Accoucher en suisse, modalités en France?

Bonjour à toutes et à tous,:wave:

Futur résidente dans le pays de Gex et enceinte( je suis actuellement en congé mat), je me pose beaucoup de question sur mon accouchement futur.
Je me suis renseigné et apparemment l’hôpital côté Français le plus proche se trouve vers Annemasse ( env 1h de route). Côté suisse, je suis proche du GHOL à Nyon.

J’ai contacté ma mutuelle qui dit ne pas prendre en charge les soins à l’étranger et la sécu de ma ville actuelle( Paris) n’arrive pas a me répondre à ce sujet.:dizzy_face:

De ce fait je me tourne vers vous! #HELP!!!
si je souhaite accoucher au GHOL ( sécu française, mutuelle française sans option suisse) comment puis-je être couverte pour l’accouchement et les soins liés à mon accouchement sans craindre un paiement de 25000CHF?
il y a t’il des démarches à effectuer au niveau de la sécu? dois-je changer de mutuelle?

Quelqu’un aurait-il été dans la même situation que moi? pouvez vous m’aider à délier mon panier et savoir comment faire pour entamer des démarches côté sécu francaise pour pouvoir être suivi au GHOL?

Merci d’avance pour vos réponses!
une futur maman inquiète :confounded:

Bin oui si vous n’êtes pas couverte, vous ne le serez pas…

Ça m’étonnerait, sauf urgence, que la sécu vous rembourse.

Côté mutuelle, bin oui faudrait changer mais vous êtes déjà enceinte, donc il faudrait s’assurer qu’elle couvrirait bien des soins/interventions ppur un cas déjà en cours. J’entends, si je prends une assurance pour rembourser mes soins dentaires (non couverts en Suisse) après la découverte d’un besoin de traitement, ça ne sera pas pris en charge…

Sinon vous pouvez voir pour passer une assurance complémentaire en Suisse. Mais là aussi il faut vraiment vous renseigner et je ne sais pas si c’est ne serait-ce que possible.

Bonjour,

Serez vous frontaliere? Ou etes vous sans activite et sans aucun revenu, et votre mari (mariage et non pacs ou union libre) sera t il frontalier?

La secu francaise ne prendra pas vos soins en Suisse en charge. Il ne le diront pas comme ca, mais diront que c est soumis a accord prealable etc. Et comme il y a une maternite a St julien en genevois, annemasse, annecy … les soins en suisse sont du confort.

Donc il vous faut etre assuree LAMal.
Et il ne peut y avoir que 2 raisons

  • vous etes frontaliere et n avez pas exercee votre droit d option
  • votre mari est frontalier assure LAMal et vous n avez aucun revenu, meme pas de chomage ou d indemnite maternite

@NicolasC
Je suis actuellement en congé maternité, mon conjoint ( pacsé) travail en France et non en suisse.
je n’ai donc pas de « statut » frontalier et le GHOL serait effectivement un confort du fait de la position géographique.
la distance domicile/Annemasse me parait énorme c’est pour cette raison que je voulais me tourner vers le GHOL.

Donc si je comprends bien je n’ai pas de solution? je vais devoir me faire suivre sur Annemasse ou Annecy?

Ou St Julien en Genevois.

Mais pas sur Suisse.

Posez vous la question differement: pourquoi emmenager dans le pays de gex, desert medical, si vous etes enceinte et y resterez avec un nourrisson.
Car s il tombe dans les escaliers, ce sera aussi 45 min de route jusqu a st julien en passant devant l hopital cantonal et 2 cliniques privees de renom sans s arrêter…

Pour les pediatres ce sera Gaillard a cote d annemasse…

1 J'aime

@NicolasC
La question s’est posée, mais après mon congé je serai frontalière dans le canton le vaud et pense bien avec un nourrisson m’affilier à LAMal pour éviter des transports jusqu’à saint julien, Annemasse ou Annecy.
On m’a parlé d’un formulaire s2 qui pourrait être la solution à mes questions. Je vais tenter de creuser vers là

voici l’explication:
http://www.cleiss.fr/particuliers/partir/grossesse-maternite/ue-eee.html

attention, vous ne serez pas remboursée sur CHF 25’000.-, mais suivant la tarification officielle suisse appelée tarmed

1 J'aime

Il faut séjourner dans un état de l’UE ou de l’EEE. Ce n’est pas son cas.

-Elle ne séjourne pas en Suisse.
-La Suisse n’est ni dans l’UE, ni dans l’EEE.

[Ajout]
Bon en cas de prise en charge avec nuitée, en effet ça s’appelle un sejour. Mais la Suisse n’est toujours pas dans l’EEE et c’est soumis à autorisation préalable.

Bonjour Likorn

Le document S2 est justement le nom du document signifiant l accord prealable.

Ce document resulte du CE883/2004 que la Suisse a signe dans le cadre des bilaterales, mais comme c etait apres les autres, nos sympathiques amis de l administration francaise n ont pas mis a jour leurs documents.

@NicolasC Merci infiniment à vous pour vos partages. Je vais lire attentivement le lien :wink:

Pour le changement de mutuelle je doute que ceci fonctionne.
Il y a souvent des délais de carence… Souvent plus de 9mois pour ce qui concerne l’accouchement, justement pour éviter que des futures maman changent simplement car elles sont enceinte…
Le principe d’une mutuelle est de cotisé et d’être couvert…
Pas de ne pas s’assurer ou être mal assuré chez un concurrent puis de changer le moment opportun pour changer pour la bonne mutuelle

Bien sûr je comprend votre situation et votre problème…
Mais j’ai bien peur que vous posez la question bien trop tard :confused:
Même si c’est vrai qu’on ne se pose pas ce genre de question des mois avant .

