève afin de déposer mon dossier de candidature (contenant C.V, diplôme, R.I.B, photocopie recto-verso carte d’identité et carte vitale, photocopie carte professionnel) sans aucun autre justificatif ?

Merci

Même si votre entreprise est française, si vous travaillez sur le territoire suisse pour une branche suisse, vous devez être logiquement payé au salaire suisse.

Vous ne serez pas doublement imposé simplement vos revenus suisses seront imposés à la source et vos revenus français seront imposés en France en tenant compte du revenu suisse.

Vous pouvez attaquer vos démarches effectivement, je pense que votre futur employeur n’a nul besoin de votre carte vitale (cela ne signifiera rien pour eux) mais oui, CV et diplômes (si vous pouvez trouver les équivalents suisse c’est un plus) identité et carte professionnelle me semble un bon dossier.

N’hésitez pas non plus à vous rendre dans les agences de placement et d’interim, c’est souvent le moyen le plus simple pour mettre un « premier pied en Suisse ».

Bon et bien super, je pense avoir toute les cartes en mains grâce à vous, et je prend note pour les agences d’intérim et vais les ajouter à ma tourner :slight_smile: Une dernière question cependant, je n’est pas compris la phrase des revenus français imposé en fonction du revenu suisse ?

Sa concerne le fait de travailler en parallèle sur les deux territoires, le revenu que j’aurais en France sera imposé au seul seuils de celui établis par la Suisse ?

Oui en France vous avez l’obligation de déclarer le revenu suisse qu’il ait été imposé en Suisse ou non n’y change rien.

Si en parallèle vous avez des revenus en France ils seront imposés en tenant compte du total.

Petit ex. :

  • vous avez travaillé en FR en début d’année 4’000€ de revenu en tout (techniquement non imposable)
  • vous travaillez le reste de l’année en CH 40’000 CHF de revenu imposé en Suisse
  • lors de votre déclaration vous allez payer des impôts sur vos 4’000 € de revenus car au total sur l’année vous aurez touché 4’000 € + 40’000 CHF (donc imposable)

Mais ne vous inquiétez pas vous avez le temps pour voir tout ça ! :slight_smile:

Ok super, et bien merci beaucoup, je vais donc déposer mes dossiers demain dans la matinée et voir se que se que sa donne.

Une excellente journée à vous et merci encore :slight_smile:

Bonjour

Le sujet date mais je me demandais si vous aviez réussi car nous avons avec mon mari le même projet

Bonne journée