Impot à la source zurich et conjoint

bjr
je vais devoir travailler dans le canton de zurich et donc etre imposé à la source (marié). Ma conjointe est assistante maternelle et gagne peu.
je sais que dans le canton de zurich pour le conjoint c’est un revenu théorique pour calculer le taux. il me semble que c’est 65000 chf, mais comme mon épouse gagne bien moins, peut on rectifier les impots avec le montant réel que gagne mon épouse ?

merci

Oui bien sûr que tu peux faire rectifier.

Je ne saurai te dire le formulaire exacte pour ça, je n’ai encore jamais eu le cas personnellement. Au pire si personne du forum ne peut te dire, j’ai souvent appelé les services des impôts au téléphone en Suisse, tu tombes sur des vrais gens, qui ont direct accès à ton dossier et qui la plupart du temps ne sont pas blasé et prêt à t’aider.*

*: toute ressemblance avec des personnes existantes de l’autre côté de la frontière est purement fortuite.

3 J'aimes

merci Tommy

et les frais kilométriques de la france jusqu’à zurich, tu peux les enlever ?
tu travailles aussi sur zurich ?

Mon chantier est sur Zurich mais fiscalement je dépend du canton de Zoug.

A Zoug il y a moyen de faire des déductions de frais kilométriques, c’est un peu une usine à gaz pour moi et comme j’ai une voiture de fonction je ne m’y suis pas trop intéressé.

Mais si c’est le cas sur Zug tu dois avoir la même chose sur ZH.

comme ça change d un canton à l’autre; j’ai vu que le canton de zoug est le plus avantageux fiscalement, mais je crois que zurich c 'est galère

petit up aucun frontalier dans le canton de zurich ??

Non.…!!! C’était dans le temps…

Le canton de Zürich est devenu très attractif fiscalement depuis quelques années…:smile:
Beaucoup partaient dans le canton de Schwyz , juste à côté… Il fallait donc faire quelque chose…et rendre Zürich plus attractif.

Zoug /Zug est certes imbattable …mais limité en offre d 'emplois… Zürich est devenu interressant… dans la région, car les impôts y sont bas comme dans ce fameux canton de Schwyz…ceci tout en étant un très important pôle économique dans le pays, avec ses nombreux emplois…

.
Je connaissais plusieurs personnes venant travailler à Bâle-Ville pour y travailler dans l 'industrie et rentrer chaque soir sur Zürich… C 'est dire… Texto…pour eux Bâle n 'était pas interressant du tout…!!!

C 'est clair, il ne faut pas non plus habiter en plein centre de Zürich, ceci à cause des loyers…Le Canton de Zürich est relativement grand, au niveau superficie…

(!! ) Les Cantons de Bâle-Ville, Genève, Vaud , Neuchatel et celui du Jura ont la plus grande pression fiscale en Suisse…
.

Je confirme. Je viens d’appeler le Steueramt du Canton de Zurich.
Le téléphone sonne, une personne répond immédiatement, aimable, compréhensive, didactique et patiente car il m’a falut bcp de temps pour comprendre ce que je devais faire.

J’ai contacté la direction régionale des impots à Colmar. 6 semaines d’attentes pour une réponse totalement hors sujet et ce malgré un exposé ultra clairement détaillé. (réponse obtenue après de nombreuses relances…)

Je crois que t’as tout dit… le jour et la nuit.

D’un côté on t’aide et fait en sorte que tu fasses tout juste du premier coup, de l’autre tu te demandes qui est au service de qui et qui paye qui. Limite si tu dois pas t’excuser d’oser les importuner.
Les meilleurs contacts que j’ai eu avec les impôts FR c’est encore par les mails internes sur la plateforme impots gouv, t’as pas l’impression de passer pour un relou ou de facto un mec qui essaye de gruger car il a des questions.

