Obligation salaire employeur : Arrêt maladie, licenciement, assurance perte de gain

Bonjour,

Je suis employé dans une boulangerie en Suisse depuis l’été de l’année dernière. Je suis en arrêt maladie depuis l’été de cette année pour cause de harcèlement moral, et indemnisé par l’assurance perte de gain. L’assurance perte de gain ne versera plus d’indemnités et me considèrera apte à retravailler à 100% dès le 1er janvier 2020, mais chez un autre employeur. Mon employeur va me faire parvenir une lettre de licenciement prochainement, qui mettra fin au contrat de travail pour le 31 janvier 2020.

Sachant que je ne suis médicalement plus apte à retourner chez cet employeur au 1er janvier pour terminer le préavis, mon employeur est-il dans l’obligation de verser mon salaire du mois de janvier ?

Merci à vous,

Franchement ce serait pas plus sage de tourner la page et passez à autre chose ?
Peu importe la légalité de votre demande.

2 J'aimes

Le salaire est dû jusqu’à la fin du préavis.

Il n’y a aucune raison de laisser un mois de salaire à un employeur lorsque celui-ci est dû. Surtout sachant que le chômage sera dans l’impossibilité de vous accepter avant le 1er février.

Tout le monde ne gagne pas bien sa vie, et surtout, surtout, ce qui est dû, est dû. Point.

c’est vrai mais il ne faut pas oublier non plus que le salaire est du en contrepartie d’un travail.
et qu’en temps normal pendant un arret maladie on est pas licencier.
Tout comme un un arret durant un préavis rallonge ce ce dernier

Puis comme le dit sundgau il vaut mieux trouver un terrain d’entente que de jouer au plus fin… car là, si l’arret prend fin, que l’assurance dit que la personne est apte a travailler, l’employeur actuel peut tres bien imposé que la periode de préavis soit une période de travail effectif. et la bonjour la galere

1 J'aime

Là dessus, vous avez entièrement raison, en effet.