Avantage d'être résident?

Bonjour,

Je débute un emploi dans le Valais cette hiver (100k année) et je souhaiterais avoir quelques confirmation.

Je souhaite être résident Suisse (tant qu’à faire autant profiter du cadre et éviter les heures de trajets), selon mes calculs d’un point de vue imposition j’ai retenu ça :

  • Célibataire sans enfant

  • En suisse: cotisations sociales ( environ 10%) + impôts (environ 14%), j’oubli quelque chose?

  • En France: cotisations + CSG + impôts sur le revenu = environ 40%

Avec ma situation actuelle de célibataire sans enfant, j’ai pas vraiment d’intérêt à être frontalier? Sur l’imposition Suisse il existe des déductions d’impôts (trajets domicile - travail, frais de repas si l’entreprise ne le prend pas en charge, etc…) ?

Merci beaucoup d’avance pour votre aide et vos retours d’expériences…

Bonjour,

J’étais frontalière et je réside depuis plus d’un an en Valais A Vouvry.

Vous n’avez aucun intérêt a être frontalier en Valais.

  1. Le Valais est le canton le moins chère de Suisse. Les loyers y sont moins chères qu’en frontière (Evians). Nous on s’est acheté un bien immo de 145m2 plus jardin pour 465’000chf (430’000 euros). On trouve des appartements de 80m2 autour de 900-1000 euros/mois. A noter qu’en Suisse contrairement a la France l’eau froide, l’eau chaude et le chauffage sont comprises dans les charges de loyer. Pas de taxe d’habitation en Suisse.

  2. Le Valais est le canton avec le plus faible taux d’imposition de Suisse. On paye beaucoup moins d’impôts en Valais qu’en France pour les frontaliers. Dans notre cas la différence était très significative. Vous avez raison on peut faire beaucoup de déductions qui font bien baisser les impôts A noter qu’il n y a pas non plus d’imposition sur les plus values d’action en Suisse. Pas de CSGCRDS, pas de taxe d’habitation et pas de taxe foncière.

  3. Si vous résidez en Suisse vous touchez les allocations chômage Suisses (70% du dernier salaire) qui sont bien plus élevées que celle que tu auras en France en tant que frontalier (56% du dernier salaire et dégressif)

  4. On trouve beaucoup plus facilement un travail avec une adresse de résident que de frontalier. Le jours ou tu voudras changer, ça fera une grande différence et souvent le salaire est plus élevé pour un résident avec de meilleurs perspectives professionnels. En Valais c’est encore plus vrai car les gens on une identité très forte (uj peu comme les corses en France) et n’apprécie franchement pas les frontaliers.

  5. Le transport. La ville la plus proche est Evians, la route Evians jusqu’a le bouveret est super bouchonnée, c’est une route très étroite et souvent verglacé en hiver. A faire tous les jours dans les bouchons surtout en hiver ça peut devenir un enfer. Je ne sais pas ou vous allez travailler en Valais mais vous allez mettre beaucoup de temps, trajet fatiguant surtout en hiver et ça revient très chère.

  6. Le Valais a un microclimat, c’est la région la plus ensoleillée de Suisse, 300 jours de soleil/an. Vous allez avoir une très grosse différence d’ensoleillement entre par exemple Martigny et Evians et plus on s’enfonce dans le Valais plus c’est ensoleillé.

  7. Qualité de vie est vraiment meilleure coté Suisse

Pour toutes ces raisons on a préféré être résident, on y gagne beaucoup financièrement et en qualité de vie et professionnellement. Il n y a que des avantages a être résident en Valais. D’ailleurs a Vouvry, la ou on habite il y a plusieurs anciens frontaliers d’Evians qui travaillent sur Lausanne qui sont venu s’installer en Valais (vont travailler tous les jours a Lausanne avec mon mari) car il n y a que des avantages a résider en Valais par rapport a Evians en frontière. De plus, Evians est vraiment tout petit (8000 habitants) y a pas grand chose a faire .

Avec 100kchf célibataire vous allez vivre comme un prince en Valais. Vous pourrez vite assez économiser pour vous y acheter un bien immo si vous le souhaitez.

Si vous avez d’autres questions vous pouvez toujours me les poser en privé, je me ferais un plaisir de vous répondre.

1 J'aime

c’est parfaitement résumé!

