J'ai eu un entretien en suisse mais un doute pour aller travailler

Bonjour,

J’ ai un problème qui me tracasse pas mal la tête ces derniers temps. J’ai pu avoir un entretien sur le secteur La-Chaux-de-Fonds avec une entreprise qui est très conquis par mon profil professionnel. L’entretien s’est très bien dérouler d’ailleurs j’aurais droit à un deuxième. J’ai 26 ans et je suis un jeune diplômé, ingénieur en mécatronique. Ma rémunération sera un salaire de 5500 CHF brut. Le problème c’est que je ne sais pas si ce salaire va me suffire car honnêtement cela me paraît assez peu pour un ingénieur. On m’a dit le salaire minimum pour un ingénieur serait de 8000 CHF, après je ne sais pas si c’est vrai. Étant donner que je veux travailler comme étant frontalier, j’ai peur d’être surtaxé pour les impôts en Suisse et en France. On m’a dit que pour passer de brut en net il faut enlever 2000 CHF sans oublier l’assurance maladie et autres taxes…

Y a t-il quelqu’un qui est frontalier, qui travaille dans le secteur La-Chaux-de-Fonds et qui peut m’éclairer dessus ?

Merci d’avance :smiley:

Je n’y travaille plus mais j’y ai travaillé de longues années à la CDF !

5500 CHF c’est un peu faible, par contre 8000 pour un débutant cela me paraît élevé.

Les impôts ce sera en France selon le barème français et pour passer du brut au net il faut enlever environ 11-12%, donc pour un brut à 5500 CHF cela fera environ 4850 CHF net.

L’assurance maladie ce sera 319 CHF par mois si vous choisissez le système suisse et 8% du RFR si vous choisissez le système français (auquel il faut prévoir une arrivée fort probable de la CSG/CRDS).

Pour être frontalier vous devrez habiter le Haut-Doubs, supporter la mentalité locale, le climat local, et accepter de faire la route de Biaufond tous les jours si vous choisissez le secteur Maîche, ou de vous taper des bouchons tous les jours si vous choisissez le secteur Morteau. Contrairement à Bâle ou Genève dans ce secteur les transports en commun sont inexistants.

2 J'aimes

Merci de votre réponse, effectivement je me disais c’est assez peu je dirais le salaire d’un ingénieur c’est aux alentours de 7000 CHF autrement dit c’est du dumping salarial.

On m’a dit que je pouvais aussi garder mon régime santé en France. Après j’ai l’impression que le système Suisse (319 CHF) sera plus rentable.

C’est-à-dire que vous pouvez accepter un salaire faible, mais uniquement pendant votre période d’essai.

Il ne faut pas regarder que la rentabilité à court terme. Il faut aussi regarder les services proposés et les éventuels dangers.

La CMU ne fonctionnera pas en Suisse, alors que la LAMal fonctionnera en France. Donc si la CMU est moins chère que la LAMal que d’une poignée d’euros, il ne faut pas hésiter et choisir la LAMal. Ce sera un choix sur lequel vous ne pourrez pas revenir, donc en choisissant la CMU vous vous priverez des soins là où vous travaillez.

Et quand je parle de danger, je pense à la CSG/CRDS, qui pour l’instant ne touche pas les frontaliers franco-suisses alors qu’il n’y a aucune raison pour que les frontaliers affiliés en France ne soient pas assujettis à ces ponctions, puisqu’ils remplissent tous les critères.

Ici nous pensons que les frontaliers affiliés à la CMU n’échapperont pas à la CSG/CRDS. On leur a dit qu’ils y échapperaient pour avaler un maximum de ces travailleurs dans la CMU, certains y croient, d’autres pas. Le choix étant irrévocable, le piège va se refermer sur ceux qui auront fait l’énorme erreur de choisir la CMU.

1 J'aime

Bonjour
2 possibilités s’offre a vous :
résider en France => trajets, bouchons, impôts coté france (devenu un enfer)
résider en Suisse => si perte d’emploi, plus de permis de travail donc retour en France après 6 mois, Impôts a la source, assurance maladie élevée, etc…
Actuellement Headoff d’une société horlogère,
je me vois mal donner un salaire de 8’000 CHF a un travailleur frontalier sachant que nos collaborateurs (Ingénieurs et résidents dans le canton de Neuchâtel) sont en dessous des 6’000 CHF

N’oublions pas que le marchais suisse à était inondé d’ingénieurs ces dernières années, ce qui a fait baisé leurs salaires.

2 J'aimes

Bonjour,

Pardonnez-moi mais vos collaborateurs sont très mal payés et s’ils sont bons, je doute que vous les gardiez longtemps.

Bonjour un grand merci à vous tous pour vos réponses.

