Repasser à LAMal

Le lien est que les frontaliers vont obtenir une misère pour les années de tracasseries, que la France ouvre large le portemonnaie pour accueillir des immigrés dont bon nombre de clandestins. On parle par exemple de mesures anti-pollution, on augmente le prix des carburants mais on n’hésite pas lorsque le président est en voyage ou le premier ministre de faire voler un avion à vide ; on loue un avion pour gagner deux heures de vos pour 300 000 euros ; la France est riche car le peuple de base doit faire ceinture. 800 à 1 000 euros de retraite, de quoi vous vous plaigniez vous « Réponse de Macron ».

Trop facile de pointer du doigt les immigrés.
Bien trop facile

+1
qu’on parle de clandestin est une chose (il faut savoir se mettre en regle et si le pays ou l’on est ne veut pas ouvrir les vannes, alors il vaut mieux tenter sa chance ailleurs)
Par contre parler d’immigré (qui sont en règle) lorsqu’on traverse soit meme la frontiere pour aller travailler et mieux gagner sa croute est comment dire … pas super

Peut etre un abus de langage … Mais les discourts comme quoi le pays va mal car il y a des immigré est une bêtise.
C’est pareil quand la suisse dit qu’elle va mal a cause de ces méchants frontaliers qui tirent les salaires vers le bas…
J’ignore si c’est propre a des gens tres intelligents ou si c’etais le fruit du hasard, mais j’ai deja entendu deux fois des chefs de service dire relater ce genre d’experience qu’ils ont eu lors d’entretien (pas avec moi malheureusement :smile:)
quelles sont vos prétentions salariales
puis après la réponse du candidat
« je peux pas accepter de vous payer si peu, ce serai indécent »

Si des frontaliers sont responsable des prix trop bas, c’est aussi et surtout car des patrons ou chef de service cherchent a les exploiter…

2 J'aimes

Personne n’a pointé du doigt qui que ce soit, faut lentement que les gens s’arrêtent d’être chatouilleux dès qu’il s’agit de personnes de nationalité autre que Française !!!
Ce qui est critiqué, c’est la facilité avec laquelle l’état dépense l’argent de nos impots alors que lorsque le frontalier demande réparation, c’est niet !

A celà on peut ajouter la remarque de la représentante de la CPAM lors du procès du parc Expo où elle trouvait culloté que les frontaliers osent demander un dédomagement, ce qui reviendrait à pomper dans l’argent public !

2 J'aimes

Cet article a le mérite d’exister, mais il met en lumière (pour moi) la qualité d’ensemble des journaux généralistes français…(et ce n’est pas le pire dans la catégorie)…
J’ai failli arrêter de lire quand j’ai lu cela: > « en s’appuyant notamment sur un accord entre l’hexagone et son voisin helvète, daté de juillet 2016. »
J’aime bien cette partie là aussi (pour un article publié ce jour): > "Le Tass du Haut-Rhin a tenu une audience exceptionnelle tout au long de la semaine dernière "

1 J'aime

Oui l’article est bourré d’erreur et tout particulièrement sur la mention de cet accord.
Surement un stagiaire derrière le clavier!

C’est une excuse facile…ne nous voilons pas la face…

Bien sur que si, quelqu’un ici a pointé du doigt les immigrés et c’est tout simplement trop facile de jeter la faute sur ces personnes et d’en faire les boucs émissaires et les responsables dans les moments difficiles (cf l’Histoire).
Par contre, je suis d’accord avec vous sur « l’Etat jète de l’argent par les fenêtres » mais avant de jeter la pierre sur les immigrés qui occupe le bas de l’échelle, il suffit de regarder un peu ce qui se passe tout en haut pour se rendre compte que ce système à des fuites à tout les étages et surtout EN HAUT!

PS : n’oubliez pas vous les frontaliers (et moi même) sommes aussi des immigrés aux yeux de la Suisse.

Au fait, c’etait pas pour aujourd hui le rendu des jugements?

Quelles sont les conclusions?

2 J'aimes

Concernant les demandes – relativement peu nombreuses – de dommages et intérêts et d’application de l’article 700 du code de procédure civile (prise en charge des frais par la partie condamnée), la quasi-majorité ont été satisfaites. Le tribunal a fait le choix d’un « montant de principe » quand ces demandes visaient la CPAM. Quand celles-ci visaient l’Urssaf, il a proportionné les montants en fonction du nombre de mises en demeure et de contraintes dont les frontaliers avaient été destinataires, en considérant qu’une contrainte, nécessitant l’intervention d’un huissier au domicile, était « plus stigmatisante » qu’une mise en demeure, par courrier recommandé.

2 J'aimes

À titre d’exemple, dans le cas d’une plaignante défendue par Me Julien Schaeffer, l’avocat du Comité de défense des travailleurs frontaliers (CDTF), la CPAM a été condamnée à verser 300 euros de dommages et intérêts et 750 euros pour les frais de procédure civile (frais), et l’Urssaf à deux fois 750 euros.

Le CDTF a initialement fait un bon travail

Mais je continue de penser que l’appel au desistement est aux depens des frontalier, surtout quand je lis la remarque de JLJ.
Au vu des montants des dommages et interets, cela veut dire que les frontaliers s’etant desistes ont subit un prejudice financier et moral non considere par le CDTF. Meme logique que l’avocat demandant a ne pas avoir de dommages a payer, car ce sera sur levdos des contribuables.

Je cite
le président du CDTF, Jean-Luc Johaneck, conclut qu’il a fait économiser « des millions d’euros » aux finances publiques, en appelant ses adhérents à se désister. « Nous avons estimé qu’il y avait déjà eu assez de gaspillage dans cette affaire, en courriers, en huissiers… Jusqu’au bout, l’administration française, elle, ne nous a fait aucun cadeau. J’aimerais qu’à l’avenir, tout le monde s’assoie autour d’une table pour discuter, avant que l’on s’embarque dans de telles procédures…

2 J'aimes

Si cela se confirme, tu faisais partie de ceux qui parlaient d’1 euros et pas plus non? Nicolas C…
Mais d’accord avec toi qu’il ne fallait pas appeler à se désister…

Oui, je fais parti de ceux qui se sont vus attribués 1 euro de dommages et intérêts par le TASS, ce que j’ai trouvé scandaleux.

Tout comme j’ai trouvé scandaleux de demander aux frontaliers de porter les conséquences financières des errements de la CPAM.

Cette sombre farce qui dure depuis 3 ans et demi résumée en une simple phrase par le TASS

1 J'aime

S’il n’y a pas appel, nos amis qui ont fait un passage sans couverture avant de basculer à la LAMal ne devrait plus rien risquer de la part des autorités françaises.
Il me semble que je donnais du 50-50 pour ce genre d’issue favorable devant les juridictions françaises, je me suis donc trompé…tant mieux…La justice française en ressort un peu grandie à mes yeux.

2 J'aimes
1 J'aime

coincidence ou pas? le GTE ouvre une antenne à rixheim en quête de nouvelles cotisations???