Limitation impôts par rachat du 2eme pilier

Salut à tous!

Travailleur Frontalier, basé en France et travaillant à Bale depuis plus de 5 ans, je peux racheter du « 2eme pilier ».
A ce sujet, je viens d’apprendre que si j’en rachète, je peux déduire cela de mes impôts en defalquant de mon salaire brut (Ligne 1 sur ma declaration du Lohnauweis), le montant du rachat (Ligne 10.2).
En clair, si je gagne 100KCHF et que je paye 30KCHF de « 2eme pilier », je serai imposé sur 70KCHF et non 100KCHF.
Cela trop beau pour être vrai!
Est-ce qu’il y a des règles, des pièges, une arnaque??

1 J'aime

Ça ne marche qu’en Suisse si vous êtes imposé en France, ces déductions ne le sont que dans une limite très stricte (12 trimestres maxi, rarement autant) qu’il faut valider avec votre caisse de retraite.

Mais oui en Suisse contactez votre caisse de pension pour connaître les possibilités de rachat mais c’est déductible oui.

1 J'aime

Quid des frontaliers imposés à la source?
(GE / ZH / AG , etc)

Merci Pierre pour votre réponse!

Je travaille effectivement en Suisse et je paye mes impôts en France car je suis résidant Français.

Donc, il ne semble pas y avoir de piège…super, je vais donc tester cela et rapidement!

Ça marche dans les limites des rachat autorisés par votre caisse de pension.

Le seul truc c’est que c’est apparemment très compliqué d’obtenir un calcul de sa caisse de retraite FR et que le résultat est souvent très loin des rachats possible en Suisse, surtout si vous avez pas de « trous » dans votre carrière française.

Merci Pierre, mais du coup, j’ai un doute suite à votre dernier message, à savoir, dois-je contacter et informer ma caisse de retraite Française? Pourquoi? si je rembourse du « 2eme pilier », cela ne concerne que ma caisse de pension Suisse, non?

Cela sert à augmenter la pension du 2eme pillier à la retaite c’est cela ?
Avantage par rapport au 3eme pillier a alors ? les taux d’épargne surement.

et qqn qui rachete des trimestres au 2eme pillier comme cela, peut le sortir apres pour achat immobilier ? ca pose pas de soucis ?

Vous payez vos impôts en France c’est donc coté français qu’il vous est intéressant de déduire ces sommes du revenu. Car même si sur votre Lohnausweis / certificat de salaire ce montant est déduit la France n’acceptera de le prendre en compte que si cette déduction est valable coté français comme un « rachat de trimestres de retraite ».

Bref, coté suisse vous êtes libre (mais pour vous aucun intérêt fiscal), et coté français soit vous ne déclarez pas ces déductions, soit vous les faites entériner par votre caisse de retraite française.

Si c’est fait selon les règles de déblocage non.

Toutefois attention je rappelle qu’ensuite les capitaux sont théoriquement à reconstituer (en cas de départ…) et dans ce cas là non déductibles (de plus ils ont été imposés au déblocage … bref à calculer mais ça me semble pas forcément intéressant).

ok, effectivement, c’est tout de suite moins interessant!

Merci Pierre, pour ces informations précieuses…je suis subitement moins enthousiaste!

oui moi aussi, car lors d’un instant, étant imposé à la source en Suisse, je me suis laissé rêvé à défiscaliser des revenus en rachetant du 2eme pilier, et à en sortir l’année d’après pour solder mon crédit immo…
Mais pas sur que ca en vaille le coup!

Vous êtes sûr de cette partie là? J’ai fait l’opération 2 années de suite il y a une dizaine d’années sans problème au niveau des impôts mais je n’ai rien signalé à une quelconque caisse de retraite française (de un, prenons le cas de quelqu’un qui n’a jamais travaillé en France, comment ferait-il? de deux cela ne me semble pas indispensable pour obtenir la réduction d’impôts, de trois je n’en savais rien non plus de cette obligation et ma caisse de pension ne m’en a pas informé).
Pour autant je n’ai plus l’intention de racheter des trimestres surtout avec le référendum récent et les projets à venir dans le même sens des autorités suisses…

Pas mal de monde qui a fait des rachats d’années a -de bonne foi- ensuite déclaré en France son revenu avec la déduction … mais attention si le fisc vous rattrape !

