Amende accident suisse

Bonjour,

Je me permets de créer un sujet car je n’ai pas trouver réponse à ma question.
Alors voila, en prenant la voiture de mon travail hier, je me suis rendu à Lausanne. Étant en retard je me suis garé et j’ai oublié de mettre mon frein à main (et ma vitesse). Du coup ma voiture, est sorti de la place pour venir taper contre un véhicule garé à 30 m (heureusement les roues étaient braquées). Résultat la police m’appelle je me dépêche d’aller sur place heureusement pas de victime et très peu de casse.
Je fais ma déposition avec eux, je reconnais bien entendu les faits, c’est entièrement de ma faute et je m’en veux vraiment pour le coup.
On me dit que je vais avoir une amende (après un rapide tour sur internet je trouve ce lien http://www.ne.ch/legislation-jurisprudence/pubfo/ArrRegCE/Documents/2012/FO47_65_PG_ListeComplete_AmendesTarifees_decembre2012.pdf qui page 27 indique le montant)
Bon 300 fr Ch çà m’embête mais c’est de ma faute donc je peux comprendre.
Mais j’ai entendu qu’on pouvait me suspendre mon permis en suisse pendant 3 mois!! Et la ça serait vraiment catastrophique j’en ai quand meme pas mal besoin pour mon boulot puis je dois me rendre sur mon lieux de travail. Je voulais savoir si je psychotes totalement ou si c’est sur que je vais avoir cette sanction.
Et si quelqu un a une idée du délais pour recevoir tout ca m’aiderait.
Merci d’avance

Bonne journée

Difficile à dire mais je sais qu’une amie de passage, qui avait coupé par la Suisse et fait un excès de vitesse (+10km en agglomération) a reçu une lettre la convoquant au tribunal en Suisse et lui indiquant qu’elle risquait comme vous une suspension de permis en Suisse.

Elle a fait une lettre expliquant la situation et s’en est tiré avec seulement l’amende.

Je pense que vous pouvez peut être tenter la même chose si vous êtes vous même convoqué (ce qui n’est pas encore le cas), en reconnaissant sa faute, en l’assumant, en expliquant aussi que vous vous êtes rendus sur les lieux immédiatement etc… cela peut adoucir le verdict.

A prendre avec des pincettes toutefois, ce n’est qu’un retour d’expérience.

a mon avis vous psychotez… il n’y a eu aucun blaissé, de la legere casse, sans doute votre premier accident en suisse et qui plus ai juste pour une histoire d’oublie de frein a main…
Si vous avez pas fait le francais raleur, chiant et casse pied, je vois pas pourquoi ca irrai aussi loin.

1 J'aime

Merci beaucoup pour vos réponses,
Oui c’est mon première accident en suisse (mon premier tout court d’ailleurs). Non j’ai pas fait le râleur, loin de la j’étais pas fier de moi (je le suis toujours pas d’ailleurs)
Dès que j’aurais la réponse je vous tiendrais informé.

Merci

A cause de l’imprudence !
Certes, pas de blessés, peu de casse. Mais une voiture qui se déplace sans personne au volant est un énorme danger potentiel.
Tout dépend maintenant de l’autorité qui décidera de poursuivre, ou non.

Un de nos conducteurs s’est fait arrêter pour non respect des distances de sécurité. Les flics ont appuyés en dénonçant les faits au procureur qui a décidé de poursuivre aussi. Resultat : 3 mois !!!

hé bah … .ca rigole pas… tu m’etonne que les suisses qui viennent en france font SOUVENT les zouaves … ils se lachent car chez eux ils peuvent rien faire ^^

bon je pense surtout que ca depend des forces de l’ordre
mais bon ca sert a rien de psychoté, ce qui arrivera arrivera

mais j’ai bien envie de savoir la suite :wink:

il y a une différence entre ce que vous encourez (= peine maximale) et ce que vous allez probablement avoir.

0,00001% de chance que vous ayez autre chose que l’amende.

