Desinscription pole emploi

Désinscription pôle emploi ma boîte de placement me demande une désinscription
qui peux me renseigner
bonne soiree

qu’a répondu pole emploi ?

Votre futur employeur veut s’assurer que la France ne va pas mettre son nez dans vos charges… c’est fort logique au vu de la situation actuelle (cf sujet ci-dessous).

Voyez donc avec pôle emploi pour leur expliquer la situation et obtenir une attestation : votre employeur suisse doit pouvoir être certain que vous ne cumulez pas un chômage (rémunéré ou non) avec votre emploi.

Aujourd’hui pôle emploi propose à des frontaliers qui reprennent une activité de courte durée ou intérimaire de ne pas interrompre leur inscription (il suffit de les appeler en fin de mois et d’indiquer si vous avez travaillé ou non) c’est certes pratique sur le papier mais totalement incompatible avec votre future situation.

1 J'aime

J’ai pu me desinscrire en m’actualisant

Bonjour,

Je suis un peu dans la mĂŞme situation et donc je reprend le mĂŞme sujet.

Depuis début mars j’ai repris un travail en Suisse par intérim, c’est un essai pour le moment.
Mon agent interim m’a dit qu’il fallait que je me radi du pôle emploi pour pouvoir être payé par leur agence !
Sauf que si l’essai n’est pas concluant je me retrouve sans aucun revenu du jour au lendemain (temps de carence et temps de faire le dossier ARE).

Ma conseillère pôle emploi n’a pu me répondre je me tourne donc vers vous et votre expérience !

Cordialement

vous etes dans le cas typique qui pose probleme, et dont les autorités sous-estiment complètement l’impact.

pour le gouvernement, vous avez un emploi ou vous n’en avez pas. Hors, vous pouvez en avoir un a temps partiel, dont vous etes confiant, ou au contraire pas du tout. le risque de l’essai non concluant est bien réel, et vous avez raison de le souligner.

Hormis obtenir de l’employeur un « avis » sur leur feeling par rapport à vous, je ne vois pas quoi faire d’autre et ca reste bien maigre…

Rendez vous dans la permanence du député le plus proche et expliquez leur la situation. Ils sont « aussi » là pour ça.