Nouveau frontalier: LAMAL ou CMU ?

Il reste pas mal de questions de nouveaux frontaliers, qu’on peut lire ici même sur le forum, alors nous allons faire une petite série d’articles qui reprennent les bases du sujet, en informant clairement les frontaliers.

Aujourd’hui pour un nouveau frontalier, et concernant l’assurance maladie, ce qui nous semble le plus critique c’est le manque d’infos… qu’un frontalier puisse penser qu’il est couvert par sa sécu après 8 mois passé à travailler en Suisse, c’est un peu « léger », mais c’est surtout très risqué pour lui.


Publié à l’origine sur: http://frontalier.moncoachfinance.com/2016/03/nouveau-frontalier-lamal-ou-cmu-11585.html

Vous êtes nouveau frontalier, et parmi toutes les démarches qui vous attendent il y en a une qui est peut-être une des plus importantes et pourtant une des plus méconnues : le choix de votre assurance maladie. En effet, en tant que nouveau frontalier vous perdez toute couverture maladie dès votre premier jour de travail en Suisse ! Vous allez donc devoir choisir…

2 J'aimes

@Pierre il y a un point très important dans le choix CMU/Lamal qui est trop peu évoqué. Il concerne surtout les personnes pour qui l’option CMU semblerait un peu plus avantageuse que l’option Lamal.
En choisissant la CMU, le frontalier est affilié à un régime de sécurité sociale obligatoire français. Il rentre donc dans le cadre de la perception de la CSG/CRDS sur les revenus percus à l’étranger. Case 8TR de la déclaration des revenus à l’étranger.

CSG/CRDS ne sont actuellement pas encore collectés par les centres des impots. Mais ils le seront et ceci rétroactivement sur 3 ans. Il n’existe aucun cadre légal qui exonérerait le travailleur frontalier affilié à la CMU de payer la CSG/CRDS.

Il faut absolument prendre en compte ce paramètre dans le choix CMU/Lamal.

1 J'aime

Bonjour,
Je suis un français marié avec une non européenne.
Je suis un travailleur frontalier et j ai choisi d être affilier a la CMU. Ma femme ne travaillait pas au départ donc elle a était affiliée avec moi à la CMU. Mais maintenant elle a trouvée un travail en suisse et elle a effectuée les démarches pour être affilié à la CMU mais on vient de recevoir un dossier de refus de la part de la assurance française et le motif de refus c’est par ce qu’elle est non européenne.
Je ne comprends pas pourquoi elle a eu un refus sachant qu’elle est résidente en France depuis 2009, avec 3 diplômes français et qu’elle possède un titre de séjour de 10 ans.
Est ce que c’est normal ? Merci pour votre réponse
Otmane

En effet on a déjà plusieurs retours sur le forum indiquant que les non-européens frontaliers ne peuvent accéder à la CMU il ne lui reste plus que l’option LAMal, dépêchez-vous de contactez votre canton en indiquant ce refus afin de mettre en place son assurance au plus vite.

Bonjour,

Prochainement frontalier, se pose la question de la couverture santé. Pour le calcul de la prime pour la Lamal il ne prend que les revenus issu de Suisse? Je suis pacsé, est ce que les revenus de ma compagne entre de la calcul? Idem pour la CMU est ce juste mes revenus ou ceux du couple?

Par avance merci pour votre réponse.

Sylvain

Bonjour,

Les primes LAMal ne sont pas indexees sur le revenus.
Elles sont fixes et actuellement les memes pour tous les frontaliers assures aupres de la meme compagnie d assurance.
La moins chere sujourd hui est Helsana.

A savoir, pour un resident suisse la prime depend de son risque (age, montant de la franchise…)

La CMU est calculee sur le RFR de l assure. Si revenus en communs (type locatif, PEA, heritage…) seule la quote part de l assure est prise en compte.

Ne regardez pas seulement le cout, mais aussi les prestation et les evolutions previsibles. CMU ne couvre pas en Suisse, LAMal couvre en France a travers la carte vitale…

1 J'aime

Merci pour la rapidité de la réponse, j’ai regarder d’autres topic sur le forum et mon choix va très très certainement se porter vers Lamal via Helsana. Quelle est la variations des cotisations Lamal sur le temps?

Tres dur a dire.

Une compagnie n a pas le droit de faire de benefices ou de pertes sur l assurance de base ibligatoire.
Les primes doivent couvrir les remboursements frais de fonctionnement et reserves.

Avant l fin des assurances privees en france 90% des frontaliers y etaient.
Donc la partie qui est maintenant en lamal, se soignant par habitude en france, contribue a la totalite des frais.

Helsana par exemple baisse ses primes a partir du 1 er janvier 2019

1 J'aime