Deuxième pilier. Pré retraite ?

Bonjour,
Je vous contacte car j’ai une question concernant un proche qui touche le chômage en France et qui a fait rappatrié son deuxième pilier en France quelques mois plus tard pour faire des travaux dans la résidence principale. Il avait été informé par téléphone par Pôle Emploi (sans aucune preuve écrite) que cela ne posait aucun souci. Cependant, on l’ a informé il y a peu qu’il ne pouvait pas cumuler chômage et deuxième pilier ! Cela est-il vrai ? Quels sont ces recours s’il ne peut plus toucher le chômage (puisque l’argent du pilier a déjà été dépensé dans la résidence principale) ? Ce proche est vraiment très inquiet. Je vous remercie pour votre aide !

Donc, au chômage, il réduit sa futur retraite pour faire des travaux? Hum…

Chacun ses choix mais bon…

Cela dit, cela dépend. Sous quelle forme l’a-t’il fait? S’agit-il d’une libération sous forme de retraite anticipée ou d’une avance de la caisse dans le cadre de l’encouragement à la propriété du logement? Parce que dans le premier cas, votre ami est considéré - à mon avis - comme en (pré-)retraite. Dans le second cas, cela me semble incongru puisqu’il s’agit d’une avance sous condition et donc d’une somme d’argent avec une destination précise.

Mais d’autres auront une réponse plus sûre et plus claire.

1 J'aime

Merci pour votre réponse ! En effet, je pense qu’il l’a fait de la première manière, mais pour cause de mal information de la part de Pôle Emploi… Ne disposant plus de l’argent de ce pilier… Et maintenant de plus aucune ressource si Pôle Emploi lui demande le trop perçu et s’il ne touche plus rien… Quels sont ses recours ? Quelqun à t-il déjà connu ce problème ?
Merci pour votre aide.

salut lola1
il me semble que pour liberer une partie du 2eme pilier serait pour l’acquisition de sa residence principale non?

Non. Il a malheureusement tout débloqué son deuxième pilier. Je ne sais pas vraiment comment l’aider. Pensez vous que Pôle emploi sera compréhensif étant donné qu’ un de leur agent l’a mal informé ?

Pôle emploi compréhensif? Ça ,m’étonnerai.

Votre beau-père est en retraite anticipée, légalement. Il ne peut pas être au chômage en même temps.

Car c’est bien ça qu’il a fait. C’est tout à fait possible de partir en avance, dès 58 ans, en retirant tout son second pilier.
Dès lors, à 65 ans, ne lui restera que l’AVS et les droits français, soit pas grand chose.

Je ne sais pas qui l’a conseillé, mais ce n’était vraiment pas la bonne personne.

Sincèrement, je ne vois aucune solution, vu que tout est dépensé.