Quel assurance me conseillez-vous ?

Bonjour, je vous explique. Je suis une jeune maman et je vais déménager en France des le 1er janvier. Je suis actuellement en congés maternité jusqu’au 24 janvier. J’ai évidemment un contrat en Suisse et je reprendrai mon travail en temps que frontalière des la fin de mon congé maternité. Je paye actuellement 700.- d’assurance maladie par mois chez la KPT pour mon fils et moi même chaque mois.
Je souhaiterai savoir quel assurance vous me conseillerez dans ce cas la ! Lamal ou pas ? Et chez qui ? Serai je accepté chez ces assurances même si je serai encore en congés maternité ?
Merci a ceux qui répondront.

Vous trouverez peu de monde ici pour vous conseiller autre chose que LAMal… surtout avec une grossesse prévue.

Vous pouvez changer d’assureur lors de votre changement de situation, actuellement l’offre frontalier la moins chère est à 319 CHF / mois vous serez forcément acceptée en LAMal mais vous ne pourrez pas avoir de complémentaires chez cet assureur (plus d’offres complémentaires pour frontalier pour un problème réglementaire), il faudra donc conserver vos complémentaires actuelles.

1 « J'aime »

Merci ! Mon fils est déjà la est il est déjà assuré,
Pourriez vous me dire quel est cette assurance du coup ?
Pour les complémentaires, je devrais donc regarder avec la KPT ou je devrais également chercher une autre assurance en France ?
Et qu’entendez vous par changement de situation ? Le déménagement ou le de statut d’employer lambda a frontaliers ? Car évidemment mon assurance actuelle ne pourra plus m’assurer une fois que je n’aurais plus d’adresse en Suisse.

L’assureur est Helsana progrès.
Il faut voir avec KPT s’ils maintiennent les assurances complémentaires pour vos soins en Suisse, sinon en effet, il ne vous restera que :

  • base en Suisse
  • base (sĂ©cu française via LAMal) + complĂ©mentaire en France.

En France il y a pléthores de complémentaires, on appelle ça des mutuelles, faites un comparatif sur internet par exemple pour en trouver une qui vous convient (compte tenu des dépassements d’honoraires courant en zone frontalière privilégiez une couverture à 150 ou 200%).

1 « J'aime »

Si vous avez votre circuit de soin habituel en Suisse (médecin de famille, pédiatre etc…) il est plus que conseillé de passez de la LAMal (résident) à la LAMal frontalier.
Si vous optez pour la CMU, vous ne pourrez plus consulter ou vous faire soigner en Suisse.

Lors de votre déménagement faite vous radier de la KPT ensuite prenez la police LAMal frontalier de votre choix, Helsana étant les mieux placés.
Ensuite Helsana vous enverra des formulaire dit E106 à envoyer à la CPAM de votre domicile en France en LRAR (par ex Bourg en Bresse si vous venez dans l’Ain).
Ouvrez un compte sur Ameli.com, et de votre compte vous pourrez vous enquérir de l’évolution de l’approbation de vos E106
Une fois les E106 validés vos droits sont ouverts, vérifier que l’attestation de droit téléchargeable en sur votre compte Ameli comporte le code gestion « 70 »
Si c’est ok commandez votre carte vitale en ligne.
La validation des E106 et la carte vitale sont indispensable pour vos soins en France

Pour la complémentaire (aka mutuelle) il y’a pléthore d’offres.

2 « J'aime »

Si elle a jamais eu de code sécu française je suis pas sur qu’elle puisse ouvrir un compte sur Ameli.

Ne pas oublier de prévenir le SAM et exercer le droit d’option dans les 3 mois, même si vous restez à la LAMAL.

1 « J'aime »

Bonjour,

Lorsque je fais la simulation sur le site de Helsana, il me propose toujours encore l’ancien chiffre, soit 334.80 CHF. Comment bénéficier du nouveau tarif de 319 CHF ?

Merci.

Le tarif s’appliquera en 2018 les prix sont fixes sur l’année.

En 2018 vous voulez dire.

1 « J'aime »

Je viens de decouvrir que Lamal et Lamal frontalier sont deux couvertures differentes (et les tarifs s’en ressentent).

Je vais passer de permis B a permis G, et changer de canton par la meme occasion, sanitas me propose de changer de couverture, mais tout le monde parle de Helsana ici, quelqu’un aurait un retour sur les avantages/inconvenients de Helsana par rapport a d’autres assureurs ?