Bonsoir,

Alors merci à tous pour vos commentaire. Je pense que je me prend un peu trop la tête puis c’est vraiment rageant un oubli comme ça.
Comme Alain la dit c’est grave, j’en ai bien conscience.
Après je trouve forcément que avoir une suspension de permis pour ça c’est exagéré mais de toute façon je n’ai pas vraiment le choix…
Sinon juste est ce quelqu’un à une idée du délais avant d’être fixé ? Un collègue m’a dit 15 jours mais je demande quand même.
Bonne soirée

Encore une fois si je prends mon exemple j’avais été surpris des délais, sachant que mon amie n’avait jamais mis les pieds en Suisse, qu’il faut recroiser les infos de la plaque FR avec des fichiers français etc… elle avait reçu la convocation et l’amende chez elle avant un mois.

Pour relativiser:

Nous avons retrouvé l’automobiliste qui s’est garée place Bel-Air ce jeudi matin sur les rails du tram, entraînant une importante perturbation du trafic. Elle travaille dans une banque voisine. «Je ne me suis pas rendu compte, dit-elle. Je pensais me garer pour quelques minutes, puis j’ai été accaparée par mes activités et j’ai oublié.»

Elle dit n’avoir pas l’habitude de venir en voiture au travail. «D’habitude, je prends les transports publics. Je n’ai pas vu que j’étais garée sur les rails.» Et quand on lui dit qu’elle a bloqué de nombreux bus et trams, elle conclut: «Je suis vraiment désolée.»

Une grosse facture

Ce stationnement illicite lui coûtera cher. Selon nos premières estimations, il lui faudra payer 1800 francs. Et encore, c’est une estimation basse.

Les TPG facturent en effet chaque minute perdue pour chaque véhicule, comme l’indique Marthe Fincati, du service de presse des TPG. Or, ce matin, de nombreux bus et trams se sont retrouvés bloqués à cause de cette automobiliste.

La facturation dépend du type de véhicule et de sa capacité. Pour les trams qui circulent en convoi, c’est 25 francs la minute. Pour les autres trams, 18 francs. Pour les trolleys et les bus, 8 francs. On additionne tous les véhicules bloqués selon leur tarif et le temps durant lequel ils ont été à l’arrêt.

Décompte provisoire

Les TPG n’ont pas encore fait le décompte définitif de tous les véhicules bloqués. Mais en prenant simplement le premier véhicule de chaque ligne, voici ce que cela donne.

Le tram 14 a été bloqué 40 minutes. A 18 francs la minute, cela représente 720 francs.

Le bus 5 a été bloqué 38 minutes. Total: 304 francs.

Le bus 10 a été bloqué 29 minutes. Total: 232 francs.

Le bus 3 a été bloqué 25 minutes. Total: 200 francs.

Selon ces calculs, les TPG devraient ainsi facturer 1456 francs au minimum.

A cela s’ajoutent les bus qui suivaient, pour lesquels il faut faire le même calcul selon leur temps de mise à l’arrêt. Impossible pour l’heure de savoir combien ils étaient. «Assez rapidement, les bus suivant sont détournés, ce qui limite les blocages», explique Marthe Fincati.

L’impact de ces perturbations n’est pas négligeable pour les voyageurs. Ces quatre lignes citées ci-dessus représentent un gros quart de la fréquentation du réseau urbain principal.

Mauvais stationnement et fourrière

A ce montant, il faut ajouter l’amende pour mauvais stationnement. «Dans ce cas, le gendarme de service n’a pas verbalisé, nous attendrons la dénonciation des TPG, explique Silvain Guillaume-Gentil, du service de presse de la police. Mais l’amende pour un stationnement sur un site propre du tram s’élève à 120 francs.»

S’ajoutent encore à la facture les frais du dépanneur pour la fourrière. «Il faut compter 230 francs», indique le porte-parole.

Au total, on arrive à un montant minimum de 1800 francs.

Ce type de mésaventure n’est pas rare. En 2016, les TPG ont enregistré deux cas où le préjudice estimé se montait à près de 700 francs. L’année précédente, ils ont envoyé une facture de 1630 francs pour des véhicules immobilisés 35 minutes.

