Impôts 2019 année fiscale blanche ?

Bonjour à tous,

Ne réussissant pas à joindre mon service des impôts, je vous expose ici ma question.

Je travaille en France, mon mari en Suisse sur le canton de Vaud.

Nous établissons chaque année une seule déclaration de revenus puisqu’il est imposé en France.
Nous payons par prélèvements mensuels de janvier à octobre.

Q’en sera t’il à partir de janvier 2019?

Je suppose que mon employeur appliquera un taux personnel sur ma fiche de paie, et que nous serons prélevés comme d’ordinaire.

Cependant j’ai entendu parler d’une année fiscale blanche (?)…

Pouvez vous m’éclairer?

Belle journée à tous
Cordialement

l’année blanche ne signifie en rien que vous ne paierai pas d’impot.

ce terme a été inventé pour faire croire que le contribuable y gagne quelque chose ^^

aujourd’hui en France vous payez les impots de l’année N-1

la france veut passer en impot a la source et pour eviter une double imposition elle fera « cadeau » d’une année (entre guillemet car il n’y a JAMAIS de cadeau… il y a forcement une entourloupe… peut etre plus d’impots sur les prochaines année… enfin ca c’est certains … ya que les naifs qui gobent les promesses de baisse d’impot)

Donc en 2019 vous ne paierez pas les impots de 2018 mais directement ceux de 2019.
Au final AUCUNE différence pour le particulier…
Il n’y aura pas d’année ou on ne paie RIEN

votre employeur vous prelevera directement a la source

cette mesure aura un cout pour les patrons
facilitera peut etre la vie pour beaucoup (qui n’auront alors pas la surprise de devoir payer des impots une fois tout le salaire depensé ^^ )
et devrait « theoriquement » permettre des economies a l’etat (a condition bien sur que les fonctionnaires qui s’occupaient de ca font autre chose de leur « temps libre » ainsi gagné)

Donc il y aura des dépars en retraite non remplacé, mais ceux qui sont loin de la retraite que vont ils faire ? Plus de contrôle fiscal ? apprendre autre chose ? ne rien faire de plus ?

Enfin comme il y aura moins d’embauche, il y aura par le même effet moins de cotisant donc un soucis de financement de retraite sur le long terme (bon c’est pas un soucis il suffit d’inventer une nouvelle taxe) Je vois bien une taxe financer par les frontaliers qui ne sont pas imposé a la source et qui créer une charge de travail supplémentaire …

Je me demande si avec cette mesure les ministres/deputé et co vont payé moins d’impot ou plus d’impot …

Merci pour votre réponse.

Je me joins à cette question. Je compte faire un rachat du deuxième pilier. Si nous ne payons pas d’impôts sur l’année 2018 (je suis imposable en France), je ne peux pas non plus profiter de la déduction de ces sommes. Il serait alors mieux d’attendre 2019 pour le rachat, non?

je pense que ca passera sous le terme « revenu exceptionnel » qui eux ne seront pas soumis a l’année blanche, il faudra le déclarer!

mais c’est encore tellement flou qu’il est difficile de dire comment cela va réellement se passer!

Mais concrètement pour le couple dont l’un est frontalier sur Vaud et l’autre travaille en France comment l’état va-t-il collecter l’impôt ?
J’imagine mal Vaud collecter l’impôt pour l’état Français.

Dans ce cas l’impôt sera-t-il collecté uniquement sur le salaire du conjoint travaillant en France ?

Sinon sur le fond de cette réforme, je vois la vois comme un cadeau, et ne comprends pas les commentaires contraires.
Le jour où je partirai à la retraite, j’aurais payé l’impôt une année de moins qu’avant la réforme.

il se peut tres bien qu’on vous attribue un taux de prelevement par rapport a vos impots de l’année précédente et qu’il y a une rectification en fin d’année!

il n’y a absolument aucun cadeau de l’état, c’est simplement l’année d’imposition qui va changer, un simple décalage, mais vous n’allez pas gagner d’année d’impots, contrairement a ce que vous dites!

Imaginons que j’arrête toute activité fin 2018. (plus aucun revenu)
Avant la réforme je payerai des impôts en 2018 et 2019 (respectivement sur mes revenus 2017 et 2018)
Apres la reforme je ne paierai des impôt qu’en 2018 (sur revenu 2017)

J’ai toujours une provision pour payer mon impôt en Y+1. Demain elle ne sera plus nécessaire. C’est un cadeau.

1 « J'aime »

Ne peut on dire tout de même sans verser dans la naiveté que:
1-Le gouvernement faisant porter le poids de la récupération des fonds, de la facturation des impots sur les entreprises, il économise de l’argent?
2-A terme et sous réserve qu’il n’y ait pas de changements, l’année ou l’on va en retraite et que les revenus baissent et bien au lieu de payer l’année N-1 (donc plus lourde en impôts) on paiera l’année N (moins lourde en impôts). Donc à terme il y a un petit avantage?

