Permis g a rendre apres 3 mois essai

Bonjour,je travaille en suisse depuis le 8 janvier en restauration et mon patron arrête mon contrat début avril(3 mois essai) j’ai mon permis g que j’ai obtenue en fevrier a sa demande et maintenant il me demande de lui rendre a mon depart.est-ce normal…merci a ceux qui pourront m’aider.cordialement.

Salut,

Je ne pense pas qu’il ait le droit de te demander ton permis de travail.
Il ne lui appartient pas, c’est un document personnel.

Par contre, tu peux exiger qu’il rédige un certificat de travail pour cette période d’essai.
J’imagine que si vous êtes en mauvais termes le contenu ne sera pas très favorable mais ca prouvera ton actitivé.

Renseigne-toi auprès de l’administration suisse, je doute qu’un employeur ait un droit de regard quelconque sur le permis de travail une fois qu’il a été délivré par le canton.

en meme temps… quand tu change d’adresse ou que tu change d’employeur un nouveau permis est éditer…
donc je vois pas a quoi pourais servir un permis qui dit que tu travail chez quelqu’un alors que tu n’y travail plus :confused:

Maintenant quand j’ai démissionné de mon précédant job (en suisse) mon ex employeur ne m’a pas demander de lui rendre ce papier…

1 J'aime

Le permis de travail est personnel et il t’appartient. Il y a d’ailleurs ton adresse et ta photo dessus. C’est un document officiel.

Hors de question de le rendre.

Ce n’est pas pareil. Et seul un volet est alors nouvellement édité et remplacé. Non, le permis est un document qui n’appartient pas à l’employeur, d’ailleurs certains employeurs le font même payer à leurs salariés.

1 J'aime

L’employeur n’a pas le droit de réclamer la restitution du permis, ce document est effectivement personnel.

Toutefois, à la fin de votre contrat, il n’a aucune valeur puisqu’il est lié à votre précédent emploi !
Votre futur employeur devra donc forcément faire une nouvelle demande de permis.

Je comprends que ça « rassure » de conserver son permis après une perte d’emploi, mais le document n’a plus de valeur et votre office cantonal peut en exiger la restitution.

2 J'aimes

Il peut le récupérer !!

Bonjour
Pouvez vous developper et argumenter?
Merci

1 J'aime

Vous devez remettre votre permis G à votre employeur, qui transmettra une fin de rapport de service et votre permis à l’Office cantonal de la population. Il ne sert à rien de garder votre permis. Celui-ci est attaché à votre employeur. Si vous retrouvez du travail en Suisse, les autorités vous délivreront un nouveau permis.

Je persiste : nous ne réclamons jamais le permis des personnes qui nous quittent, quelle que soit la raison du départ.

DĂ©claration de fin de contrat, oui, permis, non.

Non. Uniquement le volet de droite.

A ce propos, l’office des migrations s’était demandé s’il ne pouvait pas y avoir un problème avec deux numéros différents sur les deux volets du permis, celui de gauche avec la photo ayant un numéro appelé RCE, celui de droite avec les coordonnées de l’employeur ayant un numéro appelé numéro Symic.
Au vu de l’ampleur de la tâche et du coût engendré, l’office des migrations a estimé que d’avoir ces deux numéros ne posait pas de problème.

Conclusion : le permis n’est pas renouvelé, seule la partie mentionnant l’employeur l’est.

1 J'aime

Ceci est tout-Ă -fait exact, seul le volet de droite est refait, pas celui oĂą il y a la photo.

J’en suis à mon troisième employeur et jamais on m’a demandé de rendre mon permis. Si ce patron vire un résident non suisse, va-t’il demander à son salarié licencié de lui restituer son permis de séjour ? :kissing:

David1, ne lui donnez pas votre permis G, c’est un document personnel, même s’il ne vous sert plus à rien.

Bonjour
Je voulais savoir si on peut travailler en suisse avec une carte résidence française de 10 ans .
J’ai trouvé un patron déjà et il va se renseigner. Moi je demande votre avis car je suis pressé de savoir lol .
Alors la proposition ça vien de lui . Et puis il es prêt de faire toutes démarches si besoin . Apres il faut voir si jai le droit ou pas pour bosser meme si le patron qui fait tout?
Merci en avance

Si vous êtes citoyen de l’Union Européenne, aucun problème. Si vous ne l’êtes pas, je n’en sais rien, mais je pense que cela reste possible. C’est peut-être un peu plus sportif au niveau administratif mais si vous êtes en règle en France je ne vois pas bien ce qui pourrait coincer, surtout si vous avez un employeur potentiel qui peut vous aider.

Le patron qui fait toutes les démarches, c’est tout-à-fait normal, cela marche comme ça en Suisse. L’employeur sert presque tout le temps d’interface entre l’employé et les administrations cantonales.

Merci pour votre réponse