Y’a juste un truc que je comprend pas:

  • En suisse: cotisations sociales ( environ 10%) + impôts (environ 14%), j’oubli quelque chose?
  • En France: cotisations + CSG + impôts sur le revenu = environ 40%

Ben non,

  • En France: cotisations sociales ( environ 10%) -ceux de la Suisse en fait + impôts sur le revenu ( 13827 euros calculé sans aucune déduction sur le simulateur officiel des impôts donc c’est le maximum) + CSG sur les revenus non salarials uniquement, si vous n’avez que votre salaire c’est 0.

Donc c’est a peu pret identique en terme d’impots.

Par contre, si vous travaillez en Valais, c’est clairement mieux d’habiter en Suisse y’a même pas de discussion possible :slight_smile:

En Valais les jeux des déductions a un assez fort impact sur les impôts (beaucoup plus qu’en France) donc il payera beaucoup moins de 14% d’impôts au final en Valais. Nous on récupère un peu plus de 20% d’impôts en fin d’année grace au jeu des déductions. Donc oui il payera moins d’IR en Valais qu’en France, environ 13-15% de moins suivant les déductions. L’imposition du Valais avantage surtout les familles. Nous avec des enfants on paye 23% moins d’IR en Valais qu’en France. Après le salaire de mon mari est nettement plus élevé que 100kchf. Plus le salaire est élevé plus la différence est importante avec la France.

Aussi, on peut trouver des communes avec des taux d’imposition plus bas et donc encore réduire un peu plus ces impôts de 5 a 6%. Car en Suisse le taux d’imposition dépend aussi bien de la confédération, que du canton que de la commune. 2 personnes même salaire dans 2 communes voisines ne payeront pas les même impôts.

Et la différence d’imposition globale vient de plein d’autres éléments, pas de taxe d’habitation, pas de taxe foncière, pas de CSGCRDS, pas d’imposition sur les plus values…

D’un point de vu global fiscalement on est largement gagnant en Valais Vs France.

Nous on a tété frontalier puis résident, on voit la différence.

Au jeu des deductions tu peux aussi en France, j’ai juste fait un calcul max, mais là n’est pas le sujet je pense, c’est surtout qu’en travaillant en Valais je vois pas l’intérêt d’aller habiter en France :slight_smile:

La principal difficulté en Suisse est de trouver un logement et en Valais c’est pas un problème…

Oui tu peux déduire beaucoup plus de chose des impôts en Valais qu’en France. Assez grosse différence. Et l’imposition global est bien plus basse, pour nous ça été flagrant. Mon mari qui investi en bourse par exemple, ça fait une grosse différence sur les plus values d’action.

Plus vraiment le cas. La Suisse a connu la plus grave crise logement de son histoire de 2000 a 2018 car la Suisse connait une très forte immigration et ils avaient dû mal a suivre avec la construction de logement. C’était la galère pour trouver un logement quasiment partout en Suisse. Depuis 2018, on est passé de 40’000 logements construct/an en Suisse a 50’000-55’000/an depuis 2 ans. Le canton de Vaud d’une moyenne de 4300 logements construit/an a 5500 l’an dernier et 6000/an en 2020 et 2021. Canton de Genève de 1500 logements/an a 2500 logements/an depuis 2 ans et 4600 logements/an en 2021 et une moyenne de 4000 logements/an de 2022 a 2030 avec de très gros projet qui sortent de terre de 2021 a 2030.

Résultat des courses, il y a jamais eu autant de logement vacant de toute l’histoire de la Suisse. On est passé d’une pénurie extrême de logement a l’équilibre au niveau national l’an dernier et en excédent a partir de cette année et très grosse suroffre a partir de l’an prochain. Plus un seul canton en Suisse sera en pénurie de logement l’an prochain excepté Genève. Tous les autres cantons auront un taux de vacance égale ou supérieur a 1.5% considéré comme a l’équilibre. L’an prochain le canton de Vaud devrait même se retrouver en suroffre de logement. A Lausanne si on prend les 6 dernières promotion construite a la location il leur reste plus de 260 logements a louer qui ne trouve pas preneur.
Genève va lentement sortir de sa crise de logement d’ici 2 ou 3 ans avec un taux de vacance a 1.5% prévu pour 2022 ou 2023. La situation du logement a radicalement changé en Suisse et suisse romande en 2 ans (sauf Genève ou se sera visible dans 2 ou 3 ans)

1 J'aime