Vu le désert médical je ne peux que rejoindre l’avis de Nicolas.
Le jour où vous êtes frontalière, même si c’est plus cher, il vaudra peut être mieux être en lamal.
Viendra alors un autre choix.
Laisser l’enfant à la sécu(sans payer plus vu que monsieur travail en France) et subir le désert médical pour l’enfant…
Ou mettre l’enfant aussi en lamal (un coût de moins de 100chf/mois) et ainsi ne pas avoir à subir ce désert pour l’enfant.

1 J'aime

votre cas est simple, voici deux nouvelles, une bonne et une mauvaise.

Commençons par la bonne : un accouchement en Suisse (hors complication) vous coûtera 11000-12000 CHF. c’est donc deux fois moins cher que ce que vous pensiez.

la mauvaise : vous êtes à la sécu, dans une configuration qui vous dit que le GHOL n’est pas pris en charge. un changement de mutuelle n’y fera rien, car elle multiplie ce que donne la sécu (100%, 200% etc…). si la sécu donne 0 euros, ben…comment dire.

Il ne vous reste donc que deux solutions :

  • l’urgence : votre bébé va sortir de façon imminente, la décision est prise sur le champ de vous transférer au plus proche ou au plus vite. cette décision doit être prise par un médecin (ou un pompier) qui serait intervenu à votre domicile en urgence. Certains vont vous envoyer par la route a Genève, d’autre en hélico vers Annemasse ou wherever…
    => c’est stressant et vous ne maîtriserez rien (ni le lieu d’accouchement). pas très serein comme début dans la vie.

  • accord préalable : avec votre médecin traitant (elle devra le signer), vous préparez un dossier d’accord préalable a la prise en charge. Il faut mettre des arguments qui ne soient pas du confort mais qui soulignent des risques. La sécu rendra son verdict (a ce propos je crois que si sous 15 jours elle a pas dit non, c’est que c’est oui, a creuser). Dans notre cas, 50 minutes de route pour hôpital FR, 15 minutes pour hôpital CH, bébé d’avant venu très très vite. D’après le médecin c’était du gâteau.
    => à privilégier.

Jusque là, c’est du vécu, après c’était juin 2015 et nous n’avons finalement pas envoyé le dossier car nous avons pu in extremis nous (double) affilier a cet instant la et accoucher sereinement en Suisse. Donc je ne peux pas vous garantir le niveau de remboursement. La France peut très bien accepter mais avec un plafond de dépenses ridicules (par exemple 900 euros le prix d’un accouchement FR).

donc faites vérifier le niveau de remboursement et si c’est bon, tentez le dossier.

2 J'aimes

@alain68 et @jpm merci pour votre aide et réponse qui me rassure un peu plus.

Je vais me renseigner auprès de mon médecin traitant également pour l’accord préalable, après ça passe ou ça casse effectivement au niveau de la secu.
Sinon je commence à me renseigner sur la maternité d’Annemasse tout de même avant mon arrivée.

Concernant la suite il est claire qu’une assurance LAMal s’impose avec des enfants vue la région, aussi magnifique soit elle…
En attendant je vais essayer de me détendre et de profiter de ma grossesse :slight_smile:

Bien à vous, et encore merci d’avoir prit le temps de me rassurer

Si l’un des parents exerce une activité lucrative, est au chômage ou perçoit une rente du pays de résidence, tous les enfants n’exerçant pas d’activité lucrative doivent être/rester assurés en France avec ce parent-là.

Hum effectivement je n’avais pas pensé au côté obligatoire complément illogique de cette situation…

Maintenant comme ça ne coûte pas un centime de plus au mari, peut être que ce type de double affiliation reste possible…
Après tout ici c’est pas la suisse qui est imposé de force, mais un choix personnel pour éviter de se prendre la tête 2h plus loin.
Peut être que ça peut passer…

1 J'aime

Oui je crois qu’il est possible de passer outre la secu et d’affiler les enfants en suisse.
J’ai déjà lu un poste sur le forum à ce sujet

Malheureusement, je crois que ce n est pas le cas pour vous.

Si 2 parents sont frontaliers, 1 assure lamal et 1 cmu, oui c est possible.

Si 1 parent frontalier et 1 travaille en France, marie ou concubinage, les enfants sont assure en France et impossible de les assurer en Suisse.

1 J'aime

en fait cela a été possible car on fonctionnait en mode dégradé (double affiliation, pas de carte vitale, remboursement sur feuille de soins).
mais maintenant, avec les gens en lamal qui ont la carte vitale, ça permet de vérifier ces « abus ». a la base surement pour éviter de rembourser les gens deux fois.

mais donc je ne pense pas que ce soit possible de passer outre l’assurance secu (sauf a être femme au foyer non inscrite au pole emploi). D’ailleurs j’aime pas trop ce terme, on pourrait dire rentière à très très faible rente. :wink:

2 J'aimes

Est-ce un premier enfant? Même si cela ne semble pas rassurant, il faut se dire que votre bébé n’arrivera pas en une heure… Et que vous aurez le temps d’arriver à la maternité. Il y a au moins 4 heures de contractions avant que le bébé s’engage (voir une vingtaine!). Mais si vous trouvez une solution plus proche, c’est bien sûr plus rassurant.

1 J'aime

@Zoe bonjour !
Et merci pour votre message encourageant :slight_smile:
Je relativise un peu plus la situation après avoir discuté avec des mamans du pays de gex sur un autre forum qui ont vécu le même parcours.
La peur de l’inconnu n’a pas arrangé les choses évidemment…
J’espère que bb attendra effectivement l’arrivée à l’hôpital pour montrer le bout de son nez :relieved:

1 J'aime