Portage salarial suisse pour client en France

J’ai via une recommandation la possibilité de bosser pour un gros nom de la vente française online en remote avec un TJ pas dégueu (en tous cas pas dégueu d’un point de vue portage FR… donc pas dit que pour la Suisse ce soit la folie… mais les charges étant moins folles ici… [surtout la partie IR…] je me dis que ça pourrait le faire).

Ma femme bossant sur Genève et le marché de l’info étant pas super intéressant (pas masses de startups (taille de la ville), mais plutôt des banques / AMs / commodities avec des pratiques qui ne me conviennent que moyennement + dress-code souvent qui ne me convient pas), j’aimerais avoir mon propre permis B et bosser donc en remote avec technos sexshy tout ça, tout ça (j’ai déjà bossé en remote avant donc c’est okay).

Je me demandais si une boite de portage en Suisse accepterait que je bosse pour un client français, avec un TJ de 700EUR / jour… (oui c’est pas fou non plus… sûrement surtout d’un point de vue suisse mais je privilégie ce que je fais au travail pour que ce soit intéressant), si c’est le cas est-ce que ce type de boite peut fournir un permis B, est-ce que la durée se baserait sur le contrat négocié avec le client (genre du 12 mois renouvelable pour ajuster le TJ) ?

Thankuh you

C’est possible :wink:
Une boite de portage me propose du 8% me avec du salaire sur 13 mois propose ce qui donne environ du 8kCHF net net.

Oui, je confirme. Je connais des personnes qui passent par des sociétés pareilles.
ces personnes perdent environ 30% (frais portage + charges + impot) du CA mensuel.

1 J'aime

Il peut-être intéressant d’avoir sa propre structure mais pour le moment histoire de manger je vais commencer avec ce statut.

Bonjour, je suis le dirigeant d’une société Suisse de Portage salarial et pour simple et direct, ce genre de montage existe mais il est totalement illégal.
Bien que nous souhaiterions accepter des dossiers commerciaux, après de nombreuses discussions avec les autorités Suisses et Françaises ainsi que source juridiques, ce montage se révèle être en effet une fraude sociale et fiscale.

La logique est évidente : Si vous vivez et travaillez en France, vous devez dés le 1er jour payer vos charges sociales et fiscale dans votre pays de résidence, à savoir la France.

Il existe par contre des possibilités légales, valable et acceptable par les 2 pays (Détachement étranger A1), mais ces cas doivent être étudiée, demande à ce que le travailleur possède un historique récent de travail en SUISSE. Effectivement avant de détacher un collaborateur, encore faut il qu’il soit d’abord attaché légalement à la Suisse.

Attention à certaines société Suisse peu scrupuleuses qui pourraient vous proposer ce genre de services parfaitement illégale et vous mettrait dans une situation financière très délicate avec votre pays.

Nous avons en ce moment de nombreux consultants qui ont été induit en erreur par ces mêmes sociétés. Ils sont à ce jour contrôlés par l’URSSAF et les impôts et nous contactent pour régulariser leur situation. Malheureusement nous ne pouvons rien faire et ces personnes sont aujourd’hui sous le coup de lourdes amendes.

Voici quelques liens utiles :
https://www.bsv.admin.ch/bsv/fr/home/informations-aux/entsandte.html
https://www.ciam-avs.ch/web/ciam-avs/envoyer-personnel-etranger

L’intérêt effectivement compétitif de la solution Suisse, ne doit pas occulter la légalité et cette solution de portage Suisse en cas de contrôle vous coutera finalement extrêmement cher.

Ces sujets étant très complexe, je reste à votre disposition pour vous transmettre toutes les données en ma possession.

Cordialement

2 J'aimes

La logique est évidente : Si vous vivez et travaillez en France, vous devez dés le 1er jour payer vos charges sociales et fiscale dans votre pays de résidence, à savoir la France.

Techniquement je pouvais être sur le permis B de ma femme (donc résidence Suisse) mais de toutes manières cette histoire est du passé car je suis de toutes manières retourner bosser en France avec des taxes bien… françaises, je fais quelques A/R pour voir ma femme de temps en temps et that’s it.

Le marché Suisse ne convient ni pour moi (pas beaucoup de choix, limité en terme de technos) ni pour ma femme qui pense retourner en APAC dans 2 ans (marché trop petit pour elle ici), on serait en fin de carrière ça aurait pu être intéressant mais bon on aimerait avoir des jobs markets qui permettent de s’épanouir plus.

Merci pour la mise en garde, cela pourra servir pour d’autres.