Impôt prélevé à la source, qu'est ce qui va changer ?

Bonjour,

Je lisais un article sur la réforme des impôts qui aura lieu en 2018 en France, à savoir qu’ils seront prélevés à la source. C’est donc l’employeur qui va, chaque mois, déduire la somme du salaire.
Mais rien était indiqué concernant les frontaliers… Quelqu’un peut m’aider à y voir plus clair ?

Merci d’avance

1 J'aime

L’employeur Suisse n’étant pas le valet de Bercy, ne vous attendez pas à ce que les Suisses le fassent.
Mais bon, 2018 c’est loin.
Préoccupez vous plutôt de 2017, année blanche, donc sans impôts, si vous avez des trucs à rapatrier…je ne donne pas plus de détails sur cet opportunité, les assoces ahhoc s’en chargeront.

2018 c’est peut être loin mais ça me questionne quand même…
Non je n’ai rien à rapatrié, en 2017 je me contenterais de travailler + pour gagner + :slight_smile:

Franchement, qu’est ce que vous en avez à faire,
C’est pas la France qui vous donne votre salaire.
Les glands de Bercy n’auront qu’à se démerder pour récupérer leur impôt.
Kümmere dich nicht um ungelegte Eier …

C’est pas la France qui me verse mon salaire mais c’est à la France que je paye les impôts donc ça m’intéresse de savoir comment je vais payer mes impôts après cette réforme.

On peut très bien vivre sans les impôts, sans salaire, c’est plus difficile. Y a des priorités dans la vie et carpe diem.

J’aimerais bien vivre sans payer d’impôts mais faut pas rêver l’ami.

Rêvons, l’année 2017 ne sera pas taxable…

1 J'aime

Les frontaliers resteraient en déclaratif comme les indépendants …

Quid des travailleurs indépendants ? Si le système du prélèvement à la source est « relativement » simple pour les salariés, il est plus difficile à mettre en place pour les travailleurs indépendants (artisans, commerçants, professions libérales…). Dans un rapport publié en février 2012, la Cour des comptes soulignait que « les revenus des professions indépendantes sont difficilement compatibles avec une retenue à la source ». La juridiction financière prônait pour elles un statu quo avec un maintien de l’impôt déclaratif – cela concernerait environ 5 % des contribuables. Dans une décision de décembre 1983, le Conseil constitutionnel a assuré que le principe d’égalité n’était pas rompu si certaines règles fiscales étaient adaptées à la « nature particulière de l’activité (…) des travailleurs indépendants ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/06/17/prelevement-a-la-source-annee-blanche-ne-veut-pas-dire-que-vous-ne-paierez-rien_4656082_4355770.html#bLHCyo4v2jlUVXmi.99

1 J'aime

bonjour

pour les independants les charges sont pour mon compte prélevées mensuellement
pour l impôt a la source infirmiere sachez que pour le canton de geneve les impôts sont prélevés à la source
donc si vs travaillez sur ce canton vs n 'avez pas de souci à vs faire

1 J'aime

mythe mythe et re-mythe.

si vous avez des plus values d’actions, elles sont deja prelevées a la source depuis longtemps.
si vous avez des appartements en plus values a vendre, le notaire preleve a la source pour l’état epuis longtemps.

seule optimisation : pour quelqu’un a 80% ou (moins), repassez a 100% juste pour 2017, puis repassez a 80% en 2018. les 20% seront de facto non imposés…

et le gros point d’interrogation ce sont les reductions d’impots de 2017 (garde d’enfants, dons, service a la personne).

car si c’est pas perdu, alors ca va vraiment reduire les impots 2018 (reduc 2016 + 2017).

Bonjour, non je suis à Neuchâtel.
Du coup c’est mon employeur suisse qui va se charger de prélever à la source ?

Non, ça va rester comment avant.

L’employeur Suisse n’est pas le Larbin de Bercy, il n’en a rien à f. Que Bercy change le système.

non pour vous rien ne change.

par contre pour un couple mixte (frontalier + travailleur en France), est ce que celui qui bosse en France se verra prélevé l’impôt des deux (vu que l’employeur suisse en prélèvera rien) ?

ça serait assez marrant !!

Rien ne change donc en 2018 je payerais les impôts de 2017 ?
Ou alors en 2018 je payerais 2018 mais sans prélèvement à la source c’est à dire au mois de septembre normal ? :frowning:

Très marrant, et chaque mois, le salarié travaillant en France devra alors apporter des sous à son employeur.

votre assiette fiscale ne sera pas différente que pour un travailleur en France (2017 blanche). mais le mode de paiement sera toujours par les 3 tiers et pas a la source. ca change pas grand chose au final. l’impot a la source n’est qu’une complication inutile par rapport a une mensualisation qui tourne bien par ailleurs.

de plus le manque a gaganer pour l’état (une année d’impot) sera étalé dans le temps au fur et a mesure des départs en retraite et des décès donc cela ne se « verra » pas, pourtant la perte est bien réelle.

Je ne suis même pas certain que ça marche.
En théorie vous paierez en 2018 les impôts sur le revenu 2018 mais le Fisc se réservera le droit de redresser si l’année 2017 présente une anomalie (revenu exceptionnel, prime etc.).
Du coup, une différence de revenu de 20% risquerait de ne pas passer.

Il faut attendre les décrets d’application pour savoir.
Une seule chose me paraît acquise : il ne servira à rien de faire de l’optimisation fiscale sur l’année 2017 à moins d’un report possible sur 2018. Ça risque de mettre la pagaille dans pas mal de domaines comme l’immobilier par exemple.

à mon avis, pour les frontaliers imposés en France, ça restera en déclaratif, comme la Loi le permet, donc AUCUN changement .

Pas forcément. Il est tout à fait possible de nous mensualiser et de rectifier par la suite.
C’est la question à mille francs : serons-nous imposés sur le revenu de l’année N ou N-1 ?