@Bertrand j’adore ton tableau, qui montre que même un mec qui gagne 250k CHF par an et qui a la « malchance » d’habiter Neuchâtel ne payera « que » 28% d’impôts, quand on compare à la France…
@jodie :
> Zur steuerlichen Berücksichtigung folgender abzugsfähiger Aufwendungen kann bis Ende März des
> Folgejahres ein Antrag um Neuveranlagung eingereicht werden (ein entsprechendes Antragsformular
> steht auf der Homepage zur Verfügung):
> - Schuldzinsen
> - Krankheits- und Unfallkosten
> - Behinderungsbedingte Kosten
> - Unterhaltsbeiträge, Alimentenzahlungen
> - Beiträge an anerkannte Formen der gebundenen Selbstvorsorge (Säule 3a)
> - Einkäufe fehlender Beitragsjahre in die Pensionskasse (2. Säule)
> - Effektive Berufskosten (Fahrtkosten, Weiterbildungskosten und Kosten des internationalen Wochenaufenthalts)

> - Kinderbetreuungskosten
> - Unterstützungsabzug
> - Gemeinnützige Zuwendungen, Spenden

Donc oui il y a moyen de déduire les frais kilométriques, après comment tu fais en détail, ça il faut chercher, je pense que tu dois prouver combien de kilomètres pro tu as fait et si tu n’avais pas moyen de faire meilleur marché avec le train. Au pire tu prends un conseiller fiscal qui t’explique pour la première année.

EDIT: Je t’ai encore trouvé ça :

1 J'aime

merci pr toutes vos réponses, cela m’a bien aidé
j’ai donc vu que pour la rectification des frais réels pour le trajet c’est une déduction maximum de 2500 chf, c’est peu vu que j’habite la région mulhousienne.

L’accord particulier relatif à l’imposition des rémunérations des travailleurs frontaliers, signé entre la France et la Suisse le 11 avril 1983, prévoit le versement d’une compensation financière par l’Etat de résidence(la France) à l’Etat du lieu de travail (la Suisse), en contrepartie du principe d’imposition des frontaliers au lieu de résidence ; celui-ci déroge à la règle générale d’imposition des salariés au lieu d’activité.

La France est ainsi tenue d’allouer aux cantons suisses signataires de l’accord, une part égale à 4.5% du montant brut des salaires versés aux frontaliers français par les employeurs suisses (art 2).
Les cantons suisses signataires de l’accord sont : Berne, Soleure, Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Vaud, Valais, Neufchâtel et Jura.

Ma question: pour les cantons signataires de l’accord mentionné ci-dessus, le travailleur frontalier, s’il est moins imposé en dans son canton de travail, peut-il opter pour le prélèvement à la source en lieu et place d’une imposition de ses revenus du travail en France?

Ma question:
Si la France nes respecte pas la retrocession, que ce soit en valeurs et/ou delais, le frontalier peut il etre soumis de gre ou dde force a l imposition sur le lieu de travail?

Parce que en plus la France ne rembouse pas la Suisse??

Je pose cette question, car les taux d’imposition sur le revenu sont beaucoup plus bas qu’en France!
Pourquoi se faire tondre en France si il y avait possibilité de se faire moins tondre dans le pays qui nous emploie?

Je répond à la questions que j’ai moi même posée!

La réponse est en fait dans l’article 1 de cet accord .

Article 1er
Les salaires, traitements et autres rémunérations similaires reçus par les travailleurs
frontaliers ne sont imposables que dans l’Etat où ils sont les résidents, moyennant une
compensation financière au profit de l’autre Etat.

Conclusion: le frontalier travaillant dans un des cantons cités dans l’accord, est obligé de payer ses impôts en France. …crotte…

La comparaison n’est pas aisée…entre Genève (à la source) et Vaud (en France), c’est kif kif, à part quand on arrive à a peu près 100/120kCHF cela devient un peu plus significatif, mais cela dépend du taux de change.
Le taux d’impositon est plus faible mais considère le brut, alors qu’en France c’est le net après abbatement.

Je pense qu’il faut surtout regarder les à côtés comme la taxation des plus-values mobilières (0 à Genève) et encore il n y’a rien de clair si celles-ci sont consédirées dans le salaires ou autres revenus n’entrant pas dans le champs d’application de l’impot à la source.

Et oui! Beaucoup de retard

C est pour cela que le Jura a vote l andernier pour l imposition a la source des frontaliers

Est ce que cette votation a aboutit?

Il semblerait que non:

Les citoyens ont vote contre, l argument massue etant le cout de la perception a la source pour les entreprises et l administration

Argument pipeau que celui du coût administratif pour le canton, car sur Genève c’est l’employeur qui se charge de collecter l’IR et d’éditer le certificat de salaire.
Et si l’employeur accepte cette charge c’est que cela ne doit pas être insupportable non plus…