Nouvelle aventure : salaire net, où habiter, impôts, assurance

Bonjour,

Actuellement en discussion avec une société d’ingénierie et de conseils (prestation de service), dans la mécanique, je suis en effet projeteur mécanique avec 12 années d’expériences et un Bac +2 comme bagage.

J’ai été contacté par une société (PME 350 dans le monde et 20 en Suisse) il y a quelques jours pour un poste qui se trouve à La Chaux De Fonds avec un permis G.

Mon épouse, mes 2 enfants (2-1):smiley: et moi pensons que c’est le bon moment de tenter l’aventure et de ne pas louper cette opportunité avec une perspective d’évolution importante.

Pour cela nous avons plusieurs questions concernant cette opportunité:

  • Vaut-il mieux résider en France et travailler en Suisse ? avantages/inconvénients? (Sachant que lors de ma prise de contact on m’a fait comprendre qu’il serait préférable de vivre en France)
  • Concrètement on me propose 7 000 CHF mini brut / mois (sur 13 mois hors frais) en cours de négoce. Est-ce correct ?
  • Quel est le ratio pour calculer son net ?
  • Quelles sont les frais supplémentaires qui sont à imputer à mon salaire ? une fourchette ? (assurance, taxes diverses, etc etc… )
  • Mes impôts seront-ils prélevé à la source ? ou devrai-je les payé en France si je réside en France ?
  • Si je réside en France que je travail en Suisse et que ma femme travail en France, mes enfants et ma femme bénéficieront-ils toujours de la couverture sociale de la France ? Aurions toujours nos différentes aides (apl - allocations familiales)

Merci d’avance pour vos réponses.

Oui. Immobilier moins cher.

C’est très correct, surtout pour débuter. En gros, salaire net de 6’100. Mon calcul : 490 de prélèvements, et 400 pour le 2eme pilier, sachant que cette somme te reste acquise et te sera remise soit lors du départ à la Retraite, soit lors d’un départ définitif de la Suisse.

Frais : Assurance maladie à prendre en Suisse (Avec 7’000 bruts, c’est ce qu’il faudra choisir) = 334.80 CHF mensuels

Oui

Apl avec 7’000 brut ? j’en doute. Les allocs sont versées par la France, en fin d’année il faut founir à la Suisse un décompte de la CAF et la SUisse verse le complément. En Suisse c’est 200 à 250 CHF(en moyenne) par mois et par enfant.

Pour les autres questions, je ne sais pas.

Il y a des questions très subjectives (ex. vivre en France ou en Suisse ?) mais pour les points évidents :

Hors impôts, comptez 85% du brut, ainsi vous devriez percevoir entre 5’900 et 6’000 francs nets par mois pour un salaire de 7’000.

Vous devrez prendre une assurance maladie personnelle, comptez 350.- hors complémentaires par mois si vous êtes la seule personne à assurer.

Le canton de Neuchâtel ayant signé l’accord de 1983, si vous résidez en France (et rentrez tous les jours) vous serez imposé en France (tout comme un salarié français).

Si vous résidez en Suisse en revanche vous serez imposé à la source.

Vous conservez tous ces avantages (si votre nouveau salaire vous le permet).

Merci pour ces réponses très complètes rapides et précises.

Si je résume bien, je compte être frontalier pour le niveau de vie et pour ma famille:

Sur mes 7000 x 0.85 = 6000 CHF nets

  • 490 1er pilier
  • 400 2eme pilier
  • 350 frais assurance

4760 CHF nets qu’il me restera ? (sa reste de l’à peu près j’en conviens)

question ; J’ai compris que les piliers sont des cotisations pour la retraite. Mais à quoi correspondent-ils exactement ?

Non.
Lorsque Pierre écrit 0.85, les 1er et 2 piliers sont inclus, ainsi que l’accident.

A mon avis, net en bas de le fiche de paye : environ 6’000.
Moins l’assurance maladie à 335 = 5665 environ

1er pilier = Retraite comme en France
2e = Retraite par capitalisation

Merci beaucoup de m’avoir éclairer sur ces interrogations.

Il m’a été proposé des indemnités repas et kilométriques. (25CHF/jour et 0,6 CHF par km)
Seront-elles imposables ?

Petite précision pour ce futur job (je l’espère), le siège est à Lausanne, l’adresse de l’employeur est à Lausanne.

