Creation de fils directs en contact avec nos Ă©lus

Bonsoir,
Je propose les actions suivantes:
Créons un fil par département frontalier et copions le contenu des courriers que nous allons envoyer à nos élus: maires, députés et sénateurs.
Envoyons leur tous des courriers régulièrement avec nos noms et publions leur réponses.
Et tenons des statistiques sur ce fil.
Commençons à les solliciter vigoureusement, voire les harceler s’ils ne répondent pas.
Ainsi, on pourra quantifier précisément le résultat de leurs actions.
Je propose un courrier cordial et poli à nos élus avec un ensemble de questions ciblées sur la cause frontalière.
Merci de ne pas pas polluer ce fil.
Toute idée constructive est la bienvenue.
Si vous trouvez cela débile, alors on ferme.
Cordialement.

tres bonne idée, avec pour chaque début de file les députés que l’on peut contacter et les actions qu’ils ont déjà faites (ça devrait ps prendre trop de place) qui est mis à jour au fur et à mesure.

Bonjour,

Qu’y aurait il dans ces courriers ?
Exemple de questions ?

Bonjour Alain,

Exemple de questions:

Suite à la décisions des TASS donnant raison aux frontaliers, quelle est votre position vis a vis de l’appel de la CPAM?

Comment justifiez-vous que des centaines de travailleurs frontaliers doivent avancer des frais de justice, encombrer les tribunaux, et très certainement se faire dédommager par la CPAM par la suite?

Que comptez-vous faire pour arrĂŞter cette gabegie?

Quand allez vous agir pour avoir un comparatif entre les prévisions des conséquences de la fin des assurances privées et la réalité?

Que comptez vous faire pour montrer qu’une minorité peut être entendue et considérée par le gouvernement sans casser des vitrines, bloquer le Pays et l’Euro, laisser traîner des poubelles dans les rues, bref sans hypothéquer les perspectives de croissance et les retombées du tourisme?
Il serait peut-être temps de montrer à la CGT et consors que d’autres moyens existent et d’en faire la preuve.

Ce n’est qu’un exemple que je m’empresse d’envoyer à Mme Duby-Muller

Nicolas

ils diront : nous soutenons la decision du TASS et trouvons cette situation scandaleuse

ils diront : nous ne comprenons pas que le gouvernement persiste alors qu’en toute logique cela devrait cesser

ils diront qu’ils contacteront la ministre

MAIS nous savons tous qu’elle est borné… il faudrait vraiment beaucoup d’elu pour lui faire entendre raison…
et comme cela s’arretera a un simple courrier… bah on sera exactement dans la meme situation que maintenant …
bah oui faut pas que l’elu local qui a peut etre envie d’avoir une place plus haut froisse le pouvoir en place

et celui qui se contente de sa place, ne va pas risqué de voir reduire ses subventions pour une cause qui ne l’interesse pas

Et voilĂ  le premier fil!

----- Mail transféré -----
De :
À : ; « depute@virginiedubymuller.fr » depute@virginiedubymuller.fr
Envoyé le : Jeudi 9 juin 2016 10h53
Objet : Re: jugement TASS Mulhouse sur l’assurance maladie des travailleurs frontaliers

Bonjour Mme la Députée,
N’ayant pas recu de réponse à mon dernier message, je vous recontacte sur le même sujet.
Je
me permet de vous faire remarquer que le manque de réponse aux
électeurs qui vous interpellent n’encourage pas à redonner la confiance
(perdue depuis longtemps) dans les Ă©lus, surtout au vu de toutes les
dérives que tout un chacun peut constater.

Je mets cet email en copie publique sur le forum.frontaliers.io
Suite
au jugement rendu par le TASS de Mulhouse le 29 février, très argumenté
et très détaillé, et suite notamment à l’appel de la CPAM.
En
respect de la Constitution, je vous demande formellement de justifier
de la bonne utilisation des deniers publics dans ce cas.

Suite à la décisions des TASS donnant raison aux frontaliers, quelle est votre position vis a vis de l’appel de la CPAM?

Comment justifiez-vous que des centaines de travailleurs frontaliers
doivent avancer des frais de justice, encombrer les tribunaux, et très
certainement se faire dédommager par la CPAM par la suite?

Que comptez-vous faire pour arrĂŞter cette gabegie?

Quand allez vous agir pour avoir un comparatif entre les prévisions
des conséquences de la fin des assurances privées et la réalité?

Que comptez vous faire pour montrer qu’une minorité peut être
entendue et considérée par le gouvernement sans casser des vitrines,
bloquer le Pays et l’Euro, laisser traîner des poubelles dans les rues,
bref sans hypothéquer les perspectives de croissance et les retombées du
tourisme?
Il serait peut-être temps de montrer à la CGT et consors que d’autres moyens existent et d’en faire la preuve.

