2021, baisse de prime LAMal frontalier pour Helsana-Progrès!

Cela devient une habitude, depuis plusieurs années Helsana baisse sa prime d’assurance maladie pour les frontaliers.

Pour les frontaliers résidents en France sans protection accident (frontaliers qui travaillent):

  • Adultes (au delà de l’année d’anniversaire de 26 ans) : 179,50 francs
  • Jeunes, entre de 18 à 26 ans : 161,60 francs
  • Enfants (avant l’année d’anniversaire de 18 ans) : 44,9 francs

Pour les frontaliers résidents en France avec protection accident (conjoints et jeunes qui ne travaillent pas):

  • Adultes : 193 francs
  • Jeunes : 173,70 francs
  • Enfants : 48,20 francs

Depuis 2018, Helsana-Progrès baisse régulièrement sa prime : 334 francs , 319 francs, 281 francs, puis 230 francs en 2020, et … 179,50 francs en 2021.
En 2021, la baisse est sans appel, la prime LAMal frontalier crève le plancher des 200 francs.

Pourquoi ?
La prophétie que @jpp25 avait en septembre 2018 se réalise :


“Les assureurs helvétiques n’ont pas le droit de faire de bénéfices, donc vu de ma fenêtre, je ne voyais que très peu de raisons pour que les prix de la LAMal ne convergent pas vers les prix de nos anciennes assurances privées qui s’en sortaient très bien sans aucune aide étatique.”

Avec ce prix, le nombre de nouveaux frontaliers qui va choisir la CMU va diminuer encore. D’anciens frontaliers au chômage qui avaient choisi la CMU lors de leur précédent emploi et qui retrouvent un emploi en Suisse vont refaire leurs calculs …

S’appuyant sur le commentaire de @jpp25 et sur l’analyse du Blog du Frontalier on peut se demander ce qui pourrait arrêter la baisse car :

  • Il ya toujours un nombre plus grand de frontaliers à la LAMal
  • Le “profil” de risque des assurés frontaliers est bon, ils travaillent, sont jeunes et actifs, font une partie de leurs soins en France (moins cher qu’en Suisse)

Et pour les résidents en suisse ?
Les assurés LAMal qui résident en Suisse ne vont pas bénéficier d’une baisse similaire pour 2021. On assiste à une relative stabilisation des prime “LAMal résidents” en 2021. Le sujet des primes “LAMal résidents” est néanmoins chaudement débattu à Berne, à suivre pour les années à venir.

Pour le détail des primes, voir le site Fédéral : https://www.priminfo.admin.ch/downloads/praemien/gesamtbericht_eu_2021_2020-09-21.pdf

4 J'aimes

Peut être ne pas oublier le confinement qui a fait diminuer énormément les frais de santé.

2 J'aimes

Et ceux qui sont restés à la CMU doivent pleurer

Je confirme : ils pleurent !!

Moi aussi j’ai les yeux un peu humides, mais c’est l’émotion, je suis chez Helsana ! :smiling_face_with_three_hearts:

5 J'aimes

Malheureusement.

Car dans la vaste majorité des cas, cela est dû à un manque d’informations couplé à un conditionnement Dès le plus jeune âge au système francais.

Comme me disais une connaissance frontalier « je participe au système de soins qui est à ma disposition en France. »

Ceux qui font vraiment les calculs et vont à la CMU en TOUTES connaissance de causes ne sont qu’une infime minorité, si ils existent.

J’imagine. Dommage que cette logique ne s’applique pas pour les résidents… la prime à augmenté pour nous :frowning:

dans les années 2000 beaucoup de frontaliers ne savaient pas ce qu’il allait se passer jean, et, il nous a été impossible de revenir en arriere :disappointed_relieved: :cry:

Je ne pense pas.
Les primes sont ajustées en fonction des résultats, or 2020 l’année du confinement n’est pas terminée. Le calcul des primes annoncées pour 2021 doit donc certainement se baser sur l’exercice 2019.

On se retrouve ici dans un an pour une nouvelle « séquence émotion » avec le calcul des primes 2022 basé sur une année 2020 au cours de laquelle les cabinets médicaux sont restés vides comme jamais !

1 J'aime

Peut être qu’un jour la cpam enverra les factures a la suisse

Ca demanderait:

  • l’identification des frontaliers sans aucun doute (y compris des ayants-droits doublement affiliés)
  • le rassemblement de ces factures dans les temps
  • l’envoi à la bonne adresse en Suisse (!)
  • le suivi du paiement

Bref, un service comptabilité d’une entreprise privée

Perso j ai recu des documents d helsana hier prouvant la prise en charge car je me suis fait opéré il ya un mois en France.
Le montant sur ces documents n est pas le meme (bien inférieur)que ce que j ai vu sur mon compte amelie…

Elle le fait,

J’ai reçu un décompte d’Helsana des remboursements des frais d’accouchements en France de ma femme alors que je ne leur ai rien envoyé.

En tout cas, la baisse des primes est une bonne nouvelle, malheureusement madame se retrouve au chômage à partir d’octobre.
Je ne sais pas si mes enfants vont avoir l’obligation de quitter la LAMAL du coup :-(, car j’aimerais bien pouvoir garder notre pédiatre en Suisse. C’est bien ennuyeux tout ça.

