Autoentrepreneur en suisse?

Bonjour a tous,

Je suis nouvelle et j’ai grandement besoin de vos lumières, je m’explique :

J’ai eu une proposition afin d’exercer dans une entreprise déjà existante en payant la moitié du loyer.
J’aurais donc le statut " d’autoentrepreneur "

Savez vous quel serait le statut le plus intéressant ?
Puis je me déclarer autoentrepreneur en France et exercer en Suisse? ou est il plus intéressant de tout faire en Suisse?
Ai je le droit d’habitez a la frontière ?
Vers qui dois je me tourner pour effectué toute les démarches administrative ?
Niveau santé comment ca ce passe ?

J’espère que vous pourrez me renseignez !
Merci beaucoup
Clara

1 J'aime

Moitié du loyer, c’est bon, mais ça fait pas de vous une
www.raisonindividuelle.ch

Mais le plus dur est fait, suffit de créer votre entreprise, sinon vous serez « employée » dans la structure existante…

L’équivalent d’autoentrepreneur, en Suisse, c’est raison individuelle…et c’est auto-entrepreneur ++, sans les limitations de CA :sunglasses:

1 J'aime

Merci pour votre réponse !

Donc la raison individuelle est plus intéressante que l’auto-entrepreneuriat français ? Si oui en quoi ?

vous ne pouvez pas être auto-entrepreneur en Suisse…

L’auto-entrepreneur, c’est franco-francais uniquement. On a voulu faire un statut limité, pour démarrer, ensuite pour se développer, les personnes doivent migrer vers une autre forme juridique…

L’équivalent en mieux de l’auto-entrepreneur Francais en Suisse, c’est la raison individuelle, moins de charges, pas de limitation de Chiffre d’Affaire…

En tant que frontalière ( vous aurez un permis G avec mention indépendant, vous cotiserez en Suisse et paierez les impôts en Suisse. Comme vous avez déjà un local, c’est bien plus facile…

Je comprends bien merci pour vos explications :blush:
Il est donc possible d’être en raison individuelle et d’être frontalière
Cela ne pose pas de problème a création du statut raison individuelle ?

Non, sauf les professions réglementées, mais je pense pas que ça vous concerne …

vous avez le local et l’adresse suisse, c’est déjà un bon début :joy:

  1. Vous vous inscrivez au registre du commerce sous

avec le nom de votre boite ( votre nom doit être dans l’intitulé )

exemple
Coiffure « Yvonne », Yvonne Kuratle-Amgwerd Coiffure & Kosmetik

Vous pouver fouiller dans la base de donnée du registre du commerce
pour votre activité ( voir comment d’autres ont fait, ne pas faire de doublon )

https://www.zefix.ch/fr/search/entity/welcome

Et vous aurez un extrait du registre du commerce qui en impose…( payant, mais pas trop )

Cette inscription fera que les impots Suisses vous contacteront pour payer l’impot sur les bénéfices.

  1. Avec cet extrait, vous vous inscrivez à la Caisse de Compensation, en leur présentant un business plan qui tient la route… Cette inscription déclenchera les appels de cotisations…

  2. Inscription à la TVA

  3. Puis vous demandez un Permis G avec autorisation « activité indépendante » à l’adresse de votre boite à
    la police des étrangers…

Ensuite, vous reste plus qu’à travailler :smirk:

Mais de grâce, faites le sérieusement, pas pour jouer, les Suisses n’aiment pas si vos intentions sont pas sérieuses…il y a déjà le filtre de la caisse de compensation pour éliminer les activités qui tiennent pas la route…

Etudiez ceci :

Ensuite, une fois décidée , la pluspart des formalités se font en-ligne ici
https://www.easygov.swiss/easygov/#/fr

Salut,

je me demande si il bien vu de facturer avec une société française des prestations de service de manière régulière ? :grin: :thinking: