Fraude Assurance maladie

Bonjour, je connais beaucoup de frontaliers suisse qui ne déclarent pas à la France de travailler en suisse ne déclarent pas leurs revenus à la France, ils ne se sont jamais déclarés à l’assurance maladie non plus donc n’en paye pas en France ni en suisse et certains depuis plus de 5 ans ! Tout en continuant de se faire soigner en France avec la carte vitale. Je trouve sa dingue comment ne peuvent t’il pas se faire attraper ? Cela représente une grosse somme d’argent que le frontalier honnête paye.
(Ps: Je ne dénoncerait personne):grimacing:

Dans un côté les gens sont mal informé et c’est vraiment le grand flou

que pensez vous des quelques 20000 suisses qui ne se declarent pas en france, n’en paye pas l’impots et qui beneficie de toutes les infrastructures comme l’ecole pour garder leur jolies petites plaques suisse et se la jouer resident?
cela represente pres de 20millions d’euros par an de perte fiscale pour les communes frontalieres, a coté de cela Geneve, interdit aux enfants de frontaliers d’utiliser les ecoles suisse alors que ces même frontaliers en payent l’impot…
la verité est que la France a clairement un probleme de controle, on peux habiter en France sans que personne ne le sache ce qui est impossible en Suisse car tout est centraliser a l’office de la population, une seule inscription suffit pour alerter impots, communes, assurance maladie etc… un exemple a suivre

2 J'aimes

La Suisse a un système pragmatique, la France a un système bureaucratique.

3 J'aimes

20000 suisses, vous êtes aussi bêtes que les résidents suisses anti-frontaliers ! La rétrocession dont vous parler concerne uniquement les personnes résidentes en France et travaillant dans le canton de Genève. Et 20000 personnes sont dans ce cas(enfin un peu moins depuis 3 ans), mais cela voudrait dire que tous les suisses résidents en France, et travaillant à Genève ne se déclarent pas. Ce qui est faux. Les communes dont vous parler ont tout loisir de dénoncer ces personnes au Fisc, tout comme ces personnes sont en droit de ne pas faire profiter leur part à leur commune.

Oui ces cas, non isolés, sont une plaie des deux côtés de la frontière. Ces cas sont bien sûr connus de l’AM française…ce qui justifiera, comme dans le passé, de mesures pour le bien de Tous les frontaliers.

Jusqu’au jour où ils vont se faire choper et venir pleurer ici car ils peuvent pas rembourser.

1 J'aime

Oui l’idée est d’en chopper régulièrement pour faire des exemples, puis d’utiliser politiquement ces cas pour foutre un coup de matraque à l’ensemble. Dans le passé, nous avions déjà ces cas avec des personnes qui déclaraient des pathologies importantes et qui se confiaient aux bons soins de la SS.

Tiens, lis cet article de la tribune de Geneve, c’est cadeau! Le maire de saint julien raconte aussi comme moi des conneries mais je reconnais une erreur dans mes propos, la perte fiscale n’est pas de 20 millions mais de 40!

Pourquoi le maire de St Ju ne dénonce t’il pas ces 600 personnes au fisc ? Il n’y a aucune obligation à se déclarer, quoiqu’en dise ce maire qui est juste là pour récupérer des subsides de Genève auquelles les mairies du reste de la France ne peuvent prétendre.

1 J'aime

pourquoi les suisses demeurant en france voisine ne se déclarent pas ? la prime Lamal pour frontaliers est bien moins chère que pour un résident fiscal sur GE par exemple.