Petite questions aux suisses

Bonjour a tous,

J’envisage depuis plusieurs années de venir vivre en Suisse ou à la frontière.
J’ai toujours travaillé et de ce fait, je ne me suis pas acharné à chercher réellement un poste en Suisse pour l’instant.
Aujourd’hui, j’arrive à la trentaine et souhaite me servir de ce cap pour changer de vie.
Je précise que même si l’argument salaire n’est pas négligeable, ce n’est pas seulement ce qui me motive le plus. Ce pays avec toutes ses particularités m’attire, et l’état d’esprit en France au contraire me donne envie de fuir de plus en plus.
Je commence actuellement à postuler mais j’ai toujours quelques questions en tête concernant la vision des suisses à l’égard des frontaliers.
J’ai entendu dire à plusieurs reprises que les suisses voyait d’un mauvais œil la venue de travailleurs étrangers peu ou pas qualifié.
Je peu comprendre leur ras le bol car quelque part, c’est possiblement du travail qui n’est pas donné à un chômeur suisse, et que certain patron n’hésite pas à faire du dumping social en tirant les salaires vers le bas. Mais quand est-il réellement ? Quel est votre ressentis et surtout, vais-je me sentir un jour chez moi un jour si je décide de rester ?
Je précise que j’ai un profil professionnel qui ne court pas les rues, assez spécifique avec 12 ans d’expérience et cherche donc un poste équivalent au mien actuellement. À minima un poste de responsable dans l’industrie (chef d’équipe, chef d’atelier ou de production).
Pour faire simple et parler franchement, comment les suisses voient les étrangers qui viennent faire les boulots de petites mains chez eux, et font t-il une différence avec une personne, qui apporte une expérience ou un savoir faire peu commun ou recherché ?
Si des frontaliers français veulent bien partager leurs expériences, je suis preneur aussi !
Merci beaucoup !

Bonjour,

Je pense que le problème se situe principalement dans le secteur francophone de la Suisse. Sans barrière de la langue, les candidats affluent de toutes les régions de France et les Suisses voient arriver chez eux des personnes ayant auparavant gagné 1’500 euros et qui en se voyant d’emblée « offrir » 3’000" euros croient être arrivés tout droit au paradis. On appelle celà le Dumping salarial, et là effectivement, c’est très mal vu.
On arrive même au cas extrême, où une Toulousaine traite les Suisses de délateurs et de racistes sur un plateau tv suisse uniquement parce qu’elle trouve inadmissible qu’un suisse ne soit pas aussi laxiste qu’un sudiste de France.:imp:

Dans la partie germanophone ce problème est moins courant, la sélection naturelle ayant opéré dès les premières phrases en allemand.

En effet j’ai également entendu des histoires à propos d’expatriés qui ramene sans cesse tous à la France. C’est insupportable pour moi aussi, j’ai de la famille québécoise et quand je leur rend visite, il se passe exactement la même chose avec une partie des français qui s’installe là-bas… je ne parle même pas de l’Australie où les français sont encore plus mal vu pour d’autres raisons…
Personnellement je ne raisonne pas du tout comme ça bien au contraire, un pays qui aurait besoins de mes compétences et qui m’accueillerai mérite qu’on s’y adapte pas l’inverse…
D’ailleurs je me pose la question, dois-je faire allusion à ce « détail » dans mon projet, face à un employeur suisse, histoire de le rassurer ?

bonjour voyez même si vous vous en defendez je sens une certaine arrogance dans votre commentaire et je ne suis pas sur que les suisses ou même les petites mains apprecient votre mentalité
bonne recherche

Pardonnez moi mais vous vous méprenez… loin de moi l’idée d’être arrogant, bien au contraire, j’ai simplement repris les mots que j’ai lu écris par certains suisses… et encore « petites mains » c’est le termes le moins pire. J’ai lu des phrases bien plus dure du style : « boulot de français », « profiteur » « rué vers l’or » …
Que beaucoup de Suisse en on marre de « l’immigration massive » pour leur piquer mes les petits boulots laissant des Suisse au chômage…
sans parler des jeunes cons bien de chez nous qui se croient là-bas dans un plein eldorado… quand je suis aller à Genève l’an dernier j’ai entendu des choses de toutes sortes, y compris venant de français.
Donc excusez moi de mettre mal exprimé, je cherche juste à être un peu rassurer s’il y’a matière à l’être.

Bonjour,
il s’agit là d 'une vraie ségrégation voir une phobie des locaux, c 'est à dire les frouzes qui viennent tout leur bouffer et qui en plus acceptent des salaires très bas.
.
J 'avais séjourné sur Genève il y a quelques temps déjà et c ‹ est bien une ruée de personnes venant un peu de tous les coins de France qui se sont installés autour d ’ Annemasse et dans le Pays de Gex…
.
Comme le dit Alain, la langue est la même, contrairement à la Suisse alémanique où l › usage de l 'Allemand peut être indispensable , ce qui en fait renoncer plus d 'un.
.
La ruée vers l’or ? Je n ‹ irai pas jusque là, c › est surtout espérer gagner mieux sa vie.
Ne pas oublier que la France est un pays de smicards et de rmistes.… où souvent l 'on n 'arrive plus vraiment à joindre les deux bouts en fin de mois…

(` !! ) Beaucoup ne s ‹ y préparent pas vraiment et s’y croient déjà. Il est indispensable de bien connaître le nouveau pays dans lequel on travaille et surtout de s › y adapter.… au lieu de se croire en pays conquis
Cela évite bien des désagréments et des conflits. :smile:
.
Profil bas, messieurs les Français.