J’ai essaye ce site https://www.salairesuisse.ch/fr/votre-resultat/

En calculant 5500 CHF de brut en net j’obtiens 4534,98 CHF net. donc les déductions sont compris dedans mais encore je ne compte pas le loyer ainsi que les charges, les courses, l’assurance auto, l’essence…

Dedans il y a le prélèvement à la source et dans le canton de Neuchâtel vous ne serez pas prélevé à la source. Dans votre cas il faut donc rajouter 247,50 CHF au salaire net.

Je me demandais justement si ce Lapsus était volontaire…???

1 J'aime

Juste pour mettre mon grain de sel niveau des salaires.

Oui 5k5 c’est pas énorme, après y’a d’autres choses à considérer, t’es pas à Bâle ni Zürich ni Genève. Je vous mets un lien vers un article:

ils parlent de la chaux de fonds dedans, comme quoi c’est cheap niveau loyer, donc forcément les salaires sont à considérer. Pareil dans le Doubs je pense qu’il y a moyen de trouver des offres encore potable pour se loger, bien loin des niveaux de Genève ou Bâle.

Perso j’ai commencé avec 5k5 et j’habitais à Allschwil en banlieu de Bâle. Sur ma première année, par rapport à étudianet, j’ai toujours en mémoire de jamais avoir eu autant de fric. Je suis sorti, cinés, ski, vacances etc et tout allait très bien, si t’as pas de famille encore à entretenir, t’es bien.
Tu as aussi peu/pas d’expérience. En l’espace de 5ans tu vas te forger une exp terrain bien importante, et si ton employeur d’ici là est pas à même de le reconnaître, alors tu pourras changer pour un poste « experimenté » dans une autre boîte et là tu feras clairement la culbute.

2 J'aimes

C’est bien de préciser CHF. Car si vous habitez en France vos dépenses se feront en euros. Sur une base de 5500 CHF brut. J’obtiens un salaire net ramené en EURO d’environ 3600 euros. Car il y a le taux de change. Qui varie de mois en mois. Et d’année en année. On ne gagne jamais la même quantité d’euros. A quantité de CHF équivalente. 11 pu 12% ce sont les charges mais les impôts a la source sont de environ 10% aussi. Si bien qu’il faut diminuer le brut de départ de 22% pour m’avoir au net en CHF et ensuite le ramener en EURO en le divisant par le taux du jour. En ce moment 1.16.
Ceux qui vous ont dit de retrancher 2000 chf sur le brut pour vous donner un net savaient ils que vous étiez ingénieur ? Je n’aurait pas osé faire un tel affront à un ingénieur loool. Le calcul est là. Alors faites 78% de 5500 que l’on divisé par 1.16. Et vous aurez votre net en euro. Peut être que le taux et inférieur à 1.16. A vérifier. Mais je part du supérieur au taux actuel pour garder une marge.

Auxquels l’assurance santé n’a pas été soustraite. Le loyer les crédit auto conso et autre. Les frais de tenue de compte si vous voulez utiliser votre argent suisse en suisse et donc avoir un compte là bas. Les trajets. Le parking si vous n’avez pas le privilège de pouvoir vous garer gratuitement sur votre lieu de travail. Oui il devrait malgré tout vous rester une poignée d’euros.
Qui a dit que c’était bien de travailler en suisse ? C’était l’eldorado il y a 15 ans. Maintenant c’est terminé. Mais si vous gagnez plus en France. Restez en France l’ami. Hahhaa rires.

Sans parler du fait que effectivement ça peut marcher pendant 6 mois. Un an. 10 ans. Et puis fini. On peut vous remplacer pour un oui ou pour un non. Littéralement. Que vous occupiez un poste payé 70 000 CHF par mois dans une grande banque ou un plus petit poste. Vous êtes surtout là pour faire ce qu’on vous demande. La mentalité française il faut la desapprendre. Et s’adapter. S’intégrer. Contrairement à ce que certaines communautés font en France. En suisse on est pas chez nous. La France baissé son froc devant tout le monde. Pas la suisse. Achtung bruder. :slight_smile:

Sauf que … Je me suis trompé. Lol comme l’ont dit les autres vous ne serez pas imposé à la source et aurez donc un net en euro d’environ 4100 euros. Franchement c’est très correct. Combien un ingenieur gagne en France ? 2000 ? 3000 ? Je ne sais pas je vous pose la question. :slight_smile:
Bonne continuation.

Le fait que ce soit correct ou pas n’est pas la question. La question c’est celle du dumping salarial qui fait tant de mal aux frontaliers, et à juste titre. Jamais un ingénieur suisse n’accepterait de travailler pour 5500 CHF par mois. Ça c’est le salaire d’un technicien, pas celui d’un ingénieur.

Cependant à la décharge de certains frontaliers qui acceptent des salaires comme ça, les employeurs suisses sont aussi responsables de cette situation en voulant profiter d’une main d’oeuvre bon marché.

Oui et non jpp.

