Salaire Business Development Manager - Vaud

Bonjour à tous !

Je me présente, je m’appelle Guillaume, j’ai 24 ans et je suis diplômé d’une école d’ingénieur en mécanique et d’un double diplôme obtenu dans une IAE. Je suis récemment diplômé et j’ai 2 expériences d’ingénieur commercial à mon actif pour le moment, dans des sociétés spécialisées dans le domaine industriel.
J’ai reçu une proposition pour un poste de Business Development Manager dans le Canton du Vaud (Mies) dans une entreprise de presta de consultants pour des domaines industriels comme l’Oil&Gas, le Nucléaire, l’Energie. Ils proposent 4600 CHF brut mensuel de fixe (la partie variable restant à négocier). Je prévois de vivre du côté de Divonne-les-Bains, ou une autre ville proche de Mies.

J’ai vu une moyenne qui tournait plutôt autour des 7 600 CHF brut mensuel (médian) pour des profils junior comme le mien, et pour un frontalier (source : salarium). Je ne sais donc pas trop où me positionner par rapport à cette proposition, et je n’ai pas d’ordre de grandeur du variable possible en Suisse. Auriez-vous des ordres de grandeur réalistes, ou des conseils concernant cette proposition ?

Merci à vous !

Ton salaire est classique pour un frontalier, ici pas mal de boite sous paye clairement les frontaliers. On a toutes les semaines des cas comme toi d’ingénieur frontalier payé 4000-4500chf/mois alors qu’un résident aurait près du double.

Regarde la semaine dernière, plus ou moins la même salaire que toi pour un ingénieur frontalier.
https://forum.frontaliers.io/t/pretentions-salariales-consultant-ingenieur-qualite-debutant/13911$

Il y a de plus en plus de boite ici qui font de dumping salarial avec les frontaliers.

Tu es jeune, si tu veux un salaire correct a longterme fait comme moi devient résident. Les frontaliers en Suisse romande sont de plus en plus discriminés.

Pend toi une collocation sur Vaud, tu auras un permis B de résidence, tu te fais une expérience en Suisse et dans 1 ou 2 ans tu changes de boite et tu doubleras ton salaire avec une adresse en Suisse.
Quand j’étais frontalier j’habitais Divonne, on trouve des logements au même prix dans le canton de Vaud.

Merci pour ta réponse !

Effectivement, je me doutais bien que j’allais entretenir le dumping salarial, ce qui ne m’enchante pas vraiment… Le mieux serait effectivement de faire le choix de devenir résident, ce serait beaucoup plus judicieux sur le long terme.

Même avec une première expérience en Suisse, être Francais n’est pas un frein pour les Suisses ? J’ai vu qu’il y avait une pénurie d’ingénieurs en Suisse, cela joue peut-être en notre faveur ?

Clairement, c’est une denrée très recherchée. D’où le dumping si l’adresse de résidence est française.

La nationalité ne joue par contre aucun rôle, ne serait-ce que parce que c’est totalement illégal car en rapport avec la personnalité (alors que le lieu de résidence est un choix personnel). Sous-payer à 4500 un résident français dans une boite qui paierait les suisses à 7000 balles, ce serait un truc à finir au civil pour discrimination.

1 J'aime

Merci à toi, c’est noté !

Par contre quelque soit ta décision, essaie de résider en Suisse direct. Nyon serait bien positionné pour un jeune comme toi et si tu veux changer ensuite de boite tout en restant dans le bassin lémanique. C’est une ville dynamique culturellement (Paléo, Caribana, l’Usine…) et très chouette.
Du côté de Mies, Versoix etc, les loyers montent en flèche avec la proximité de Genève, à part si tu veux résider sous le couloir aérien de l’aéroport.
Pour te loger il te faudra trouver une sous-loc ou une coloc, plus facile à trouver dans un premier temps.
Divonne est agréable certes, par contre c’est ambiance catho/réac, bien coincée du luc.

Merci pour tes conseils Fafa, tout le monde semble me conseiller d’habiter en Suisse et ne pas rester frontalier !