C’est bien s’ils se sont enfin décidé à envoyer les factures
J’espere qu’ils facturent tout vu que, sur les decomptes sur le site ameli, ils manquent tout ce qui correspond à l’hopital

6 mois après la victoire au tribunal, le cpam a effectivement envoyé le montant à rembourser à Helsana retroactivement sur les 3 années antérieures dans mon cas et depuis c’est environ tout les 6 mois donc je ne comprenais pas la question de bm74. Seul point à améliorer je ne peux vérifier les comptes car je n’ai que le montant total sur le rapport de Helsana et non pas le détail.

Concernant cette baisse, voici ce que j’ai pu lire sur la page FB du cdtf :

En GRAS 2 phrases qui m’interpellent

  1. Pour ma part, c’est la CMU qui m’avait été conseillé
  2. En ce qui me concerne, les soins dentaires sont pris en charge

o cdtf C’est l’OFAS qui fixe les tarifs en tenant compte du montant global des prestations remboursées , en y rajoutant des frais de fonctionnement , en tenant aussi compte des excédents de cotisations de l’année précédente . les assurances LAMal de base , sont obligatoirement sans but lucratif et de fait les bénéfices sont bien entendu exclus. Ce qui n’empêche qu’il faut tenir compte de réserves . Par exemple si le contrat se termine et que les cotisations cessent , pour autant les factures de soins des périodes de fin d’assurance affluent encore quelques semaines après la fin du contrat. Comme pour les VRAIS mutuelles en France. Helsana/Progrès ayant été dès le départ préconisé par le CDTF regroupe à notre avis 80 % d’assurés qui résident dans le Haut-Rhin, pas tous français d’ailleurs. Les frontaliers ne l’oublions pas sont essentiellement soignés en France. De plus, les frais d’optique et dentaires sont exclus. Cela explique quelque peu les cotisations modérées, mais l’effet Covid risque de s’estomper , sauf si la situation vécue de mars à mai en Alsace devenait (espérons que non) à nouveau d’actualité . Normalement les évaluations concerne une moyenne annuelle des dépenses, mais si ce n’est pas calendaire et que les mois de confinement ont été intégré dans l’évaluation. Cela explique peut être la baisse de tarif ? En effet, les cabinets médicaux étaient désertés de mars à juin et les opérations reportées , sauf pour les urgences. Et l’âge moyen des frontaliers étant moins élevé que celui des patients qui étaient atteints des graves troubles et séquelles de la santé liés à la Covid. Et tout le monde le sait…que les frontaliers et frontalières ne sont pas obèses…

Je pense qu’ils veulent dire dentaire et optique pas pris en charge par Helsana mais pris en charge par la sécu.

Ont ils fait une enquête pour savoir cela " Et tout le monde le sait…que les frontaliers et frontalières ne sont pas obèses…" ? ==> RIen sur le site

« C’est l’OFAS qui fixe les tarifs en … » pourtant quand on regarde les prix des différentes compagnies cela va de 179 à 1320 CHF… ==> Sur le site : Cette baisse de cotisation est calculée et imposée par l’Office fédéral suisse de la santé et varie pour chaque compagnie d’assurances.

Hello
Merci pour l’info. Perso mes 2 enfants et ma femme sans activité me font préférer la CMU. Cela me revient moins chère. Chaque situation est différente. La CMU me coute moins de 450 € / m alors que la pour nous 4, serait 179,50 francs x 2 + 45 x 2 = 450 CHF minimum, donc presque pareil sauf que à la CMU je suis remboursé dès le 1 €, alors que quel est la sueil pour votre assurance a ce prix ? 2 500 CHF ?
C’est sur que si la CMU monte il va falloir trouver une solution encore.

@Timtom , Une précision pour les prochains lecteurs.

Avec la Lamal frontalier c est la Sécurité Sociale française qui vous rembourse pour les soins en France : il n y a pas de franchise. C 'est, comme vous dites « dès le 1€ ».
La franchise de 300frcs ne s applique que si vous allez faire des soins en Suisse.

Attention à cette formulation.

Car il faut déduire le 1 euro de franchise quand on va chez le médecin.
Et vous êtes remboursé suivant le barème de la SS, donc pas en cas de dépassement d’honoraires.
Et votre mutuelle FR est limitée dans ses remboursements par la loi FR.

Et vous ne pourrez pas vous faire soigner en Suisse, donc si vous êtes dans un désert médical, bon courage (ex. Pays de Gex)

Et si vous habitez en Alsace, CMU = remboursement sur la base du régime général (70%)
Alors que pour les soins en France quand vous choisissez LAMal = régime local (90%)

Vous comparez les tarifs aujourd’hui pour faire un choix sur les X prochaines années.
Certains ici pensent que le tarif LAMal va continuer à baisser.
Quant à moi, je suis persuadé que le % de CMU va augmenter un jour ou l’autre. D’ailleurs, la suppression des assurances privées était motivée par le fait de faire rentrer des cotisations.

Et quid de votre salaire? Vous ne comptez pas être augmenté?

Attention encore à ce calcul.
Car la cotisation CMU se calcule sur l’ensemble de vos revenus, y compris immobilier locatif, héritage, gains en bourse…

Bref, attention à tous ces détails d’à côté qui peuvent faire une grande différence.

1 J'aime

Pour les soins en Suisse:

Pour les enfants: quote part de 10% dans la limite de CHF300.-

Pour les adultes: franchise de CHF 300.- puis quote part de 10% dans la limite de CHF700.-