2018, de bonnes nouvelles en vue pour les frontaliers !

Publié à l’origine sur: http://frontalier.moncoachfinance.com/2018/01/voici-2018-faisons-advenir-les-bonnes-nouvelles-13397.html

Après une année morose, les bonnes nouvelles se profilent pour les frontaliers.
2017, une année morose pour les frontaliers
Elle a commencé avec l’économie suisse plombée par le franc fort et des réductions d’effectifs dans les entreprises. Il y a…

Pour moi, le sujet de 2018 c’est le taux de change : Comme je suis nouveau frontalier, je n’ai pas vécu les changements des années d’avant

« Le nouveau président «jupitérien » et ses ministres « techniques » qui maîtrisent leurs dossiers semblent en mesure d’éviter les cacophonies du type de celles qui avaient commencé en 2014 entre les politiques, les experts et l’administration sur le sujet de l’assurance maladie des frontaliers. »

Quelle propaganda, belle ex. de relais la communication officielle !
Ca a eu au moins le mérite de me faire rire !
Meilleures voeux aussi à vous et attention à l’atterrissage…

C’est le sujet sur lequel on a le moins de prise. On fera avec ce qui adviendra!
L’important est de garder son job en Suisse.

Mais on le constate chaque jour, certains sont venus en Suisse en acceptant des salaires de 3’200 chf nets parce que ça faisait presque 3’000 euros, 2’700 si on retire l’assurance maladie.
Aujourd’hui les mêmes 3’200 ne font plus que 2’700…

Ce sont bien là les aléas du change, vieux comme le monde…

Nous les anciens , nous avons vécu tout cela , à l ’ époque où le franc suisse valait 1.20 francs français…

2700 Euros? C 'est toujours encore bon à prendre pour ceux qui étaient depuis bien longtemps confinés à des salaires tout autour du SMIC…

De plus, les salaires suisses ont bien le mérite d `être évolutifs dans l’entreprise, plus comme avant, mais toujours encore mieux que de graviter autour de 1500 Euros pendant 20 ans…
.
La France a perdu son âme, rien qu 'au niveau des salaires…
==> On ne fait plus la vraie différence entre la main d 'oeuvre qualifiée et celle non qualifiée.
.
De plus, les gens ont besoin d’une vraie perspective…:innocent:
… ça vous dirait de rester au SMIC pendant 20 ans…?

Rien que pour cela, ils sont prêts à s 'expatrier… car une vie sans réel avenir…est une vie foutue…

2018 est là, pour que chacun puisse tempter sa chance.
.

3 J'aime

dans la ZAD de NDDL :joy:

Emprunt en CHF, LAMal, voiture essence + certains trucs qui ne sont pas plus chers en Suisse (électonique, IKEA par ex.) et tu as en bonne partie des dépenses en CHF. ça minimise l’impact (positif ou négatif) sur le reste à vivre.
Mais bon, comme souvent répété sur ce forum, à côté de cela il y’a le cadre de vie, les métiers techniques valorisés, la mentalité au travail…

1 J'aime