Nombreux véhicules bloqués

La voiture responsable de ces perturbations, une VW Touran immatriculée à Genève, était garée à la place Bel-Air, plus précisément tout en bas de la rue de la Corraterie. Elle empiétait sur les rails et a bloqué le tram qui s’enfilait sur la rue de la Corraterie. Trop engagé dans les aiguillages, il ne pouvait pas faire marche arrière pour continuer son trajet par le quai de la Poste. Résultat: les bus et les trams en provenance de la rive droite étaient bloqués et s’encolonnaient jusqu’à la place des 22-Cantons, près de Cornavin.

Les TPG ont dû faire appel à un dépanneur qui s’est chargé d’emporter la voiture à la fourrière. Vers 9 h 15, le trafic pouvait reprendre. (TDG)
(Créé: 19.01.2017, 16h12)

1 J'aime

looooooooooooooooooooooooooool
ya des gens ils sont cons et meritent sans scrupule des amendes de fou…
si la dame s’en est tiré avec 1800CHF c’est vraiment pas cher payé vu le bordel organisé…
moi je lui aurai fixé au minimum 5 a 10kCHF …

car ceux qui ont été bloqué risque de demandé reparation…
et dans le lot il y a peut etre eux des gens qui on loupé un exam ou pire perdu un job…

puis faut vraiment le faire expres pour pas voir qu’on se gare mal…

Si c’est la première fois, et vu que vous semblez vraiment de bonne foi, je pense que cela n’ira pas plus loin que l’amende.

J’ai un collègue, un peu cinglé sur la route, qui a pris 3 mois d’interdiction de conduire mais seulement après la deuxième connerie (un dépassement par la droite sur autoroute).

En même temps tout le monde est sur la voie de gauche et ça bouchonne du coup, difficile a un moment de ne pas « dépasser » alors qu’on accélère pas, ça me foutrait les boules d’avoir trois mois pour ça .
Aussi le « je te colle au cul », c’est un peu un sport national…si c’était aussi sanctionné autant que les excès de vitesse ça se saurait et tout le monde garderait ses distances.

J’en profite pour poser une question: est-ce qu’au passage de la douane vous ouvrez la fenêtre systématiquement?
J’ai eu la droit à une leçon de la Genmerderie Vaudoise lors d’un contrôle à la douane, comme quoi c’est impoli de ne pas baisser la fenêtre. Je lui ai dit qu’en 4 ans on me l’avait jamais fait remarqué. Après je me suis dit que c’était le même qui m’avait filé une prune en Suisse pour des vitres teintées à l’avant, car c’était aussi interdit en France…ce qui était faux (à l’époque)

Le dernier que j’ai fait, je l’ai filmé. Je me suis dit que si on m’arrêtaitait pour ça, au moins je pouvais prouver que l’autre squattait la voie de gauche. :sunglasses:

Pas de bouchon, il a sciemment doublé un camion qui restait mystérieusement sur la voie de gauche. Et comme je l’ai dit, il était en sursis car il avait fait une connerie quelques semaines seulement auparavant.

Comme disait le philosophe Éric Cantona: « t’as le droit de faire une connerie une fois, mais t’as pas le droit de la faire deux fois ».

Nan, je ne l’ouvre que si le regard du douanier est insistant.

Même si un véhicule squatte la voie de gauche, tu n’as pas le droit de le doubler par la droite. Regarde le cas de mon collègue. Pour lui c’est amende et interdiction de conduire, alors que le camion n’a pas été inquiété. Et les flics ont tout vu puisqu’ils étaient juste derrière.

Un très bon document pour le dépassement par la droite en suisse :
http://www.ocn.ch/ocn/files/pdf56/Depasser_par_la_droite_.pdf

2 J'aime

Je sais, je sais, mais là c’était vraiment trop. ça durait depuis des km et de temps en temps il mettait des coups de frein violents.
Dès que je me mettais à gauche, donc derrière lui avec mon cligno en marche il partait comme une bombe. Et 2 km plus loin, il était de nouveau là à 90 sur la gauche. Je te montrerai la vidéo.