Vivre en France et travailler en Suisse

Bonjour a tous,

Mon copain et moi avons pour projet d’aller travailler en Suisse l’année prochaine (septembre, octobre) mais de vivre en france (à la frontière)
Lui travaille dans la maçonnerie, et moi j’ai un bac professionnel de secrétariat et suis entrain de passer un diplôme de technicienne de l’intervention sociale et familiale que j’obtiendrai (je l’espere) en mai.

J’aurais voulu savoir quelle démarche administrative il fallait que l’on effectue ?
Comment se passait la reconnaissance des diplômes ?
La facilité (ou pas) de trouver un logement à la frontière ?
La facilité (ou pas) de trouver un travail en Suisse ?
Et si quelqu’un pouvait me parler de son experience ?

Pas mal de questionnements… mais je serais ravis de lire toutes vos reponses! :relaxed:

Je vous remercie d’avance, c’est vraiment un projet qui nous tient à cœur :blush:

Hello,
Je pense qu’il faut commencer dans l’ordre d’abord trouver un poste qui donnera accès à un permis de travail, puis trouver un logement, plus facile et accessible en France.
Pour la reconnaissance des diplômes pas trop de soucis, les suisses sont plus pragmatiques et moins attachés aux diplômes que en france.
Si vous avez des compétences vous trouverz du boulot.
Attention aux horaires aux vacances aux rtt.
Il faut compter 42h/ semaines, 5 semaines de congés ( parfois 4) et 0 rtt. Retraite à 65-67 ans Cela change pas mal de la France surtout avec des enfants.
Le salaire brut est souvent attractif mais avec des coûts de vie, loyer, impôts élevés, il ne reste pas forcément plus à la fin du mois.
Il faut bien peser le tout sachant que les cotisations retraites françaises seront interrompues.
C’est intéressant certe mais des sacrifices sont nécessaires…
Il faut bien réfléchir au projet de vie que tu recherches.

Merci beaucoup pour ta réponse Paulau,
oui effectivement il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte et je pense que quelques sacrifices seront nécessaires… il va falloir que l’on commence dans l’ordre…!
Trouver un job est bien sur le premier objectif, a voir avec des agences d’interim pour debuter… Pour trouver un logement nous avons penser à Annemasse… Si vous avez d’autres conseils à me donner je prend avec plaisir !
Encore merci et une bonne année 2016!

Bonjour Samantha.

Pour revenir sur ce qu’a dit Paulau:

  • L’âge légal de la retraite, c’est 65 ans pour les hommes et 64 ans pour les femmes. Sauf pour ceux comme votre mari qui travaillent dans secteur de la construction, qui eux peuvent partir en retraite à 60 ans.
  • Les vacances, c’est 4 semaines par année. La 5ième semaine est parfois offerte, mais ce n’est pas une généralité. Souvent la 5ième semaine est obtenue à partir d’un certain âge, ou alors les salariés travaillent en peu plus par semaine pour l’obtenir.
  • La durée de travail hebdomadaire varie de 40 à 45 heures par semaine. Cette durée e eu tendance à augmenter ces derniers temps à cause de l’explosion du CHF face à l’euro, surtout dans les secteurs exportateurs qui souffrent de la hausse brutale des prix de leurs produits hors de Suisse.
  • Les prix des loyers et de l’immobilier varient énormément en fonction des régions. Sur Annemasse, c’est là où c’est le plus cher. Ensuite plus vous montez, moins c’est cher. Dans le Jura et le Haut-Doubs c’est déjà nettement moins cher, mais il faut supporter le climat. Dans la vallée du Doubs et sur Belfort, ce n’est pas plus cher que s’il n’y avait pas de frontaliers. En Alsace je ne sais pas, mais je suppose que vous voulez travailler dans un canton francophone.
  • Il faudra aussi compter un coût supplémentaire pour l’assurance maladie, qui en Suisse n’est pas prélevée directement sur le salaire. Vous aurez alors le choix entre la CMU française (coût: 8% du revenu fiscal de référence) et la LAMal suisse (compter environ 330 CHF par adulte et 90 CHF par enfant). La CMU sera pour vous très attractive les 2 premières années, mais réfléchissez bien car le choix de l’assurance est irrévocable, et la CMU peut vite devenir horriblement chère, sachant qu’elle ne vous couvre pas là où vous travaillez.
  • L’impôt sur le revenu se calcule exactement de la même façon et sur le mêmes bases que si vous étiez salariée en France. Sauf canton de Genève où il est prélevé à la source. Un frontalier avec Genève saura vous en expliquer le fonctionnement bien mieux que moi.

Mon sentiment par rapport à vos chances de trouver un travail (sentiment très personnel, donc à prendre avec des pincettes) =>

  • Pour votre mari maçon, aucun problème.
  • Pour vous, dans le secrétariat, j’espère vraiment que vous parlez autre chose que le Français au sinon cela risque d’être très compliqué (Allemand et Anglais de préférence). Après, on n’est pas à l’abris d’un coup de bol !
  • En Suisse essayez d’être flexibles quand on vous le demandera. Les rapports employeurs / employés sont beaucoup moins conflictuels qu’en France. Ne soyez pas trop « Français » si vous voyez ce que je veux dire.

J’espère vous avoir éclairée le mieux possible, et bonne année à vous aussi.

1 J'aime