Retrouver un emploi après un licenciement

Bonjour,

Je cherche quelques informations suite à un licenciement avec effet immédiat pour vol dans la société.

Ma question est de savoir est ce que l’éventuel futur employeur peut il être au courant des motifs du licenciement ?

Je précise que ce motif n’a pas été indiqué sur le papier notifiant le licenciement immédiat.
D’après la personne concerné il aurait signé justement un papier concernant la confidentialité de ce motif (je ne sais pas vraiment si cela est réel) je précise encore une fois que cette histoire concerne un ami et non pas ma personne.

Merci de vos retours

On a eu plusieurs cas de licenciements de frontaliers pour vol ces derniers jours sur ce forum.

Pas besoin de se justifier, on aura compris que ce cas vous concerne. On est pas là pour juger de vos actes mais simplement pour répondre aux questions.

Oui. Il arrive assez fréquemment qu’un employeur intéressé par un candidat téléphone a l’ancienne entreprise dans lequel le potentiel futur employé a travaillé précédemment. Ceci est assez fréquent en Suisse. Cela m’est arrivé personnellement.
Par contre en France cette pratique n’est pas répandue. Ce sera plus facile pour vous de retrouver un emploi en France.

@rainbow

Merci beaucoup de votre retour.

Je ne me justifie pas puisque je ne suis pas concerné. J’indique que cela est pour un ami pour éviter certains eventuelles commentaires qui viendraient me blamer. Cet ami en question n’est pas très « internet » et je vis en colocation avec lui donc je cherche des infos pour lui.

Pensez vous qu’il peut etre judicieux pour lui de ne pas indiquer cet experience dans son cv et donc de dire qu’il n’a jamais encore eu d’experience en Suisse ? Ceci pour éviter une telle prise de renseignement qui, anéantirais toutes chance de retrouver un emploi ?

Encore merci de votre réponse :wink:

Bonjour cela risque de se voir lors de la demande de permis de travail par l’employeur car il va demander un nouveau permis au lieu de faire une modification donc l’administration va sûrement le notifer et ca risque d’etre licenciement immédiat aussi

1 J'aime

Règle numéro un en Suisse, NE JAMAIS MENTIR.
Les employeurs ici ne supportent pas les mensonges ou que l’on se survende (beaucoup de Français le font). La vérité se sait toujours au final et c’est licenciement immédiat.

De toute façon lors d’un entretien l’employeur va forcement demander pourquoi vous avez été licencié et vous ne pouvez pas mentir, il faudra dire la vérité. L’un dans l’autre vous vous êtes grillé en Suisse.

En France se sera beaucoup plus simple pour vous.

1 J'aime