Salaire notariat Suisse (frontalière)

Bonjour,

Notaire assistante de 29 ans et travaillant depuis environ 5 ans dans la même étude (Ain), je souhaiterais changer d’air…

Une étude de Genève me propose un poste de juriste pour 6.200 francs bruts par mois (pour commencer, le temps d’être formée au droit suisse). En France, Je gagne environ 2600 euros net (après prélèvement à la source) par mois, sur 13 mois.

Je me pose des questions quand à mes possibilités de négociations :

  • le salaire moyen d’un clerc de notaire en Suisse est d’environ 7.500 francs ( je n’ai aucune compĂ©tence en droit Suisse);
  • Je suis actuellement Ă  cĂ´tĂ© de mon travail et n’ai donc aucune dĂ©pense de transport et de repas ;

Avez-vous des avis sur la question ? Est-ce une proposition honnĂŞte ?

Merci !

Liliane

Oui 6500chf par mois est honnête sachant que vous n’avez aucune expérience en droit Suisse et que vous allez être formée.

Vous gagnez actuellement 2600 euros net après prélèvement a la source *13 mois ce qui revient a 2810 euros * 12 mois ou 3230 chf.

On vous propose 6500 brut par mois ce qui équivaut a 4130 chf net après prélèvement a la source et après prélèvement CMU.

Vous faites donc un gain de 900chf par mois. Par contre, vous allez avoir de gros frais de transport (voir parking?) plus frais de repas du midi donc au moins 450 chf par mois pour ce poste suivant ou vous habitez dans le département de l’Ain.

Au final vous allez gagner 450 chf par mois ou 380 euros MAIS

  1. vous allez travailler en hebdomadaire beaucoup plus qu’en France.
  2. vous aurez beaucoup moins de vacances (le plus souvent 4 semaines par an)
  3. vous allez passer un temps fou en transport sachant qu’il y a pas mal de bouchon en frontière et sur Genève. Vous additionnez ça a des journées de travail plus longue et la différence par rapport a votre situation actuel est très significative (négativement).
  4. le marché de travail en Suisse est beaucoup plus flexible qu’en France. On peut vous licenciez du jours au lendemain. Vous perdez en sécurité.

A votre place je m’embarquerai pas dans cette aventure car vous allez perdre gros (qualité de vie, transport/plus longue journée de travail, moins de vacances, plus d’insécurité pour garder votre poste) pour seulement 380 euros/mois en plus. Le jeu n’en vaut vraiment pas la chandelle a mon avis.

3 J'aimes

Bonjour Liliane
Étant dans une situation à peu près similaire à ce jour (et attirée par de nouveaux horizons afin de casser la routine!) j’envisage à peu près la même chose…
Pouvez vous nous dire ce que vous avez finalement choisi de faire svp? Si vous avez accepté ce travail en êtes vous satisfaite?
L’adaptation au notariat suisse a été facile?
Merci d’avance pour votre partage d’expérience! (Et a votre disposition pour échanger)