Adresse postale en Suisse

Bonjour,

Tout d’abord merci pour l’ajout !

Je suis en train de faire les démarches pour pouvoir venir enseigner en Suisse l’année prochaine. Malheureusement pour pouvoir faire reconnaître mon diplôme (agrégation) par la CDIP, je dois impérativement fournir une adresse postale Suisse. Savez-vous comment je peux m’en procurer une ?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses =)

Anne

Bonjour, tu peux obtenir une adresse postale en Suisse en louant ou achetant un bien immobilier (appartement, maison, etc)

Les règles de la CDIP semblent avoir bien changé… Avez-vous écrit à l’adresse mail de contact de la CDIP pour savoir comment faire, en tant que résidente à l’étranger ?

Bien Ă  vous,

Bonjour,

Je n’ai pas contacté la CDIP mais je vais le faire avant lundi effectivement pour voir avec eux comment je peux faire.
J’ia cherché dans la FAQ mais la question ne semble pas avoir été posée, cette règle est peut être récente je n’y ai trouvé aucune référence ailleurs…

Pour la location ou l’achat de bien c’est gentil mais je vais attendre d’avoir un poste avant d’y penser =p

Merci pour vos réponses en tout cas

On m’a aussi rapporté que depuis quelques années ils exigent une adresse en Suisse pour déposer son dossier pour enseigner dans le public en Suisse. Ils veulent que les nouveaux arrivant résident en Suisse suite a la loi de la « préférence cantonale ».
Pour les étrangers qui veulent enseigner en Suisse c’est assez compliqué car ils doivent trouver une adresse en Suisse. C’est devenu le problème numéro un pour les enseignants Français qui veulent travailler en Suisse.

On trouve plein de sujet sur ce domaine sur le NET

Pour trouver un job dans l’enseignement public, il faut:

  1. Une adresse réelle en Suisse. On n’est pas dans le domaine privé où Nestlé recrute dans le village global.

  2. En général, avoir deux branches pour enseigner. 3. La maîtrise parfaite du français. C’est une exigence de premier ordre.

Pour les démarches, faites une recherche sur le net au niveau fédéral/reconnaissance des diplômes.
Si les reconnaissances sont nécessaires ou possibles, vous attendez et payez sans doute un petit émolument. Parfois, les reconnaissances ne sont pas exigées. Donc, vous envoyez votre lettre de motivation, CV, copie des titres avec les reconnaissances fédérales, certificats de travail dans les endroits où vous voulez enseigner. Si vous mentez sur votre adresse ou vos expériences et que cela se sent ou se sait, vous êtes blacklisté. Les directeurs se sont organisés pour détecter les menteurs. Les directeurs se téléphonent pour avoir une idée de la personne à engager ou non aussi.

…

Hello, avec le capes, j’ai obtenu l’équivalence pour enseigner l’anglais dans le secondaire 1 et école de maturité . Pas besoin d’HEP. En revanche, il est indispensable que tu affiches une adresse en Suisse avec un numéro de téléphone suisse aussi. J’ai postulé sans succès pour le moment. Je suis prof depuis 20 ans sur Paris. La préférence nationale est légitime , mais il faut préserver. En tout cas, même réaliste je reste determinee. Notre chance c’est que l’anglais est demandé , ne vise pas que les écoles publiques . Bon courage pour la dispo, pas cool ton académie …

…

Bonsoir Ă  tous,
Je veux partager on expérience avec vous, ce n’est pas pour vous décourager mais peut être apprendre de mon expérience. En fait je devais faire la demande de reconnaissance au mois de novembre,
Mais la difficulté de trouver une adresse en Suisse m’a retardé, j’ai finalement envoyé le dossier
Fin du mois de janvier, qlq semaines après j’ai reçu un courrier qui demande d’autres documents complémentaires, J’ai complété le dossier aumois de février, ensuite j’ai attendu mi juin pour avoir la reconnaissance, je pensais avoir fait le plus difficile, finalement ce n’est le cas, j’ai envoyé plusieurs demandes sans réponse, à chaque le poste est repourvu, je viens de rentrer de Genève, j’ai visiter plusieurs établissements, j’ai pu comprendre qu’il faut commencer par des remplacements, sauf le problème pour s’inscrire sur la liste de remplacement, il faut avoir un permis de travail.
Donc c’est un cycle vicieux, on ne peut pas faire des remplacements si on n’a pas de permis de travail.

