Départ en vacances sur le tapis rouge : l'aéroport de Genève aux petits soins

Publié à l’origine sur: http://frontalier.moncoachfinance.com/2017/07/depart-en-vacances-sur-le-tapis-rouge-laeroport-de-geneve-aux-petits-soins-13010.html

L’attente est souvent longue à l’aéroport de Genève et elle s’est notamment rallongée avec, depuis avril 2017, des mesures qui incluent maintenant aussi les voyages de et vers l’espace de Schengen. Il faut prévoir un laps de temps suffisant. Malgré une attente qui s’allonge, l’aéroport de Genève tente d’améliorer la satisfaction des voyageurs et d’en tirer…

C’est clair que je trouve que globalement que c’est moins de service et plus de DIY, que ce soit à Genève ou ailleurs.
-Files pour le check-in qui s’allongent car moins de gus au comptoir et plus de bornes d’enregistrements, les voyageurs doivent se prendre par la main.
-Files à la sécu qui s’allongent
-Boarding anticipé et il faut poireauté trois plombes dans un couloir ou dans le bus
-débarquement par bus de plus en plus fréquent, c’est génial l’été en plein cagnard

Plus spécifiquement à Genève:
-Le check-in avec Swiss est nul, il faut passer par des bornes et le faire soit même. Des fois c’est en rade et il n’y que un pimpim pour tout le taf.
-Le check-in avec easyjet secteur France est interminable, bref pour un vol secteur France avec check-in, prévoir 2h30.
-La sécu secteur France est sous dimensionnée. Tu as beau anticiper, mais tu fini à la bourre car Air France n’hésite pas à inviter ses passager à by-passer la file, du coup tu fini à la bourre.
-c’est le chaos le samedi entre janvier et mars avec les départs et retours du ski, c’est blindé de chariots avec des skis, ils devraient prévoir un service spécifique pour les collecter.

Personnellement un bon service c’est quand tu passe le moins de temps possible à l’aeroport, pas d’ouvrir une énième boutique duty free qui te revend du toblerone plus cher qu’à la Migros qui se trouve dans la galerie…

1 J'aime