Cordialement,

   De : 

À : « depute@virginiedubymuller.fr » depute@virginiedubymuller.fr
Envoyé le : Lundi 14 décembre 2015 17h24
Objet : jugement TASS Mulhouse sur l’assurance maladie des travailleurs frontaliers

Bonjour Mme la Députée,
Je me permets de vous interpeller au sujet de l’assurance maladie des travailleurs frontaliers.
Vous
n’êtes certainement pas sans connaître le détail du combat de certains
contre l’obligation de s’affilier à la CMU et les conséquences sur la
possible double affiliation obligatoire. Je vous encourage Ă  lire le
livre noir Ă©crit Ă  ce sujet
(http://frontalier.moncoachfinance.com/2015/12/forum-des-frontaliers-alerter-pour-avancer-11284.html).
Au
delà de ces difficultés, le TASS de Mulhouse saisi en référé a donné
raison à la travailleuse frontalière et condamné la CPAM à la dédommager
à hauteur de 1’500 EUR pour frais de justice.
Les estimations parlent de 25’000 frontaliers en conflit avec la CPAM au sujet de leur affiliation.
La CPAM encoure donc un risque de 37.5 Millions d’euros suite à ce jugement.
Pouvez-vous
me confirmer et détailler les actions prisent par le gouvernement pour
éviter de dépenser 37.5 millions d’euros en dédommagement de frais de
justice + les honoraires d’avocat de la CPAM + les coûts administratifs,
alors que la CPAM accuse un déficit record?
Il
me semble que les récents résultats électoraux doivent motiver les
forces politiques des RĂ©publicains, du PS et des Verts Ă  agir dans
l’intérêt des Francais, plutôt que de leur faire perdre du temps et de
l’argent dans des combats judiciaires.
Dans l’attente de votre réponse,
Cordialement,

Bonjour Nicolas,

J’ai voulu vous répondre, mais Alain68 l’a fait plus rapidement. J’aurais écrit comme lui.

Le gros de la réponse se trouve dans votre mail à cette élue :

1 J'aime

Entièrement d’accord avec vous les Alains,

Mais nous sommes en démocratie. Donc notre devoir de citoyen est d’interpeller les élus. Si on se résigne, autant quitter la France et la nationalité, mais ceci est uniquement mon point de vue.

Et honnêtement, je suis révolté par les actions de la CGT et ce que le gouvernement et les entreprises publiques leur accorde.
Je suis également révolté qu’il y ait dans notre pays une prime à la casse et que ceux qui respectent les procédures voient de telles marques d’irrespect de la part de la classe politique.

Je suis vraiment admiratif du système politique démocratique suisse, même s’il n’est pas parfait.

Mais je suis vraiment contre le suicide politique francais qui entraîne tout un pays avec lui.

le but de ma reponse n’est pas de vous degouté ou de vous empecher de faire ce qui vous semble juste

mais je pense que malheureusement cela n’aboutira a rien.
pour les elus (du moins les haut placé) tout ce qui compte c’est LEUR avantages a eux…
le peuple => juste des bons a rien qui doivent voté une fois tous les X années

risque de perdre sa place ? inexistant tant que le FN fait des bons scores et que les magouilles entre partis pour NE SURTOUT PAS AVOIR de FN au second tour fonctionne…

donc soit pas de reponse
soit une reponse type en esperant que vous lui lacherez la grappe a nouveau durant 6 mois ^^

tant que les frontaliers restent sage et calme, pourquoi le pouvoir en place devrait faire marche arriere :confused:

il n’ecoute deja pas ceux qui font chier, alors ceux qui restent assis sagement dans leur coin …

Analyse malheureusement très proche de la réalité :frowning:

Et dire que lentement, jour après jour, ceux qui ont choisi la cmu se rendent compte des premiers soucis…lors d’accidents.

quand ceux la se reveilleront, il sera helas trop tard… car les élu diront => ca fait X années que la cmu fonctionne, on a rien changé depuis alors pourquoi venez vous nous faire chier maintenant ???

Oui, mais en règle générale les cpam ne renvoient pas les facture d’hosto aux victimes d’accidents. Sauf s’ils sont frontaliers…

pas d’exemple de courrier. Je ne prétends pas être le cdtf, que je respecte. Chacun peut formuler ses soucis, angoisses et difficultés administratives, avec ses propres mots.
Le but est de mettre la pression sur nos Ă©lus, sans les harceler.
Et de mettre Ă  jour ces Ă©changes sur ce forum.
L’idée est de leur dire : vous êtes élus, vous êtes nos interlocuteurs, on ne vous lachera pas.

Bravo pour votre réponse, c’est exactement ça. Je posterai ce WE le contenu des mails que je vais envoyer. Je rentre juste de Zürich la.

Le but est de leur mettre la pression. On doit les faire ch?er tout le temps.
Pas la peine de faire les réponses à leur place.
Merci.

c’est pas que c’est débile c"est juste pas tres utile à mon humble avis

je respecte votre avis.

quelles sont les solutions ?
car objectivement, se plaindre ici ça détend mais ça fait pas avancer les choses.

donc quelles sont nos options ?
1/ faire des requêtes de plus en plus fréquentes auprès de nos élus
2/ casser une CPAM
3/ bloquer l’économie locale (blocage d’aéroport, blocage de l’autoroute)

à aujourd’hui, le consensus était de ne pas considérer les options 2/ et 3/.

Maintenant, avons nous épuisé tout recours ? Sommes nous dans l’option 2/ et 3/

en tous cas, chacun va devoir se poser la question…

1 J'aime

casser c’est mal
mais on peut aussi « occuper » les lieux et empecher un certain directeur anti frontalier de rentrer chez lui a l’heure ^^