J’avais entendu le cas d’un monsieur qui avait fait une grosse déduction (car primes importantes cette année là) et qui s’était pris un gros contrôle fiscal français en retour.

ne pas oublier deux choses

1: s’il y a une reforme des retraites en suisse qui diminue l’attractivité de votre 2eme pillier, alors … je vous laisse deviner :slight_smile:
2: le jour de la retraite il y aura une retraite plus importante et donc un impot plus important
et la aussi devinette => qu’est ce qui augmente chaque année en france ^^

donc aujourd’hui vous serrez gagnant, mais le jour de la retraite cela risque de faire plus mal ^^

mais hormis ca, ya pas de piege…

neanmoins si votre somme diminue magiquement de 30% les impots vont peut etre vouloir controler ce qui se passe… donc garder bien toutes les preuves ^^

Merci à tous pour vos commentaires!

Effectivement, entre une possible reforme de retraite, un control fiscal (Deja eu droit, il y a 2 ans et ce n’était pas triste…) et plus d’impôts à la retraite…je ne suis vraiment plus motivé!

1 J'aime

le mieux si vous gagnez trop c’est de passer a 80% si vous etes a 100% ^^
bon ca diminue votre pouvoir d’achat, mais vous donne du temps libre et diminue forcement votre impot :smile:

Ca réduit également la taxe CMU…

Salut,

moi je rachete du second pilier depuis 4 ans.
Je vous fais part de mon experience ?
Tout d’abord, il faut effectivement avoir des passages à vide dans sa carriere (chômage) ou des années d’études avec obtension des diplômes (= periodes pendant on n’a pas cotisé à des caisses de retraite).
Ensuite, on peut effectivement racheter du second pilier jusqu’ à l’equivalent de 12 trimestres de cotisation francais. Pour savoir à combien correspond un trimestre, il faut se rendre sur le site de la CNAV ; si je me souviens bien, en fonction de son âge et de ses revenus, le montant d’un trimestre est indiqué).
Ensuite, les services fiscaux tolèrent ce rachat si la somme investie dans le second pilier ne dépasse pas celle que votre employeur a versé pendant l’année.

Perso, je verse chaque année environ 7000 chf, ça me fait gagner 2000-2500 euros d’impôts, soit 4000 euros environs rééllement investis dans le second pilier.
Actuellement j’ai un TMI de 30%. Quand je serai en retraite, je compte sortir 20 % sous forme de capital, si la possibilité existe toujours ; le taux d’imposition est de 7.5 % je crois. Donc entre 30 et 7.5 %, il n’y a pas photo. Les 4000 euros bloqués dans le second pilier ne le sont donc pas complétement, puisqu’une partie serait retirable sous forme de capitaux.

Après, c’est vrai que les retraites vont subir des réformes, et qui sait de quoi demain sera fait ? Je préfère prendre ce qui est à prendre aujourd’hui … et de toute façon c’est toujours bon d’avoir un second pilier bien rempli. Quant aux impots que je payerai à la retraite, ils devraient être moins elevés que ceux que je paye aujourd’hui, je ne serai probablement plus à 30 % de TMI.

Voilà comment je vois ça. Moi je vous encourage à placer sur le second pilier. Du moment ou on respecte les regles ci dessus et qu’on peut justifier, les impôts ne peuvent rien dire. J’avais demandé avis à un controleur des impots, et c’était légal.

2 J'aimes

bonjour sepi, vous etes imposé à la source ou en France?
si j’ai bien compris en rachetant pour 7000 chf par année, vous payer en France 2000 euros d’impots en moins?