Démission et arrêt maladie

Bonjour, j’ai démissionné de mon emploi suite à des conditions de travail déplorable dans la restauration.
On m’a mis en arrêt jusqu’a la fin de celui. Cela repousse t’il mon préavis?
Cordialement.

le preavis est la pour proteger les deux partis

en cas de licenciement ca vous protege vous => vous avez le temps de trouver autre chose et n’etes pas du jour au lendemain sans travail

en cas de demission ca protege l’employeur => il ne perd pas directement sa main d’oeuvre et l’ancien salarié peut eventuellement aidé a formé son successeur

dans quelques cas, l’employeur dit : vous restez a la maison

mais si ce dernier ne dit rien, faire un arret maladie durant le préavis, ralonge ce dernier

C’est faux.

Il s’agit d’un des rares cas où le droit suisse ne protège QUE le travailleur.

« Les délais de protection ne s’appliquent que si la résiliation émane de l’employeur. Si c’est le travailleur lui-même qui présente sa démission, il ne peut se prévaloir d’un délai de protection. »
Corolaire, en cas de maladie conjugué à une démission, il n’y a pas de report du préavis pour autant que « L’empêchement de travailler ne doit pas être imputable à la faute du travailleur ».

https://www.seco.admin.ch/seco/fr/home/Arbeit/Personenfreizugigkeit_Arbeitsbeziehungen/Arbeitsrecht/FAQ_zum_privaten_Arbeitsrecht/kuendigung.html#accordion1573259209347
(« Je suis malade ou accidenté. Mon employeur peut-il malgré tout me donner mon congé ? », 5ème paragraphe).

ok j’ignorais cette subtilité

donc maladie pendant la periode de préavis suite a un licenciement = ce que j’ai dis plus
mais
maladie pendant la periode de préavis suite a une demission ou un accord mutuel = la date n’est pas ralongée

Ce genre de detail doit bien embeter quelques employeurs qui du coup peut potentiellement ne jamais revoir le demessionnaire et donc pas faire de « handover »
mais bon pourquoi pas…

mea culpa pour l’erreur :blush:
j’avoue que je n’ai jamais fait de longue maladie et encore moins posé de maladie apres une demission

Potentiellement, mais la Loi dit bien que l’empêchement ne doit pas être de la faute de l’employé, dans l’idée cela ne doit pas servir à « punir » un patron peu apprécié ni à se défiler devant ses devoirs, même en étant démissionnaire.

En pratique, c’est comme tout. Ça dépend du cas.