L’assurance maladie LAMal 2020 : prix en baisse

Helsana Progès a longtemps refusé d’affilier des frontaliers qui n’avaient pas exercés leur droit d’option, considérant attendre des ordres de l’OFAS ou des SAM, ou que la SS ne valide pas les E106.

Les tarifs d’Helsana-Progrès représente normalement ce que les frontaliers dépensent chaque année, puisqu’il n’est pas possible en principe de dégager des bénéfices sur ce type de contrat.

Pour mémoire, ces prix tendent progressivement vers nos anciens contrats aux 1er euros, qui prenait en charge à 150 ou 200%, mais avec une infrastructure et une masse salariale Suisse, et une prise en charge à 70/90%.

Le prix devrait se tasser encore un peu pour tendre vers les 200 CHF, d’autant plus qu’au 1er janvier 2020, la SS va dérembourser les lunettes, les prothèses dentaires et les audio-prothèses au profit des mutuelles.

Je mets néanmoins une réserve sur la capacité de la SS à se faire rembourser les sommes auprès d’Helsana en raison de son organisation interne. Je ne serai pas surpris d’apprendre qu’elle ne se fait pas tout rembourser car trop compliqué…

soit, mais cela n’explique pas la phrase que je n’ai pas compris.

Les refus se faisaient avant que le TF rende son jugement, après le dit jugement aucune assurance ne refusait de frontalier qui n’a pas signer de DO.

Bref le mystère reste entier et je ne vais pas continuer a essayer de comprendre ce passage, sinon on va me reprocher de chercher a nuir cette association.

il serai en effet interessant de savoir si la CPAM envoie les facture a la suisse…
Pour emmerder des frontaliers et perdre une fortune dans plusieurs procès pourtant dès le départ clairement en leur défaveur, ils ont été les rois

dans n’importe quelle entreprise sérieuse les gens en charge de ce dossier seraient immédiatement viré s’ils sont incapable de gère pareille chose et sont ainsi responsable d’une perte annuelle plus importe que leur propre salaire, surtout lorsque la dite entreprise est en déficit depuis des années :confused:

Rappelons que le DO ne doit être signé QUE si on ne veut pas s’assurer en Suisse. Ainsi je n’ai toujours rien signé. Rappelons aussi qu’après le jugement du TF, ce n’était pas Helsana qui refusait les frontaliers, mais certains cantons (principalement en Suisse romande). Le mien (JU) a été le tout dernier des cantons suisses à donner des autorisations, et pour qu’il s’aligne enfin il a fallu une baffe de Berne.

A priori elle en envoie certaines, mais pas toutes. Ça bugge à certains endroits de la nébuleuse.

Les assurances suisses restent toujours encore bien gagnantes… dans l ’ histoire…

Elle peuvent expatrier les soins vers un pays nettement moins cher…

Je ne vous dis pas combien coûte une nuité à l 'hôpital cantonal de Bâle ville, par exemple…

Les assurances privées s 'y font une concurrence sans merci, tout moyen est bon y compris le dumping…

Le but principal étant de se faire plus de clients… on raccole donc à des prix les plus bas…

Cette technique n 'est pas nouvelle… c 'est un nombre important de primes qui s 'ajoute ainsi chaque mois…

.
On appelle cela l’effet de masse…:grinning:
.
https://www.e-merchandising.net/la-masse-fait-vendre/

Prix en baisse, et chez les mutuelles ?

Reçu ce jour :

Vous bénéficiez d’une garantie frais de santé chez MUTA SANTÉ.

Vous avez reçu ou recevrez dans les prochains jours votre avis d’échéance 2020 (le montant de votre cotisation) ainsi que votre grille de garantie intégrant les évolutions liées à la Réforme 100 % SANTÉ voulue par le gouvernement.

Celle-ci entrera en application à partir du 1er janvier 2020 et vous permettra notamment de bénéficier d’un reste à charge nul sur certains soins (lunettes, aides auditives, dentaire).

Le Règlement mutualiste et les Statuts de la mutuelle ayant évolué en 2019, nous vous invitons à les consulter sur notre site internet en cliquant ici.

En vous remerciant encore pour votre confiance, nous vous souhaitons une heureuse année 2020.

Moi, j’aime bien les « voulu par le gouvernement »… un peu comme les augmentations chez EDF.

1 J'aime