…

Je me suis donnée trois mois sur place , six me parait très compliqué financièrement , pour obtenir n’importe quoi pourvu que cela me permette de rester , soit un permis de séjour Ou permis de travail, ce qui est la même chose en Suisse.
Si j’échoue, je retourne en France et je logerai chez mes parents… seul moyen économique en attendant de retourner travailler au service de l’éducation nationale.
oui vivre en France et travailler en Suisse est l’idéal mais c’est difficile à obtenir car dans les descriptifs de poste , et remplacement, il est demandé une adresse suisse , voire la nationalité suisse …Les frontaliers n’ont pas trop la cote apparemment, d’où ma solution radicale de déménagement

Merci beaucoup pour ces informations.

Je sais qu’il devient de plus en plus compliqué de pouvoir venir enseigner en Suisse, mais j’ai « la chance » d’avoir plusieurs avantages comparé à d’autres postulants français (agrégation plutôt que capes, diplôme d’ingénieur informatique et je peux enseigner en anglais…)

Pour l’instant la seule difficulté que je vois c’est l’adresse postale en Suisse…

La CDIP ne demandait pas d’adresse suisse il y a 3 ans. Mais entre temps, les directives de préférence nationale ont peut-être été prises en compte.

Après, je vais dans le sens des témoignages de rainbow. Les frontaliers, non suisses de surcroît, ont peu de chances de trouver un poste du premier coup.

Mais il y a des coups de chance. Un CV qui sort largement du lot ou une branche déficitaire. Les mathématiques et l’allemand sont largement déficitaires à Genève actuellement.

Capes ou agrégation n’ont aucune importance en Suisse. Le système est différent. De même, si vous avez une certification DNL, elle ne vous accordera peut-être pas la possibilité d’enseigner l’anglais si vous n’avez pas une agrégation d’anglais.

Mais vos éléments peuvent être valorisés une fois l’équivalence décrochée, lors des postulation auprès des directions d’établissement.

Merci pour la mise en garde. Je sais que cela devient compliqué de trouver un poste, mais je cherche dans la branche des mathématiques et j’ai un CV atypique donc je compte là-dessus…

Je voudrais surtout faire reconnaître l’agrégation, pour le reste je pense que cela sera surtout important pour valoriser mon cv lors des contacts avec les chefs d’établissement.

Je vous remercie en tout cas pour toutes ces informations =)

Écrivez à la CDIP pour l’adresse, vraiment (et si possible, tenez-nous au courant !)

Car il y a des besoins en maths à Genève actuellement : la porte n’est peut-être pas aussi fermée, donc !

Merci beaucoup !

Je vais écrire à la CDIP et sinon je vais continuer de chercher dans mes contacts pour essayer de trouver quelqu’un qui habite en Suisse et qui pourrait peut-être me fournir une adresse postale en transférant les courrier.

Si vous n’habitez pas réellement chez vos amis en Suisse, vous risquez gros.

Pour avoir votre nom sur la boîte à lettres il vous faut un permis de résidence, et donc être déclarée au Service de la Population local. C’est possible de se déclarer mais d’effectivement continuer à habiter en France, par contre 1) les contrôles existent 2) les voisins se rendent vite compte de qui habite où et n’hésitent pas à le vocaliser.
Autant dans les grandes villes ça peut encore passer, mais si vous êtes dans une petite commune vous allez vous faire griller rapidement.

La préférence cantonale vise à prioriser les personnes qui habitent sur le territoire, il ne s’agit pas simplement d’une adresse à avoir mais bien de favoriser le tissus économique local en embauchant des gens qui font faire vivre les commerces, s’engager dans la vie locale etc.

Dans votre cas, si j’étais vous je prendrai l’option du déménagement afin de vraiment mettre toutes les chances de votre côté, d’avoir la tranquilité d’esprit d’être en règle, quitte à prendre un emploi purement alimentaire le temps de décrocher votre poste.

Bonne continuation !

Bonjour,

Merci pour la mise en garde.
Dans un premier temps je ne voulais pas me déclarer résidente mais simplement avoir une adresse postale. J’ai contacté la CDIP et ils m’ont dit que je pouvais leur fournir l’adresse d’une case postale.

Je comprends parfaitement que la préférence cantonale vise à favoriser la vie locale. Je n’ai sûrement pas été assez claire dans mon premier message mais je souhaite m’installer en Suisse et non pas être frontalière.

Merci beaucoup pour votre réponse et vos encouragements !

Bonjour AnneC,
Je viens de lire toute la conversation sur ta question et je me pose la mĂŞme question que toi.
Je suis professeur des écoles depuis 5 ans et je suis en train d’effectuer ma reconnaissance de diplômes , mais je suis bloquée car ils demandent une adresse de livraison suisse. Tout comme toi, je ne veux pas chercher un logement sans être sure d’avoir eu la reconnaissance et une promesse d’embauche …
donc as-tu trouvé une solution pour remédier à cela depuis ?
Merci d’avance
CycyB