Liechtenstein Life

Bonjour à tous,
J’ai une question.. je viens de contracter un troisième pilier chez Liechtenstein Life, conseillé par le fiduciaire. Avez vous des avis sur cette société ?
Je ne trouve que très peu d’informations sur internet..
Merci d’avance pour vos réponses

N'aurait-il pas fallut se renseigner avant le contrat?

3 J'aimes

Effectivement.
Je pense avoir été quelque peu naïve et prise de court.
J’avoue que je n’y connaîs rien et c’est pour cela que je fais appel à vous !!

vous devez avoir un tableau de prestation. vous verrez que d'un le capital n'est pas garanti et de 2 meme en fin de contrat vous risquez de ne pas avoir la somme investie sauf interet constant sur la periode. les taux d'interets annoncé sont souvent minores par les frais pris par les compagnies.
le vrai seul gain vous l'avez avec la deduction fiscale, le probleme c'est que beaucoup de rumeur circule sur la fin de cette avantage fiscal d'ici quelques années. ca serait un drame pour beaucoup d'entre nous mais comme souvent on ne pourra rien faire contre cela.
les courtiers mettent la pression pour faire ces 3e piliers car quasi plus aucunes assurances ne les proposent...ceci explique peut etre cela...
pour resumé aujourd'hui je ne prendrais pas de 3e pilier car devenu beaucoup trop risqué

Je déconseille ces sociétés, vous ne retrouverez jamais vos fonds. Sur la somme que vous versez 50% est pris en frais. Si par malheur dans 10ans vous avez besoin de récupérer vos fonds, il y aura 50%de frais sur la balance du compte. Donc en gros pour 100e investit vous récupérez 25e. Donc a tous, evitez ces produits vendus par des courtiers, il y a juste des commissions colossales. Prenez un 3em pilier dans une banque standard!

Totalement faux, ne parlez pas d’un produit si vous ne le connaissez pas.

Bonjour @Axel0101,

Pourriez-vous partager des éléments?
Cela sera utile à tout le monde.

Merci

1- Avant tout un troisième pilier c’est pour LA RETRAITE, et non pour être retiré au bout de 5/10 ans, sinon assurance vie FR et non un 3p.
Il a pour but de créer un capital pour SA RETRAITE (64/65ans) et non pour acheter une nouvelle voiture.

2 - Le Capital est garanti si la personne va jusqu’au bout de son contrat (Ex pr Liechtenstein Life : le Sélect 100)

3 - Rendement intéressant (Bien meilleur que un 3p en banque ou une assurance vie FR)

4 - Déduction fiscal (CADEAU qui va bientôt disparaître)

5 - Capital décès

6 - Exonération payement des primes si invalidité.

7 - Entre 15% et 20% de la capacité d’épargne mensuelle dans un 3p. (Conseil)

La plupart des personnes qui ont un avis négatif sont des personnes qui on mal été renseignés, qui n’ont pas compris le but du 3p, ou tout simplement le 3p ne convient pas à leur situation.
Cela reste un très bon produit, bientôt indispensable pour combler les lacunes de la retraite.

Bonjour @Axel0101

Il est vrai qu’un 3e pilier, assurantiel ou bancaire, est d’abord prévu pour sa retraite.
Cependant, il peut également être retiré afin de:

  • combler des lacunes de 2e pilier (retraite également)
  • rembourser un prêt immobilier pour sa résidence principale
  • créer son entreprise

Donc avoir une vision à 5/10 me paraît justifié, surtout dans le cadre d’un 3e pilier d’assurance à cotisation obligatoire.
D’autant plus qu’un frontalier, ou même un résident, qui dans 5 ans peut être amené à travailler à Singapour, peut ne plus être assujetti au droit social et fiscal suisse. Donc être amené à rompre son contrat.

Il est également à préciser que la FINMA a interdit la commercialisation d’assurances privées aux non résidents (3e pilier compris), mais que certaines assurances ont continué à en commercialiser, et que les conditions sont pour le moins à vèrifier de près.

En ce qui concerne la fin de la déductibilité, je n’ai lu cela nul part. Avez-vous des sources?

Pour le reste, je suis plutôt en accord avec ce que vous écrivez, surtout

Bonjour,le select 100 n’apparait plus sur leur site, on est sur sur select 80… donc 80% garantie au terme du contrat ce qui veux dire que si vous avez besoin de cet argent avant le terme vous pouvez perdre 30, 40 ou 50% des sommes investit.
desolé aujourd’hui ce type de produits sont a fuir car trop d’incertitudes.
je possede 2 3e pilier dans 2 assurances differentes, les produits ont 13 et 14 ans et pourtant, même apres 14 ans il y a toujours un gros deficit par rapport a ce que j’ai versé (au moins 1 an de cotisation), à l’epoque, le courtier m’avait assurer que l’equilibre se situait autour de 10 ans.

La fin de la déductibilité est évoquée par le GTE dans cet article :

https://www.frontalier.org/consequences-evolution-fiscalite.htm

En résumé succinct, la loi fédérale va changer en 2020, l’impôt à la source payé par les frontaliers sera considéré comme libératoire, ce qui signifie que la rectification simple telle que nous la connaissons à Genève ne sera plus autorisée.

Seuls les frontaliers répondant au critère de quasi-résident pourront faire valoir des déductions supplémentaires dont la déduction de la prime versée sur un pilier 3A.

Tous les frontaliers ne remplissent pas le critère pour être quasi-résident (90 % des revenus du ménage provenant de la Suisse) donc beaucoup vont perdre l’avantage fiscal lié à la déduction (ceux qui sont mariés principalement). Or, dans beaucoup de cas c’était le principal avantage du pilier 3A assurance qui permettait de faire un gain sûr et rapide malgré les taux bas et les frais élevés.

A l’heure actuel dans ce contexte d’incertitude fiscal, il apparaît préférable pour ceux qui y tiennent vraiment de faire un pilier 3A bancaire qui présente les avantages suivants :

  • aucun risque de perte en capital
  • aucun frais d’entrée
  • pouvoir être arrêté à tout moment sans perte si la déductibilité fiscale disparaît (ou continué si la déductibilité est maintenue)
  • la prévoyance décès peut très bien se faire à part pour un coût plus raisonnable et une durée qui correspond réellement au besoin (jusqu’à ce que les enfants soient indépendants financièrement par exemple).

Je ne vois aucun intérêt à aller souscrire un produit 3A assurance de chez Liechstenstein Life qui est manifestement positionné dans un flou juridique par rapport à l’interdiction de la FINMA. De plus, le produit ne présente qu’une garantie partielle en capital à hauteur de 80 %, les indices culminent encore aux USA. Bref, débuter une épargne à long terme sur de telles bases ne me semble pas optimal. Pire encore à moyen terme avec les coûts de prévoyance qui sont facturés en début de contrat.

1 J'aime

Bonjour,
C’est bien tout ca, mais ce que vous ne précisez pas c’est la fiscalité à la sortie.
Prenons un exemple, une personne qui cotise sur son 3e Pilier et travaille au Lausanne (un exemple parmi tant d’autres…). une fois arrivé à l’age de la retraite et elle souhaite sortir son 3e pilier.

La banque lui dit « ok », dès la sortie du 3ème pilier, l’Etat Suisse prèleve une partie en impôt (autour de 6,5%). Ensuite votre 3ème pilier et considéré comme étant du revenu, donc dans la déclaration il faudra payer l’impôts en France, enfin bref je vous épargne les détailles.

Est-ce un bon produit??? Oui mais pour les suisses.