Ma question est la suivante: A Lausanne il pratique l’impôt à la source ? ou dois-je le payer en France (mon lieu de résidence) ?

a ce niveau de salaire, il ne sera tres probablement pas valable de déclarer vos frais réels au fisc francais, car le forfait de 10% sera plus avantageux. Du coup vous pouvez cumulez avec les indemnités kilometriques et repas de l’employeur, qui bien sur sont imposables. vous restez gagnants.

côté fiscal (imposition source ou non), c’est le lieu de travail qui compte, pas le lieu de résidence ni le siege.

côté 1er pilier, vous allez payer un % de votre salaire pour un systeme de répartition similaire au systeme francais. on vous proposera de « rattraper » les années manquantes. Cela ne sera pas valable pour vous. en sortie a la retraite, vous toucherez un montant fixe (~1000CHF/mois) quelque soit le niveau de salaire ou vous étiez. (systeme collectif).

côté 2e pilier , vous cotisez un % de votre salaire, et votre employeur egalement, et le tout est versé sur un compte individuel qui vous appartient. C’est une retraite individuelle par capitalisation. Vous aurez aussi possibilités de faire des surcotisations, avec avantage fiscal (un peu bridé en france mais pas en Suisse). Cela ne sera surtout valable qu’en fin de carriere.

pour les impots sur le revenu francais, ca dépend de votre famille et du revenu du foyer, mais comptez 12-16% en moyenne. Ou plus facilement, comptez un surplus d’impots de 30% de votre surplus de remuneration (1000€ d’impots en plus pour 3000€ de revenus net supplémentaires).

Sauf si Madame n’est pas a temps plein ou un avec un salaire vraiment tres faible, vous ne serez plus éligible au systeme du quotient familial (division du revenu total par le nombre de part). chacun de vos deux enfants vous apportera un avantage fiscal de 1508€ par an (maximum, peut etre un chouillas moins dans votre cas, à calculer avec les vrais chiffres).

1 J'aime

Oui, si elles passent sur la fiche de paye.

Si au contraire votre employeur vous demande de noter vos km parcourus et vous fait un bon de caisse, alors c’est ni vu, ni connu…

  • Allocations familiales

Avec ce salaire, peu de chance de recevoir la moindre allocation en France.
Les frontaliers ont droit aux allocations familiales Suisses si la France verse moins ou rien.
(Je vais bientôt faire cette demande pour notre premier enfant, je serais fixé…)

Le canton de Neuchâtel est moins généreux que Genève, l’allocation est de 220 CHF par enfant.
Vous devriez pouvoir recevoir 440 CHF par mois d’aide avec vos deux enfants.
Après il y a peut-être une subtilité du fait que votre épouse travaille en France, a vérifier…

Sur Lausanne (canton de Vaud), ce sera plutôt 500 CHF/mois.

  • En ce qui concerne l’impôt:

Si vous résidez en France, c’est impôt en France pour ce canton.
Au moment de la déclaration d’impôts en France, on doit convertir le revenu annuel NET en euros selon un taux de change moyen fixé par le FISC chaque année. Le revenu annuel NET en CHF est fourni par l’employeur dans un formulaire.
On ajoute ce revenu converti en euros aux autres revenus Français du foyer (après avoir déduit les frais d’assurance maladie).
Le reste des calculs sont effectués de la même manière que pour un revenu Français. (parts, tranches,déduction, 10% ou frais réels etc)
Attention aux variations du taux de change, je conseille fortement de conserver une partie de son revenu dès la première année pour éviter les surprise au moment du paiement de l’impôt correspondant l’année suivante !

  • Coté social

Vous êtes protégé par la Suisse, les cotisations sont prélevé directement sur le salaire sauf pour la partie maladie ou il y a un droit d’option qui permet de choisir entre les deux pays. Attention, le choix est irrévocable.
Avec ce salaire, par les temps qui courent et pour une meilleure couverture sociale, ils est préférable de rester rattaché à la Suisse.
De plus avec la couverture Suisse (LamaL), vous disposerez également d’une carte vital pour les soins en France en plus de la carte européenne.

Vos enfants et votre femme resteront couvert par la France.
Si votre femme n’a plus d’activité et est en fin de droit de chômage ça change probablement, à vérifier…

  • Cotisations

Assurance accidents, retraites, chômage etc … sont prélevé directement sur le salaire.
Ça tourne autour des 12-13%.
(Ça change un peu en fonction de l’age pour la partie LPP il me semble)

Il est intéressant de regarder sur le contrat si l’employeur paye la totalité du 2ème pilier ou non.
Certains employeurs sont généreux, du coup le ratio pour le NET sera plutôt vers 6-7%, je l’ai vécu :slight_smile:
Le deuxième pilier est important, car c’est une sorte de placement personnel obligatoire qui sert à complémenter votre retraite ou financer l’achat votre résidence principale etc… Cet argent reste le ‹ vôtre › même si il est retiré du salaire.

