Métier de promoteur des ventes en Suisse

Bonjour

Comme beaucoup ici j’ai décidé de tenter ma chance en Suisse. Sauf que je me heurte à un problème:

J’ai une bonne expérience en tant que Promoteur des ventes, Merchandiseur, Attaché commercial, Chef de secteur. (Les termes diffèrent en France selon les marques et les tâches qui varient). Ce métier consiste à travailler pour une marque (Coca Cola, Mars, Henkel…) et passer dans les grandes surfaces pour assurer la mise en avant des produits, négocier avec les chefs de rayon, vérifier les prix…

J’ai commencé à chercher sur internet les annones je n’ai ABSOLUMENT rien trouvé, Je n’ai même pas trouver de poste d’animateur commercial. C’est un métier qui existe forcément en Suisse.

J’ai même essayer de trouver des noms de Prestataires comme il y a en a beaucoup ici. Même resultat.

Peut être que ça ne porte pas le même terme en Suisse ? Pouvez vous m’éclairer sur sur ce point?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses

Qu’est ce qui vous permet d’affirmer celà avec autant d’assurance ? Vous êtes dans quelle région actuellement ?

Je suis à Chambéry.

Ce qui me fait penser ça, c’est que c’est un poste indispensable pour toute marque pour assurer sa visibilité et se développer.

De plus, j’ai travailler chez Brioche Pasquier par le passé, j’ai visité leur siège et ils ont bien une force de vente dédié à la Suisse.

Après peut etre qu’il y a une loi qui fait que c’est limité …

jobs.ch, ciblez les Jobs du Marketing…La Suisse n’étant pas une copie de la France, qui elle multiplie les intermédiaires…
Ceci dit, les jobs Marketing, c’est plutôt pour les Suisses, car il faut une bonne compréhension de la mentalité Suisse, et les arguments marketing sont très différents de ceux utilisés en France.

et puis le marché est different, avec la main mise des Coop, Migros, qui eux ont des jobs marketing directement copiés des USA ( Wallmarkt & Co ) et la prédominance des 7/7-24/24

Ok, je vais regarder le site que vous m’avez conseillé.

Donc si je comprend bien, c’est un métier qui existe bien, mais il doit avoir beaucoup moins de poste en raison de l’organisation qui change totalement de chez nous.

Savez-vous si c’est le même terme pour qualifier ces postes?

Chez Coca-Cola par exemple, ils appellent celà Regionalleiter.
Par contre, en Suisse, contrairement à ce qui se fait en France, je n’ai jamais croisé quelqu’un dans les rayons de supermarchés qui me harcèle pour gouter son pâté, son jambon ou ses dosettes de café.

Ils nous harcèlent pas mais je vois souvent des présentateur (si on peut les appeler comme ça) de produit chez Migros ou Mediamarkt.

Ah ? Autant pour moi alors. Je n’en ai moi même jamais vu.

Vu qu’ils nous hacèlent pas, ils passent souvent inaperçu. Souvent c’est les gens qui vont vers eux. Et bien sur il n’y a pas autant que en France.

Si ça existe aussi en Suisse, j’ai déjà vu.

C’est juste qu’en Suisse les promoteurs se font plus discrets et que l’on a parfois l’impression qu’il n’y a personne.

Il faut aussi dire que dans le centre commercial dans lequel je me rend, il y a si peu de monde chez Migros et Mediamarkt que ça ne vaut pas la peine d’y faire travailler quelqu’un.:joy:

On ne voit jamais grand monde dans les supermarchés suisses. Les Suisses ont des habitudes différentes des nôtres, ce qui n’empêche pas qu’ils font parti des plus gros consommateurs de cette planète, ils font donc bien leurs courses quelque part.

Tu remarqueras la taille des caddies dans les supermarchés suisses. Ils sont beaucoup plus petits que les nôtres. Ce qui laisse à penser que nos voisins achètent peu mais bien plus souvent que nous.

Faire « les courses du mois », c’est quelque chose que je n’ai jamais entendu en Suisse.

Dis-toi bien que s’il n’y avait jamais personne chez Migros, cette enseigne n’existerait plus depuis longtemps.

Tu ne connais pas le Stücki Shopping Center !!! :joy:

Une erreur de conception Incroyable !

1 J'aime

Notez que le public helvête possède un taux de pénétration de l’iPhone toujours très impressionnant (64%), là où Apple peine à garder 50% du marché en France (qui reste dans le top européen des ventes d’iPhone).

sensibilité au marketing ou trop de liquidités :sunglasses: ?

Bah les forfaits téléphone suisses ont souvent été hors de prix, pour des téléphones qui coûtent pareil voir moins en Suisse avec la TVA.

Du coup ça m’étonne pas qu’il y est plus d’iph0ne. Le 7 vaut 659 CHF chez Swisscom et 629€ chez Orange.

Sinon pour rester légèrement dans le sujet, chez Coop j’ai déjà vu des stands dégustation de vins, mais ils attendent que tu viennes vers eux.

le vin Français y est moins cher, diference de TVA ?