Les couvertures d’assurance de base sont équivalente car définies au niveau de la loi, aucune différence d’un assureur à l’autre sur les prises en charge :slight_smile:

Bonjour,
Je me permets de rebondir sur ce sujet! Maintenant que grâce à vous je sais chaque couverture de base sont équivalentes, je vais sûrement opter pour la moins chère (comment expliquer de telles différences sur le montant des primes proposées?). Helsana semble du coup l’assureur à choisir! Pour ma part, je vis encore en France et viens de trouver un travail sur Lausanne. Ma femme a cassé son CDD pour pouvoir me suivre et on ne connaît pas encore la procédure de rupture accordée, en espérant que ce soit celle qui lui permette de conserver ses droits (au chômage notamment). Mon futur employeur va nous héberger à titre gracieux le premier mois en Suisse, ce qui implique que je vais devoir m’affilier à la LAMAL (dites-moi si je me trompe) même si nous avons l’intention de profiter de ce temps sur place pour trouver un logement côté français (mon futur employeur est au courant de cette intention et les services concernés m’ont confirmé qu’un changement de permis de travail pourra être fait). Mon incertitude se pose plutôt sur la situation de ma femme et de mon fils étant donné qu’on va être résident Suisse au moins quelques semaines. Qu’est-ce que cela implique au niveau de son affiliation à la sécu? Reste-t’elle à la sécu classique française? J’ai actuellement mon fils rattaché sur ma carte vitale, le sera t’il seulement sur celle de sa mère? Comment faire le premier mois en Suisse s’ils ont besoin de soins médicaux (ma femme commence son 7ème mois de grossesse)? Par ailleurs, j’ai également une fille de 8 ans d’une relation précédente, qui vit avec sa mère en France et que je ne vois malheureusement que lors des vacances scolaires. Jusqu’à maintenant, je l’avais également rattachée à ma carte vitale en cas de besoin. Qu’en sera t’il pour elle (on ne pourra pas la rattacher à la carte vitale de ma femme j’imagine). Désolé pour toutes ces questions, j’ai beau parcourir le forum, de nouvelles s’en posent à chaque instant devant la nouveauté pour moi! Merci pour vos retours

Bonsoir,

Pour le rattachement de vos enfants sur votre carte vitale, regardez un topic que j ai deterre.

Pour votre mois en Suisse, si votre femme accouche en Suisse, vous risquez au mieux d etre tres mal rembourse et d en etre de votre poche pour beaucoup d argent et au pire de n etre pas du tout rembourse car la cpam arguera que les soins previsibles auraient du etre soumis pour accord.

Je vous conseil pendant votre mois de resudence en suisse de passer tous les residents suisses en assurance lamal.

Merci pour la réponse, l’accouchement est prévu en février alors on sera en France

Je me permets de revenir sur ce topic car mon entretien avec une conseillère d’Helsana m’a mis le doute. Pour rappel, je suis en Suisse depuis le début du mois, accompagné de ma femme (enceinte) et de mon fils, nous cherchons toujours actuellement un logement côté français et cela ne devrait pas tarder à aboutir. Je me suis déclaré seul à la commune sachant que ma femme et mon fils ont trois mois pour le faire (donc pas nécessaire si déjà de retour en France). Ma question concerne l’affiliation de ma femme à la sécurité sociale dans la situation future proche qui est un statut de frontalier pour ma part, quant à elle, elle sera sans activité mais devrait toucher des indemnités chômage. Peut-elle rester affiliée à la CPAM au régime normal? Ou faut-il être en « activité »? Merci de votre aide

Bonjour Juldu,

La réponse est, comme d’habitude, dans le CE 883/2004 annexe XI, paragraphe Suisse.

Il y est dit que les membres sans activités de la famille doivent être au même système de SS que les parents frontaliers.
Si 1 des 2 parents n’est pas frontalier, ce parent et les enfants doivent être assurés dans le pays de résidence (France dans nos cas)
Si 1 des 2 parents n’a pas d’activité, il doit être assuré comme l’autre parent.

Si votre femme est au chômage, elle (et vos enfants) sera affiliée à la CPAM, car le chômage est une activité en elle-même.
Si elle n’est pas au chômage, elle (et vos enfants) sera affiliée au même système que vous.

Merci beaucoup! Donc tant qu’elle touche le chômage rien besoin de changer. Par contre dès la fin de ses indemnités, il faudra qu’elle et nos enfants (le prochain arrive en février) souscrivent comme moi à la Lamal à moins de reprendre une activité professionnelle. Ou aura t’elle le choix de souscrire à la CMU? (pas du tout convaincu que ce soit mieux mais la Lamal étant individuelle, ça va monter grave!

Il n’y a pas de choix, mais l’utilisation des possibilités données par la Loi.

Réfléchissez quand même bien à l’accès aux soins. Si vous vivez dans le Genevois ou pire vers Gex, je ne peux que vous recommander de tout faire pour inscrire vos enfants à la LAMal, juste pour pouvoir avoir accès à un médecin en cas de besoin.

Merci du conseil. On a trouvé un logement sur Thonon Les Bains et on s’est inscrit à la maternité. Il semble y avoir pas mal de cabinet médicaux dans le coin.