  • Inconvénient de vivre en France

Les trajets, la jalousie des voisins.
L’incertitude face aux gouvernements Français qui cherchent par tous les moyens de ponctionner sévèrement les revenus frontaliers de façon abusive et discriminatoire vis à vis du reste la population à montant égal.

Le seul intérêt de rester en France à l’heure actuel: Le logement.

Merci pour tout.

Non mon épouse est en congé maternité jusqu’à début 2017. Cela nous laisse le temps de voir venir.

Pour mon info: comment fonctionne les impôts sur Lausanne pour un frontalier ? (à la source ? ou en France ?)

???

En France si résidence principale en France.

D’accord.

Merci pour ces infos.

Le salaire taxé à 6-7% ??? ça existe ?

Oui c’était mon cas à Lausanne avec un brut de 9000 je payais 6.21%. (car LPP payée intégralement par l’employeur)
Le système sociale Suisse est mieux géré.

Par contre, la France se servait à fond au moment de l’impôt sur le revenu, concubinage sans enfants à l’époque, aucune réduction. Je me tapais quelque chose comme 18k€ d’impôts sur le revenu, ça fait mal au cul quand je voyais mes collègues Suisses payer nettement moins en Suisse. Mais bon, malgré les kilomètres à parcourir, j’avais l’avantage du logement moins cher et de l’assurance maladie privée moins cher.

Si. environ 64 euros par mois, c’est mon cas. Et une fois par an, la Suisse me verse la différence.
Par contre, pas de Paje (Prestation d’accueil du jeune enfant), et dans un pays comme la France, c’est la première discrimination envers un individu, dès la naissance. Alors nous dire que les hommes naissent égaux en droits, tu parles.

En clair et sans décodeur, si votre employeur vous demande de lui indiquer les km parcourus et qu’ensuite il passe la somme dans les frais, via la caisse (paiement en espèces) personne ne le voit.

Donc il me verse en espèce mes frais et je ne les déclare pas aux impôts et reste sur l’abatage de 10% classique ?

Donc concrètement, aujourd’hui nous percevons environ 800€/mois (194*2+84 apl + complément de salaire pour le congé maternité)
demain nous n’y aurons plus le droit (pour l’apl je comprends)

avec un conjoint en france et l’autre en suisse, les allocations familiales sont payées comme suit:

1 enfant : 0€ par la France et la Suisse ca varie (souvent 220 CHF par enfant)
2 enfants : 127€ en France (ou la moitié ou le quart depuis la réforme de juillet 2015 sur les conditions de revenus). la Suisse verse son montant habituel déduit de ce que la France a versé; Ce qui fait que le plafonnement français des allocations familiales est compensé par la suite, magnifique !

toutes les autres prestations (complément de libre choix de mode de garde, etc…) je ne sais pas si c’est déduit ou non…donc possible qu’on le perde. On avait eu un complement de libre choix d’activité pour un 80% en Suisse, donc c’est possible que oui.

les APL oui tu peux oublier…la prime a la naissance aussi…

si tu déclares aux frais réels et que ton employeur t’aide pour ces frais, cette aide est déduite de la déduction admise (limpide, non ?).
et y’a une case spéciale dans le lohnausweis pour dire que c’est pas du salaire mais des aides aux frais. donc ca peut se vérifier si tu donnes ton lohnausweis.

C’est mon cas actuellement en France, je suis en prestation de service via une société d’ingénierie, j’ai le droit à 48 €/jr qui ne figure pas sur ma fiche de paie.
Mais je ne la déclare pas non plus aux impôts et ne déclare pas de frais réels. (je ne triche jamais avec les impôts - NON IRONIQUE)

Quelqu’un pourrais me dire à combien aurais-je droit avec une femme en congé mat et 2 enfants (2ans et 1 an) ?
avec un salaire d’environ 7000CHF brut sur 13 mois.

Pour la prime à la naissance, l’OCAS de Genève m’a informé il y a quelques jours par téléphone que certains employeurs versent une prime de naissance y compris à ceux qui n’ont pas habité au moins neuf mois dans le canton (frontaliers) avant la naissance. Ça dépend de l’assurance de l’employeur apparemment, je n’ai pas encore creusé…