Collège Lycée meilleurs établissements

Bonjour,
Nous allons nous installer près de Genève dans l’été car mon mari reprend une entreprise côté français à Annemasse. Je vais quant à moi chercher du travail à Genève.
Nous ne savons pas encore vraiment où nous installer.
Nous souhaitons privilégier les études des enfants.
Pourriez vous me dire quels sont les meilleurs collèges lycées (privé ou public) des environs.
Je vous remercie par avance !

Bonjour,

Dans ce cas, installez vous en Suisse.

Il y a une vraie qualité d’enseignement public sur Genève. Il y a aussi l’école (privée) francaise de Genève, à Petit Lancy, si vous souhaitez rester dans le système francais (institut international de Lancy).

Merci pour votre retour. C’est une question qui se pose effectivement. Nos enfants sont encore jeunes mais j’essaye de voir sur le long terme. Effectivement si l’on souhaite rester frontalier on peut toujours mettre ses enfants dans le privé en Suisse moyennant environ 20 000 euros par an et par enfant …
Du coup la question que je me pose est : que font les frontaliers en terme d’école ?
Est ce que vous avez des enfants ? Quel choix avez vous fait si c’est le cas ?

De base, les enfants de frontaliers vont à l’école du lieu de résidence.
Mes enfants vont à l’école publique à Genève, ce qui n’est plus possible.
maximum 24 enfants par classe mais moyenne à 20, niveau scolaire bien meilleur qu’en France.
Les fournitures scolaires sont données en fin d’année (crayons Caran d’Ache!).

Sur Genève, les organisations internationales paient CHF 15’000.- par année pour la scolarisation des expatriés, ce qui met une limite basse pour les écoles privées. Dans le privé genevois, le niveau scolaire n’est pas meilleur que dans le public. En général, ce sont des enfants d’expat, donc peu d’intégration pour eux.
Côté francais, comme partout en France, le privé fait une sélection par l’argent.
Il y a un groupe scolaire adventiste à Collonges sous Salève, une école privée catholique à St Julien en Genevois et à Collonges sous Salève, et le lycée international de St Genis Pouilly.
Le reste, c’est du standard francais.

Regardez les différents classements scolaires pour vous faire une idée du niveau de l’instruction francaise d’aujourd’hui (PISA, OCDE etc.).
Ou simplement les forums de discussion et le niveau d’aurteaugraf é 2 gramère

bonjour
il y a aussi un lycée privé sur annemasse pour info (st françois)

le groupe scolaire privé la presentation de Marie a saint julien en genevois, de la maternelle à la Terminale. Je crois que les ecoles Suisses n acceptent plus les enfants frontaliers sauf peut etre les ecoles privées ?

Je vous remercie pour vos retours, je pense que nous allons nous orienter vers les écoles privées françaises dans un premier temps.

J’ai grandi dans une commune directement frontalière. Mon lycée a été celui de Mme De Staël à St Julien en Genevois.
C’est du public mais très bien, bien fréquenté et bon niveau.
Après ce bac je suis passée en bachelor puis en master à l’université de Lausanne sans souci de transition.
Très honnêtement j’ai senti une petite dfférence de niveau avec les étudiants qui sortaient de matu (=bac suisse) au niveau des maths. Quant à nous, étudiants français, nous avions clairement une longueur d’avance sur l’aspect histoire/géo, rédaction écrite de dissertations etc.
Rien d’irrattrapable ceci dit.

En somme, ne dépensez pas des fortunes dans le privé si vos enfants n’ont pas de difficultés particulières car les écoles de St-Julien-en G sont très bien fréquentées.
Si vous décidez d’habiter Annemasse par contre mon argumentaire ne tient plus :wink:

1 « J'aime »

Bonjour, je me permets de relancer ce sujet. Avez-vous trouvé qq chose? Merci.

Nous nous sommes finalement installés près de Douvaine.
La localisation est sympa mais après niveau écoles il est clair qu’il n’y a pas le « choix » que l’on peut retrouver dans une grande ville française.

C’est pour nous pour l’instant un petit peu l’ombre au tableau.
Notre ainé n’est qu’en élémentaire mais de notre point de vue la continuité entre les établissements se décide malgré tout assez vite (du moins la possibilité d’accéder à telle ou telle école en fonction de la précédente) c’ est pourquoi nous souhaitons prendre la « bonne » voie le plus vite possible.

1 « J'aime »