Achat maison france voisine

Bonjour
Je souhaite avoir l’avis / retour d’expériences de la communauté frontalière sur un eventuel achat immobilier en france voisine notamment les implications que cela puissent avoir sur différents aspects ( fiscal , financier , éducation enfant , santé)

Actuellement nous somme un couple franco suisse résident et travaillant tous les 2 sur Geneve, nous dépensons une somme considérable pour habiter un ppe de90m2 avec nos deux enfants depuis des années.
à défaut de ne pas pouvoir acheter en suisse ( malgré nos salaires de 200K ) l’idée d’acheter un bien et de sécuriser un toit en france voisine ne cesse de se répeter ces derniers temps.
Mais voila je suis frileux pour faire le pas et retouner habiter dans mon pays la France de peur des implications fiscale /travail /chommage /sécu… )
J’ai trouvé une maison récente à une centaine de metre de la frontière région haute savoie (550K ) , dans un premier lieux je songe l’acheter en résidence secondaire ( évetulememnt la louer ) avant de franchir le pas et y habiter dans le moyen longs terme,
Est ce faisable ? quel sont les implications coté francais, Suisse? au niveau fiscal
J’ai l 'impression avec toute l’instabilité coté francais qu’il ya une vague de retour de suisse et de frontalier francais pour résider sur Geneve.
Encore merci de vos retour

Moi j’ai fait le sens inverse, frontalier (avec mon compagnon et ma fille) et maintenant résident a Genève

Implication fiscale/financière est que vous allez devoir payer la taxe d’habitation, la taxe foncière, la taxe poubelle sur cette maison (impôts que vous n’avez pas a payer en Suisse). Aussi, vous aurez a payer certaine chose comme l’eau, chose que vous n’avez pas a payer en tant que locataire en Suisse. Aussi l’impôts sur les donation/sucession est très faible a Genève alors qu’en France il est très élevé. Pas d’impôts sur les plus values en Suisse, en France la facture peut être très salée lors de la revente d’un bien immobilier ou d’actions. Et encore on ne sait pas quels impôts le gouvernement Français est capable de nous pondre dans les prochains mois.
Si vous y résidé vous allez avoir vos frais de transport qui vont exploser, sans parler du temps de transport (bouchons…).

Oui le nombre de frontalier dans le canton de Genève/Vaud a baissé de plus de 1000 sur les 12 derniers mois, c’est une première en 20 ans. Mais ceci est aussi principalement dû au fait que de plus en plus de postes sont fermés au frontaliers.
Nous c’était une des principalement raison qui nous ont poussé a nous installer a Genève.
Regardez, j’vais publié notre témoignage sur ce forum il y a 1 mois.


Beaucoup de nos amis frontaliers sont devenus résident pour les mêmes raisons.
Regardez

Et ce phénomène est de plus en plus fort.

Enfin, si vous résidez en France vous toucherez le chômage Français qui est bien moins élevé que le chômage Suisse.

Il faut pas croire que l’herbe est forcement plus verte ailleurs…

PS : Beaucoup de Genevois (près de 1000 chaque année selon un article de la TDG) vont s’installer chaque année en dans le canton de Vaud et c’est principalement pour y devenir propriétaire. Les logements y sont beaucoup moins chère qu’a Genève. La plupart vont s’installer sur les hauteurs de Gland/Rolle/Morges…car très accessibles en train (par exemple Gland n’est qu’a 20mn en train du centre de Genève), a coté du lac et surtout 2 fois moins qu’a Genève.

1 J'aime

bonjour

moi aussi je travaillais et habitais à Genève et ne voulais pas me loger en France, (pourtant je suis française), par crainte de la fiscalité. J’ai finalement franchi le pas et je ne regrette pas : j’ai trouvé un beau chalet à Fillinges à une demi-heure de Genève, dans le Genevois, en France voisine. Beaux paysages, retour aux sources et surtout beaucoup plus d’espace chez moi et autour, par rapport à mon F2 exhorbitant à Genève. L’agence immobilière qui m’a trouvé cette maison a l’habitude de travailleurs suisses qui hésitent à habiter en France voisine. N’hésitez pas à les contacter, ils sauront vous conseiller.

bonne installation quelque soit votre choix final !

Clara

Ceux qui ne veule pas allez sur Vaud pour payer moins chère leur logement, il faut savoir que l’état de Genève a mis en place un programme de vente d’environ 500 appartements neuf/an (jusqu’en 2030) très basse consommation a prix contrôlé par l’état soit environ 6000CHF/m2 (5400euros/m2 exactement le même prix qu’a la Frontière Française comme des villes comme St Julien).
Par exemple ils vendent en ce moment a coté de chêne bougerie et de l’arrêt du CEVA ou 15mn du centre de Genève en tram/bus des appartements neuf très basses consommations de 98m2 pondéré dans un 1 écoquartier se vend par exemple a 671’000CHF (Y compris la place de parking souterrain)
http://lescommunauxdambilly.ch/vente/
L’avantage est que tu es en Suisse, très proche du centre de Genève et près d’une gare CEVA. Il leur reste 14 appartements a vendre.
J’ai un couple d’amis Français qui ont pris un logement dans un autres écoquartier. a Carouge. Les prix était contrôlé par l’état ils sont payé 615’000CHF (550’000 euros) pour un appart de 96m2.

Il y avait aussi 290 appartements a prix controlé par l’état dans ce nouveaux écoquartier a Vernier (il n’en reste plus que 7 a la vente) juste en face du balexert. 12mn en tram du centre de Genève. Par exemple ce 91m1 très basse consommation est a vendre a 615’000CHF (550’000 euros)
https://www.evolutionplus.ch/p99-acheter.html

Chaque année Genève construit 2 ou 3 écoquartiers et une part sont des logements contrôlés par l’état. Une fois il y avait a Meyrin des appartement de 100m2 basse consommation en vente a 550’000CHF (490’000 euros) (y compris place de parking). C’est vraiment le bon plan quand tu veux être propriétaire et que tu travailles a Genève.
Car en Suisse pas de taxe d’habitation, pas de taxe foncière. Pour un logement de 100m2 on peut facilement payer en France 4000chf/an en taxe d’habitation/taxe foncière. En Suisse c’est 0. Donc au final sur 50 ans vous économisez 200’000CHF (je ne compte pas les augmentations chaque année) en taxe d’habitation/taxe foncière sur votre logement coté Suisse. Pas d’impôts sur les values. Pas négligeable en cas de revente d’un bien et impôts sur les succession/donation de votre bien extrêmement faible.

Nous on a fait les calcul pour quelqu’un qui travaille a Genève le plus intéressant est d’acheter un logement a Genève avec prix contrôlés par l’état ou alors dans le canton de Vaud (en dessus de Gland) 20mn en train du centre de Genève, les prix sont équivalents a la France mais on fait de grosses économies sur les impôts a long terme. Aussi les frais de notaires sont beaucoup plus faibles coté Suisse. Encore une grosse économie.

Sans compter la CSGCRDS que tu ne payes pas en Suisse. Mon mari achète et revend des bitcoin et actions . Pas d’impôts sur les values dessus en Suisse. En France ça douille.

J’ai encaissé des contrats d’assurance vie quand mes grands parents sont mort. Ma soeur qui résident en France a touché 15’100 euros par bon (l’état Français c’est bien servi au passage) moi qui réside en Suisse j’ai touché 17’900 euros.
Mit bout a bout ça fait une grosse différence.