OK vous pouvez le voir comme ca, mais vous allez quand meme devoir certainement puiser dans votre provision!

certes vous devriez payer moins d’impots mais pas plus du tout d’impots du fait de votre salaire suisse!

Pouvez vous detailler votre pensée svp. Je ne suis pas sur de comprendre.
Que le salaire soit francais ou vaudois, l’imposition reste la meme.

le fait d’aller en retraite ne vous prive pas forcement de payer des impots!

vous allez certainement (du fait de votre salaire actuel + salaire du conjoint) perdre une partie de vos revenus en passant a la retraite, mais la rente de retraite n’est pas exonéré d’impots!

donc vous paierez moins dimpots l’annee de votre passage en retraite, amsi vous devriez tout de meme devoir « puiser » un peu dans votre provision pour payer des impots!

Je ne suis pas d’accord. La rentre de retraite sera elle aussi directement imposée à la source sur les revenus de l’année en cours.

je ne dis pas autre chose! :grin:

je doute que l’employeur d’un membre du couple va imposé a la source sur les revenu du couple.

je pense que les revenu de celui qui travail en france seront taxé a la source
et que les revenu du frontalier seront eux a payé d’avance en fonction des années précédantes

donc en gros
le NON frontalier voit sa paie diminué mais son impot est deja payé
le Frontalier lui paiera un prelevement sur la base de l’impot qu’il doit payé a la france (si imposé a la source en suisse alors ce sera encore plus drole :smile: car si le Frontalier ne paie rien, l’impot du non frontalier augmente quand meme puisque les revenu du couple sont pris en compte… et comme l’abatement correspond a la somme gagné par le frontalier et que l’employeur ignore le salaire du frontalier, l’employeur imposera le non frontalier comme s’il etait celibataire… enfin c’est ainsi que je vois le truc)

oui ce cas la est effectivement le seul

Pourquoi un impôt à la source, lorsque votre retraite suisse est payée en France…?

Si vous joignez un RIB à votre dossier retraite ( CARSAT=> AVS Genève ), votre retraite suisse sera virée sur un compte en France…
.
Dans le cas contraire sur un compte en Suisse…
.

.

Pour information,
en attendant les formulaires de l’administration, l’article sur la déclaration d’impôt de l’année dernière vient d’être complété des nouveautés 2018 pour la déclaration 2018 des revenus 2017 :

http://frontalier.moncoachfinance.com/2017/04/declaration-dimpot-2017-des-revenus-frontaliers-encaisses-en-2016-12750.html

L’année fiscale « blanche » y est aussi mentionnée

1 « J'aime »

Il y a effectivement beaucoup de question à se poser sur cette fameuse année blanche fiscale, et une fois n’est pas coutume, il y a un silence assourdissant des organisations prenant des cotisations. J’ai au moins 2 questions qui me trotent dans ma tête :

  1. Que se passe t’il pour les revenus perçus par la France au profit des cantons suisses de l’accord de 1983 ? Comment va s’effectuer la restitution au titre de l’année 2018 en l’absence de prélèvement ?

  2. Comment va réagir le canton de Genève en cas d’absence d’imposition en France pour les revenus 2018 ? Car l’absence d’imposition sur le revenus en France devrait les autoriser à ne pas rétrocéder l’IS à la France (fonds frontaliers) sur le modèle du dossier du 2ème pilier.

Bonjour,
J’ai reçu ce jour un mail des Impôts avec leur vidéo explicative de l’imposition à la source mise en place au 1er Janvier 2019. Il y a ce site associé:

Avec quelques questions/réponses. Cependant, il n’y a pas vraiment d’infos concernant les frontalies (dans le canton de Vaud pour moi, donc je paye mes impôts à l’administration française). Encore moins pour les couples dont l’un-e est sur Suisse, le deuxième sur France. Est-ce que quelqu’un sait comment ça va se passer pour nous ?

:slight_smile:

Non, il y n 'y a pas d 'explications plausibles dans le courier récent des impôts concernant les frontaliers…

Il faut rester réaliste.… Le salaire suisse ( comme la retraite suisse ) sont d ’ habitude versés sur un compte transitoire en Suisse. C 'est impératif…au niveau des employeurs suisses…qui ne virent normalement rien
à l 'étranger…

Qu’ est ce qui devrait donc changer ??

=> Si les impôts français n 'ont pas directement accès à cette « source »…:qui de plus, se trouve à l ’ étranger … donc totalement inaccessible pour eux …NO WAY…:smile:

Je suis de plus assujetti au paiement mensuel de mes impôts…à partir d’ un compte bancaire français…

Pourquoi vouloir se compliquer la vie…?

Dans l’essemble, les frontaliers seront les exceptions à la règle…:smile: