Cross-border worker: to be, or not to be: that is the question

Hello,

J’ai 6 ans d’expérience en développement logiciel .NET, dont un peu plus de 5 ans à l’étranger (en Asie et en Amérique du nord). Je parle anglais et français (mais pas l’allemand, ni celui d’Allemagne (inc. Bavière) ni celui de la Suisse ;-))

Ma femme a récemment trouvé un travail sur Genève sur du 150kCHF, je vais surement continuer de bosser sur Paris dans la finance (j’ai un salaire de 54ke + avantages) pour un an ou deux histoire de ne pas trop changer de travail trop trop rapidement.

Il y a deux ans j’avais eu une offre sur Neuchâtel pour du 110-120kCHF mais j’avais d’autres plans d’expatriation à l’époque.

Le truc c’est que ma femme n’est pas française (elle n’est pas de l’union européenne) et c’est grave la merde pour les visas et tout même si on est légalement mariés… elle parle chinois et anglais parfaitement, elle a double barreau US / Chine, du coup l’opportunité tombe à pic car ça faisait un an que l’on faisait un peu de la longue distance en mode à l’autre bout de la planète).

J’envisage après une année sur Paris d’aller moi aussi sur Genève pour bosser dans un premier temps. Le soucis que l’on voit c’est que Genève c’est cher et que… nous on est pas super voiture friendly… et on se demandait si on pouvait s’en sortir:

  • Pour vivre dans Genève sans voiture (et profiter ?)
  • Si après des annĂ©es elle peut avoir une carte de sĂ©jour pour la France et ĂŞtre tous 2 cross-border workers, on se demandait si le train pour aller travailler Ă©tait assez reliable et quels seraient les bons endroits / villes en France pour habiter pour les personnes qui n’aiment pas trop conduire en Ă©tant frontalier (ça se trouve ma question va faire rire, mais bon je demande quand mĂŞme).

On se pose aussi la question de savoir si pour elle toute seule 150kCHF suffira pour vivre confortablement dans Genève ou banlieue proche vu le shortage du nombre d’appartements.

Si on était deux tout de suite la question ne se poserait pas car avec qqchose qui s’approcherait des 300k je pense que ce serait ok.

Enfin même si cela pourrait demander un autre post, est-ce que vous voyez une différence dans les modes de travail des deux cotés de la frontière, est-ce que les suisses romands sont si différents dans leur corporate culture ou c’est juste pareil ?

J’ai vu des grosses différences (je vais caricaturer et forcer le trait sachant qu’il y a des différences entre chaque team et chaque entreprise) entre la France (ça râle et on a plein de vacances, merci les rtts), l’Asie (masse OTs, pas de vacs et teambuildings tout le temps…) et l’Amérique du Nord (fake smiles, backstabbing et massive layoffs), mais je me demande quand même, même si la distance géographique est moindre.

Déjà oublie le statu de frontalier pour elle, tu passe du temps dans ta caisse, les transports ne sont pas au niveau, c’est très compliqué administrativement côté français (impôts). Vivre à la frontière ça va bien quand tu es Français ou francophone, le seul avantage est qu’un logement est trouvable plus facilement qu’en Suisse et la bouffe moins cher globalement.

Genève serait un bon point de chute pour vous rapprocher. Niveau transports en commun il n’y a pas de soucis, c’est assez dense et l’aéroport peut-être atteint en train en qq minutes depuis le centre. Vols vers CdG ou Orly.
Pour le logement, oui c’est très cher et très compliqué. Comme je dis souvent, il faut négocier avec sa boite sa relocation, ils ont l’habitude de ce genre de demande sur Genève.

La ville est vraiment petite, on peut pas parler de banlieue, ce serait plus la zone frontalière autour de Genève la banlieue.

J’ai travaillé à l’étranger et continue de travailler à l’international. Ici, ou du moins dans les boites que j’ai faite, c’est une culture de travail internationale « lissée », dans le sens ou je n’ai pas ressentit les travers que tu cites plus haut et que j’ai aussi vécus.

Pour le reste c’est un choix de vie (vie urbaine vs lac/montagne), donc pourquoi pas Genève dans un premier temps. Si tu la rejoint alors vous pourrez envisager de vivre sur France.

1 J'aime

Merci beaucoup pour ta réponse, c’est vraiment sympa !!!

C’est ce que j’imaginais dans les grandes lignes.

Pour son package de relocation on le saura demain, on sait juste que le montant annuel a été validé et que la boite donne 200 chf /mois pour payer une partie de l’assurance, après il va y avoir plein de détails dans l’offre complète. En fait c’est pour une grosse boite de commodities chinoise (mais team internationale sauf upper management) dans son cas c’est pour faire legal counsel.

Juste pour confirmer 150kchf c’est assez selon toi pour une personne seule avec une vie pas extravagante et pour pouvoir mettre de coté ?

Cofco?
C’est a 2 pas de l’aéroport.
La route majeure a cote est celle qui mène aux nations unies et de ferney gex vers le centre ville, un tres gros bouchon le matin et le soir. Donc privilégier b’habiter a Geneve.
Juste a cote est un grand centre de vie (grand et petit saconnex) avec beaucoup de logements, et une dispo interessante.
150k = aucun probleme pour vivre a geneve
Pour comparer, c est 3x le salaire d une caissiere

Oui c’est Cofco ^^’

Ma femme a plus un background finance (genre Rabobank et Law firm).

On hésitait partir pour HK mais au final la Suisse est plus avantageux dans mon cas, je pense viser 130kchf lorsque j’aurai 7-8 ans d’expérience au moment de bouger.

Nickel merci encore pour toutes vos réponses !!!