Credit en Francs Suisse capital restant du, enorme

Bonjour à tous!

Apres un pret contracté en 2008 à un taux de change de 1,60chf pour 1€, je me retrouve aujourd’hui avec le taux de change à 1,13chf pour 1€ à devoir à ma banque plus d’argent que ce que j’ai emprunté…
Je cherche à vendre mais c’est juste impossible sans perdre de l’argent…
Il y a t’il d’autres personnes dans cette situation?

Salutations.

François

1 J'aime

Malheureusement tu n’es pas seul dans ce cas.
Tu peux attaquer ta banque si tu n’as pas reçu d’avis éclairé au moment de la signature. Vu les sommes en jeux, j’imagine que cela peut valoir le coup. En faisant une recherche tu trouvera plus d’info sur ce forum.

Pour les prêts récents on doit maintenant signer une feuille d’information comme quoi on prend connaissance des risques en cas de variation du taux de change.

Tu peux aussi louer (en EUR) pour continuer à rembourser. Tant que tu n’as pas vendu tu n’a rien perdu.

3 J'aimes

Non, vous ne devez pas plus d’argent que ce que vous avez emprunté !

En 2008 vous avez emprunté des CHF, et aujourd’hui, la somme restant due en CHF est bien plus petite que celle empruntée en 2008.

L’Euro n’a rien à voir là dedans. Si vous décidez de faire ce calcul, alors il ne fallait surtout pas emprunter en CHF à l’époque.

En 2011 j’ai emprunté 95’000 CHF à 1.30. Aujourd’hui, à 1.13, je dois à la banque 19’000 CHF

1 J'aime

Vous êtes dans le même cas que moi…
Au taux actuel, je suis enfin à l’équilibre (l’appartement vaut le prix en € correspondant aux CHF qu’il me reste à payer), j’ai donc payé 10ans pour rien un crédit qui coûte 2 fois plus cher que si j’avais loué mon propre appartement.

J’ai fait racheter mon crédit sur les conseils de ce forum pour payer un peu moins cher mais ça ne change rien au problème.

Vous avez fait racheter le crédit par une autre banque? En euros?
Aujourd’hui effectivement si je vend pas et comme mes revenus sont en francs suisse, c’est ok. Mais la, je veux vendre, comme dans 80% des gens qui achète, je vais pas au terme de mon crédit. Je vais vendre mon bien en euros, et il faudra convertir en francs suisse la somme pour rembourser la banque au taux du jour…

Si le prêt est indexé sur le taux LIBOR et que le taux négatif n’est pas appliqué (cas du crédit Mutuel) alors il y a moyen de forcer la banque à rembourser le trop prélevé en passant par la case justice. Ca ne règle pas tout mais ca allège la perte.

Justement, lorsque l’on prévoit de vendre, il ne faut pas prendre un emprunt en CHF.

En même temps, votre prèt en CHF vous a coûté bien moins cher qu’un prèt en Euros, et c’est certainement ce qui vous a incité à y souscrire.

J’ai déjà entendu ça quelque part et ça m’a surpris. C’est confirmé ?

Le crédit ne coûte pas plus cher puisque logiquement vous remboursez toujours la même somme en CHF. C’est juste que votre revenu ne profite pas pleinement de la hausse du cours.

Je veux dire que mon bien se louerait 800€ par mois et que je rembourse 1500€ par mois (au taux actuel). J’ai donc en quelque sorte loué mon appart 10 ans à la banque pour 2 fois le prix.

Je comprend bien votre calcul.
Au risque de me répéter : lorsque vous avez un prèt en CHF, il ne faut plus parler d’euros. Sinon vous vous faites du mal.

C’est complètement virtuel.

Non, toujours en CHF mais pour un taux bien meilleur et une assurance 2 fois moins chère. Le racheter en €, ça engage un taux plus élevé et des frais plus élevés.

Soyons sérieux.

Pour le frontalier, le cas le plus défavorable est en général la baisse du CHF, pas sa hausse.
Personne n’a jamais vu venir un taux de change à 1.10 alors qu’on a passé des décennies autour de 1.50.

J’avais fait des simulations avant d’opter pour le prêt en CHF et le cas le plus défavorable était l’effondrement du CHF à 2 CHF pour 1€ et dans ce cas seul le prêt en CHF permettait de manger à la fin du mois.

Le risque de perte à la revente en cas de forte remontée du CHF n’était pas un scenario envisagé à l’époque, au contraire. De fait, les frontaliers ont souvent été mal conseillés par leur banquier.
La preuve, c’est que la jurisprudence leur est favorable : https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/credits-toxiques-justice-soulage-frontaliers/story/30827150

Le taux négatif est bien appliqué…

1 J'aime

Dans la même banque?

Vous avez pensé à attaquer votre banque?

J’ai mal lu, le libor négatif a été appliqué

Le coup du libor negatif va permetre de grapiller sur les intérêts payés depuis 2-3 ans. Mais pas regler le capital restant du qui est justement une conséquence du risque de change.
Selon la forme du document de « mise en garde sur le risque de change » vous pouvez faire valoir un defaut de conseil ou de transparence.
Mais guerre plus pour le restant due.

C est le cas egalement des mairies et des footballeurs qui « découvrent » que un taux de change cela evolue.

Ceci dis le cas inverse aurait egalement pu se produire.
Au passage lors de la vente de ma maison, j ai découvert que certains notaires vérifient aupres de la banque que le montant de la vente couvre bien le credit, pour rendre la maison « vendable ». Ce qui je trouve est une bonne precaution…

2 J'aimes

des precisions francois svp pour quelle banque?
parce que a ce jour la plupart des forumeurs dont le taux negatif a été appliqué c’est parce qu’ils ont envoyé leur banque en justice

je n’ai pas lu à ce jour sur ce forum qu’aucune banque appliquait un taux negatif en temps normal sauf decision de justice

D’accord avec Tipiak.

Arrêtons de faire comme si nous n’étions pas au courant qu’un risque de change pouvait exister.

Maintenant si tu veux limiter la casse, soit tu loues ton bien, soit tu injecter ton 2eme pilier pour amortir au max.
Malheureusement on ne peut pas gagner à tous les coups.

1 J'aime