1 J'aime

Bonjour à tous, j’ai une petie question auprès des personnes habitants en Suisse et commandant sur internet. Est-il vrai que lorsque nous recevons une commande (provenant de l’UE) nous devons payer des taxes ou frais de dédouanement en plus ? Et si oui peux-t-on réclamer un remboursement de celle-ci ?

Merci d’avance pour votre aide, je vais déménager en Suisse avec ma femme pour Janvier 2018 et étant enceinte, nous allons souvent passer commande de produits de puériculture l’année prochaine alors si je dois me préparer à tout acheter maintenant en France ce serait peut-être meilleur… d’autant plus que je compte acheter une poussette qui coûte les yeux de la tête http://www.poussette.com/4moms-origami-poussette-electrique-noir-bleu-51089 donc je vous laisse deviner que si je dois préparer 100/200 euros de taxes supplémentaires… donnez moi un défibrilateur!Blague à part, je vous remercie d’avance pour vos réponses,

A très vite,

Martial et Marianne

Bonjour,
oui ,c 'est vrai…il y a une très large controverse ces derniers temps en Suisse, avec ces frais de douane fixes prélevés lors d ’ une commande à l 'extérieur de la Suisse…
.
La douane suisse dit : « Tout envoi en provenance de l’étranger est en principe soumis à des droits de douane et à la TVA et doit être déclaré à l’administration des douanes. »

" Les envois dont la valeur n’excède pas 62 francs, y compris notamment les frais de transport, le dédouanement, l’assurance et les droits de douane (pour un taux de TVA de 8 %), ou 200 francs (pour un taux de 2,5 %) sont donc importés sans payer de taxe."

.
Si valeur de la commande supérieure ä 62 francs suisses, sont à prévoir :

  1. Frais douaniers de base ( Grundgebühr) indépendants du montant de la commande …
    .( là , il y a polémique…au niveau des usagers…)
    .

  2. Frais de douane proprement dit…

.
https://www.ch.ch/fr/commander-marchandises-etranger/
.

Il n ’ est pas question d 'un remboursement direct…à ce niveau…Ce serait nouveau…:smile::smile:
.
"Remboursement de la TVA étrangère à des particuliers

L’Administration fédérale des douanes ne peut pas vous rembourser la TVA étrangère. Si vous ramenez vous-même en Suisse des marchandises achetées à l’étranger, vous avez toutefois souvent la possibilité de vous faire rembourser la TVA étrangère par le vendeur à l’étranger ou par une société de détaxe. "

.
Mon avis : un passage en France avec la voiture serait plus avantageux.

Bonjour,

En Allemagne, le long de la frontière avec la Suisse, les entreprises proposant des adresses de livraisons fleurissent…
Les raisons de ce « fleurissement » sont la réponse à votre question.

(je me suis aussi demandé pouquoi une telle chose n’existait pas en France…)

Parce que la douane allemande permet la détaxe facilement.

Parce que la douane française ne proposera jamais ce service. Pas de détaxe --> le suisse achetera en Allemagne, récupère la TVA allemande (20%), paie la TVA suisse (7%)

Oui, un des très nombreux échecs de la France moyennageuse.

Certains site (amazon.de notamment), proposent d’envoyer en Suisse certains produits sans vous facturer la TVA européenne de 20%. Vous ne payez alors que la TVA suisse et les frais de dédouanement. Cela revient moins cher dans la plupart des cas. La plupart, car certains sites comme digitec.ch reviennent souvent moins cher !

1 J'aime

Je confirme
Tous les produits Apple sont moins cher via digitec. Jusqu’à 20 %.

Autre exemple: le Huawei Mate pro 10 coute 799CHF sur digitec et 799 euros en France. Economie = 16% !!

J’ai fait des commandes sur le site LDLC .com aussi pour le matos informatique, ils envoient sans TVA France aussi et tu payes que la Suisse.

Je pense ca dépend vraiment des sites.

En premier… Heu… T’es sur d’avoir besoin de cette poussette High-tech ? Je suppose que comparé a une autre poussette « classique » a 1000€, il rognent ailleurs pour compenser le prix du système de fermeture. Elle fait 15kg ?..
Tu connais quelqu’un qui a la même ? Sinon --> :frowning:
(désolé j’ai pas pu m’empêcher. Le mien vient d’avoir 1an… Quand je vois ton truc enorme et lourd. Même quand on a un Q7, faut se le trimbaler. En plus ca va pas que te coûter 1000€ il faut encore ajouter la nacelle et le siege BB (avec l’adaptateur )
https://www.bugaboo.com/US/en_US/strollers/bugaboo-cameleon3 C’est pas moins cher, mais c’est léger, ca se plie facilement et c’est solide. (et ca tombe pas en panne…) Sans compter que ca se revend bien.
Bon chacun voit midi a sa porte…

Sinon pour ce qui est d’acheter sur internet, comme dit Sundgau, tout ce qui est technologique est souvent moins cher en Suisse.
sans trop chercher https://www.baby-walz.ch/de/p/4moms-origami-origami-kinderwagen-p1386007/
1019CHF —> 870€

Elle est électrique, et quand le bébé pleure trop, l’électricité peut être pratique !
Poussez pas,je connais la sortie :arrow_right::expressionless:

3 J'aimes