Professeur des écoles canton vaud

Bonjour,

Je suis professeur des écoles en France, actuellement en disponibilité pour rapprochement de conjoint (dans le pays de Gex) ne pouvant pas enseigner en tant que contractuelle je souhaiterais travailler en suisse, plus précisément dans le canton de Vaud.
J’aimerais savoir quelles sont les démarches pour la reconnaisse de diplôme et combien de temps cela peut prendre. J’aimerais également savoir comment se fait le recrutement des enseignants, y-a-t’il des besoins pour la rentrée de septembre? Et également quelles sont les principales différences en matière d’enseignant entre la France et la Suisse.
N’hésitez pas à me faire part de votre expérience.
Merci d’avance pour vos réponses.

Je n’ai pas de grandes connaissances dans ce domaine, aussi ne pourrai je certainement pas vous aider.
Mais la première chose à laquelle il faudra vous habituer, c’est qu’entre la France et la Suisse il y a une frontière, donc un changement de pays. Et donc en Suisse il n’y a pas de rentrée en septembre. Les plus précoces font leur rentrée le 11 aout.
Vaud vous permettra de vous y habituer en douceur. :innocent:

Merci, je savais qu’il y a avait une rentrée anticipé mais pas si tôt.

Les conditions de postulation.

Les postes vacants dans l’enseignement obligatoire.

Bonjour,
La rentrée a lieu le 26 août pour les élèves.Il y a comme en France une journée ou deux de pré rentrée, ça dépend des établissements.
Vous avez les liens utiles ci-dessus. Vous devez postuler directement sur les postes « vacants ».
Cependant les postes sont souvent déjà pourvus en interne. Donc, il ne faut pas être trop exigeant et essayer d’abord de mettre un pied dans une école (appelée collège en Suisse) en bouchant un peu les trous… .
Le remplacement peut être une bonne opportunité car ils n’ont pas de service de remplacement et donc les vrais enseignants sont rares.
La reconnaissance des diplômes prend environ deux mois et il vous en coûtera environ 800€.
Bonne chance à vous!

Le collège peut s’appeller un gymnase, ou un lycée si si. C’est cantonal.