La différence est plus subtile. Un suisse de 26 ans il est globalement technicien, pas « Ingénieur » au sens français qui équivaut au grade de master.
Pour bien plus de suisses que de français avec un bachelor ils bossent déjà depuis un moment, vu que souvent ils sont même plutôt partis d’apprentissage dans leur secteur. Y’a des articles sur le nombre d’ingé manquant en Suisse, il en manque environ entre 20000 et 40000 par an.
Pour la construction que je connais mieux, Haute écoles et Uni Lausanne plus Zürich c’est à peine 15% des besoins annuels de formés. Forcément ils viennent d’ailleurs.

Suivant Lohnrechner.ch un salaire au Jura c’est également 8 à10% de moins que respectivement Bâle et Zürich.
De même on sait pas c’est quoi sa boîte, mais entre une boîte familiale au Jura de 15 personnes et la multi-succursale à 1000+ employés, t’as encore une fois bien 10-15% d’écart au niveau des salaires.
Si tu veux négocier meilleur salaire, tente de faire reconnaître ton diplôme comme un équivalent Master Uni’ Suisse et pas comme un diplôme ingénieur HES qui n’a pas le grade de Master (c’est un titre ingénieur avec équivalent bac+3), tu auras déjà plus.

Sources:
travailler-en-suisse . ch/ingenieurs-suisse-opportunites-199.html


https://edudoc.ch/record/126697/files/Ingenieur_FR.pdf

Ça c’est la théorie.

Car en pratique on constate qu’il n’y a pas vraiment de règles.

On se fie toujours aux moyennes mais sachez qu’il est possible de gagner bien mieux sa vie dans une petite entreprise du Jura que dans une multinationale bâloise.

Je travaille justement dans une petite entreprise du Jura et dans ma boîte, aucun ingénieur ne gagne 5500 CHF par mois. Tu peux rajouter au moins 1000 balles pour les tous derniers embauchés. Certains vétérans atteignent même le salaire à 5 chiffres.

1 J'aime

Hello,
Le marché du travail suisse offre beaucoup d’opportunités, le turnover est important, une carrière ne se construit pas en 1 hour; si vous n’aimez pas l’aventure restez en France vous n’aurez pas de surprise, cdt

Justement, je veux de l’aventure. Mon vrai but est de travailler au sein des entreprises rolex patek philippe vacheron constantin audemars piguet en tant qu’ingénieur mécanique faisant la modélisation CAO des montres car l’horlogerie me passionne beaucoup.

Mais étant jeune diplôme qui sort tout droit de l’école, j’aurais aucune chance de rentrer dans ces entreprises maintenant.

Cela dit une boite de presta ma contacté et ma proposé un entretien. L’entretien téléphonique s’est déroulé hier. A ce moment, la question du salaire a été posé, j’ai demandé 6500 CHF ce qui fait une très belle somme net en euros à peu près 4000 euros sachant que je serais frontalier.

salairesuisse . ch/fr / votre-resultat/

Donc pour un début, je dirais c’est amplement suffisant.

Je suppose qu’au début, on doit tous passer par des chemins difficiles pour arrivé au succès et que faire évoluer une carrière en suisse est très différent est beaucoup plus avantageux que la France.

Pour info en France, un ingénieur débutant dans la recherche et développement touche 1700-1800 eur et la c’est de l’arnaque totale alors qu’un ouvrier (batiment) sans diplôme peut s’acquérir cette somme aussi en étant débutant.

2 J'aimes

Je ne peux qu’aller dans votre sens.

Hormis certains diplomes d’ingenieurs en ecole rang A+ ou A avec de fortes relations, notaire en heritant d’une charge, ou doctorat de medecine exercant en liberal il n’y a plus aucun metier qui paie raisonnablement en France.

Ah oui, biensur sauf si vous avez herite d’un bien immobilier,ou si vous pouvez habiter chez de la famille. Bref, en France, pour un jeune c’est immo ou creve, aucun moyen de valoriser ses competences pour sortir du smicariat generalise.

Ma courte experience en France m’a enseignee que les managers/RH sont bien plus effrayes de payer un ingenieur a plus de 15% d’un ouvrier que de le voir partir, meme si l’integralite du design du nouveau produit repose sur lui.
Comprenez que ca ferait tache que le petit nouveau qui s’acharne au travail gagne plus que le vieux grincheux qui a mis le pilote automatique depuis 20 ans.

Enfin jusque la en france c’est satisfecit sur toute la ligne au niveau de la balance commerciale et du ratio de production de richesse dans l’industrie versus immobilier, donc c’est que la situation convient a tout le monde :slight_smile:

Bref, allez vite rentabiliser vos competences ailleurs que dans ce pays ou la rente immobiliere subventionnee et l’assistanat sont roi :slight_smile:
Si en plus vous possedez deja des investissements immo en France et etes frontaliers c’est triple loterie, en etant un peu malin vous vivrez comme un roi, sans payer d’IR, subventionne par les moins malins qui bossent encore en France pour vous payer votre rente :slight_smile:

Bonjour JPP25, vous travaillez dans quel domaine?

salut lagloire pourquoi demander a beaucoup de forumeurs leurs metiers???