Scolarisation en Suisse

Bonjour,

Je me présente, Yazid, 34 ans et papa d’une petite fille de 2 ans 1/2.

Je suis frontalier depuis mes 21 ans et suis de nationalité franco-suisse. J’ai été élevé de manière bilingue et fais de même avec ma fille en lui parlant suisse allemand, ma femme lui parlant français. Nous habitons en France par habitude dans un premier temps, ma femme étant française, et par « obligation » dans un second, la chute du taux de change nous obligeant en quelque sorte à rester (maison) encore quelque temps en France alors qu’un déménagement en Suisse aurait été préférable au vu de la situation actuelle. Bref…

Je voulais savoir si quelqu’un était au courant des démarches à effectuer afin de scolariser notre fille en Suisse?

Ce serait un plus pour elle pour la langue et aussi pour avoir accès à un apprentissage plus tard, étant donné que c’est un système bien plus efficace à mes yeux pour l’emploi des jeunes que celui proposé en France…

J’ai pu lire par-ci par-là que c’était possible en ayant la nationalité suisse, ce qui est le cas, et d’autant plus en payant les impôts en Suisse (ce qui est mon cas, étant donné que je travaille dans la fonction publique).

Y a-t-il des personnes dans le forum qui ont scolarisé leurs enfants de l’autre côté de la frontière ou qui connaissent des personnes l’ayant fait?

Merci d’avance!

je sais que l’école y commence tard (5 ans et demi) et qu’ils ne sont pas plus bêtes que nous au final, donc ils ont pas forcément tort.
avant c’est le kindergarten program, 2 heures de cours par jour. mais souvent suivant que ce soit public ou privé l’heure de fin le soir est pas identiques.

Ils sont même plus intelligents…


De trois points ! :slight_smile:

Bonjour,
Si le score QI était révélateur de réussite scolaire, professionnelle, et/ou sociale, on le saurait :wink:
D’ailleurs je ne pense pas que le système scolaire ait quoique ce soit à voir avec le niveau de QI des habitants d’un pays.
Cela étant dit, le système scolaire suisse est réputé pour être plus pragmatique et efficace que le système français…

C’était une boutade :slight_smile:

1 J'aime

mais non, car il existe un enseignement (pas forcément celui dispensé dans les écoles, mais il convient au plus grand nombre) qui peut faire d’un eleve en echec scolaire, un diplomé de grande école.

des fois, c’est une histoire de décalage (maturité), des fois de méthodes, des fois d’intérêt…

mais rien n’est jamais perdu.

1 J'aime

Salut Yazid,

C’est notre cas. Notre fils a commencé au Kindergarden à la DSG de Vernier. Super école, c’est 80% en langue allemande, suivant les méthodes scolaire allemande, bref c’est une école allemande en suisse.
Par contre c’est privé, donc cher avec une longue liste d’attente. Nous nous y étions pris 2 ans en avance pour être sur d’avoir une place.
Si tu veux plus d’info c’est par là: http://www.dsgenf.ch/
G

Merci! :slight_smile:

Bon par contre je suis plutôt de la région de Bâle, et là les coûts des écoles privées sont encore plus élevés…

Sinon j’ai reçu l’info suivante de l’administration compétente à BL: Depuis environ 1 an 1/2, les enfants résidant à l’étranger ne peuvent pas être scolarisés « automatiquement » dans le public gratuitement en Suisse sour prétexte d’avoir la nationalité CH et des parents y payant leurs impôts. Etant donné que pour les écoles maternelles et primaires, les compétences sont attribuées aux communes, ces dernières sont les seules à pouvoir prendre la décision d’accepter ou non un enfant résidant à l’étranger. En ce qui concerne le secondaire, le canton est compétent mais c’est au cas par cas et selon des critères apparemment assez stricts voire lorsqu’il s’agit d’une situation « exceptionnelle » dixit la personne m’ayant renseigné…